Faits-divers

Il vole et mange dans les rayons de Jumbo ... mais trouve ça normal !

Vendredi 2 Mars 2018 - 15:08

Les faits se sont déroulés le 27 février dernier au Jumbo de St-Benoît. Un individu est surpris par la sécurité en train de manger dans les rayons. Dans son élan, il défait aussi un disque dur de son emballage pour le voler. Interpellé par la sécurité du magasin dans un premier temps, il refuse de décliner sont identité.

Placé en garde à vue, il s'avère qu'il est fort bien connu des services de polices. Il ne compte pas moins de 14 mentions à son casier judiciaire. Il a été présenté ce matin dans le cadre de la comparution immédiate. Les magistrats ne se doutaient pas de ce qui allait suivre. 

L'homme, plutôt loquace, reconnait les faits. Interrogé par le juge "vous volez souvent?", "tous les jours" répond t'il, "pour manger?" enchaine le juge, "non pour le plaisir" et d'ajouter "je suis diabétique, normal que je mange, je vais pas tomber faible !".

La lecture de sa personnalité est éloquente. Le psychiatre qui le voit pendant la garde à vue est clair : "Il souffre d'une schizophrénie non traitée, il est dangereux pour les autres et n'a aucune empathie". D'ailleurs le prévenu ne peut s'empêcher de surenchérir en regardant le juge "je suis psychopathe, j'aime faire souffrir les autres, je veux aller en prison !".

Lorsqu'il est interrogé sur ses activités en dehors de sa passion pour le vol, il répond avec aplomb " je déterre les gens après leur mort pour prendre les objets et je les revends !". Le juge circonspect lui dit " vous profanez des sépultures ?", "oui mais je demande à la famille avant , je vous dit Mr le juge c'est un nouveau métier !" On apprend aussi qu'en plus de les consommer, il sait aussi fabriquer des stupéfiants.

Devant tant de dextérité à se mettre en avant, la procureur notera que si les faits sont minimes, l'homme de part son comportement et ses provocations verbales est dangereux pour les autres. Comme elle explique "il est en récidive et assume pleinement". Elle demande 2 ans de prison avec maintient en détention. 

Si son avocat, commis d'office, reconnaît qu'il est marginalisé, il demande de ne pas enfermer son client. Il insiste sur l'analyse psychiatrique de quelques heures pendant la garde à vue et pose la question de ce que propose les psychiatres pour traiter ces maux. Il égratigne au passage les psychologues et psychiatres qui travaillent avec la justice à la Réunion arguant " tout le monde se plaint d'eux, tout le monde sait qu'il y a un problème ici !".

La cour, après avoir délibéré un certain temps, prononcera une peine de 1 an de prison avec maintien en détention.
Regis Labrousse
Lu 6886 fois



1.Posté par Question le 02/03/2018 16:21 (depuis mobile)

Cette personne habite à Saint André. Vous savez cette commune qui le maire vend légines aux riches japonais et veut vendre de l eau potable pour les riches musulmans. En attendant l'eau du robinet est sale.

2.Posté par Possessionnaise le 02/03/2018 17:17

il n'est pas le seul à manger dans les rayons des supermarchés. Parfois, ce sont des personnes super bien habillés qui boivent et s'empiffrent avec un air tout à fait naturel et qui après posent les boites ou canettes vide dans n'importe quel rayon et qui passe à la caisse avec seulement une bouteille d'eau.... Vu au supermarché du Port....

3.Posté par Jp POPAUL54 le 02/03/2018 18:17

L'agencement des rayons en grandes surfaces n'est pas vraiment bien pensé ;
si tu veux te faire un petit casse-croûte, il te faut faire un grand gymkhana pédestre dans le magasin.
En effet, le pain, le beurre, le saucisson, les cornichons ne sont jamais dans des gondoles voisines !!!
Reste le vin, le tire-bouchon et un verre (pas pratique non plus car vendus par 6 ou par 50 pour les gobelets)
Après les tables de pique-nique ne sont que très rarement sorties de leur carton...
Comme tu es bien éduqué et que tu ne manges pas ni dans un canapé, ni dans un lit...tu te rabats sur une machine à laver.
Enfin, j'oubliais les serviettes pour t'essuyer la bouche et les doigts avant de passer en caisse...pour pas te faire repérer.
Allez à demain, pour une paëlla... froide... les micro-ondes ne sont pas branchés.

4.Posté par Choupette le 02/03/2018 19:24

A l'auteur de l'article

"Il vol ... " dans le titre.

C'est normal ? C'est la novlangue ?

C'est de quel verbe ?

5.Posté par malade ou voleur ? le 02/03/2018 20:09

A la lecture de l'article, on apprend qu'il s'agit d'un homme qui souffre de schizophrénie, qui est donc atteint d'une maladie mentale, qui altère son jugement et son ancrage dans la réalité. Les propos qu'il tient au cours de l'interrogatoire ne sont effectivement pas ceux d'une personne sensée qui chercherait notamment à minimiser les faits dans le but de ne pas subir une trop grande peine. On apprend aussi qu'il est dangereux pour les autres, puisque délirant et malade.
Après délibéré, on envoie ce malade en prison pour un an ferme.
Personnellement, je ne comprends absolument pas cette peine : il sera dangereux en prison pour ses co-détenus (compte tenu de la surpopulation carcérale, il sera au moins avec 4 ou 5 prisonniers, dont certains primo délinquants qui ont besoin de se reconstruire). Sa maladie sera mal prise en charge en prison, voire pas du tout. La peine de prison ne l'aidera absolument pas à évoluer vers une plus grande normalité et une meilleure capacité à vivre en collectivité. Bref, du grand n'importe quoi !
F.C.

6.Posté par Gratel le 03/03/2018 06:46

"Elle demande 2 ans de prison acec maintient en détention. "

AVEC

7.Posté par Jules Bénard le 03/03/2018 07:37

À posté 3 :

Bravo, cher monsieur ou chère madame !

Je ne cesse de dire que lorsque l'actualité n'est pas rôle, il faut la tourner en dérision, chose que vous réussissez à merveille. Votre petit gueuleton dans les rayons d'une grande surface est un modèle du genre.

Vous avez oublié les épices Ducros, il me semble. Elles sont pourtant indispensables, surtout pour une paella une pizza froides, car en général, les plats destinés au micro-ondes ne sont pas assez relevés à mon goût. Enfin, il y a les eaux dentifrices, à ne surtout pas négliger, car si vous passez à la caisse les mains propres mais l'haleine un peu chargée, vous risquez de vous faire gauler aussi sec.

L'humour et la dérision sont ce qui nous sauve le mieux de la désespérance. Bravo d'y contribuer mais vous allez vous faire engueuler par de mauvais coucheurs : le sens de l'humour, hélas, se perd. Je suis bien placé pour le savoir.

Bien cordialement !

8.Posté par noe le 03/03/2018 14:31

C'est le puissant rat de rayons qui sait s'y prendre avec des bons denrées !

9.Posté par marius BONNET - PIRON le 03/03/2018 15:02

sa place est dans un asile en tout les cas j espere pour lui que JUMBO ne demandera pas un dédommagement de plusieurs millions d euro comme le fais la collectivité dans une autre affaire

10.Posté par Ben MONCOLON le 03/03/2018 15:07

Je confirme pour le Jumbo du Port. Je l’ai vu.
Ras-le-bol de ces comportements toujours excusés au nom de telle ou telle maladie mentale suggérée en guise de défense.
Le regard cretin et de défi que vous lance l’abruti engloutissant des pâtisseries dans les rayons du supermarché avec un sourire narquois, reste révélateur d’une décadence des valeurs de notre société.
Les responsbles sont souvent du côté de ceux qui ont pour rôle de maintenir l’ordre et de rendre la justice.
La permissivité, les jeux de rôle, la lourdeur administrative font la lie de la deconstruction de notre monde.
L’avenir appartient aux fous avec une extinction plus rapide qu’on ne le croit de notre civilisation.

11.Posté par Veridik le 03/03/2018 15:21 (depuis mobile)

On s'en fou de savoir su c'est jumbo ou autre . Les grandes surfaces ne sont pas à plaindre...
Par contre on a jamais le nom qd on trouve des trucs pourris en rayon

12.Posté par Doudou le 03/03/2018 16:14 (depuis mobile)

Et pourquoi ne pas dire quelle gd surface préfère jeté que donner au pauvre?
Au lieu critiqué un pauvre mr...

13.Posté par titi974 le 03/03/2018 17:47

Puisque ce type est schizophrène pourquoi ne pas l interner dans un hôpital psychiatrique et le traiter car la prison ne le soignera pas sauf si c’est un malade imaginaire en tout état de cause il faut l’avis éclairé de spécialistes pour éviter de retrouver ce genre de personne dans la nature.

14.Posté par fl le 04/03/2018 13:37

par contre jumbo lui se permet de vendre de la salade d'import au prix du local et trouve ca normal,c'est permis ca ??? OU IL EST LE VOLEUR ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter