Faits-divers

Il tente d'échapper au GIGN en se cachant sous le lit d'un voisin

Mercredi 21 Juin 2017 - 17:29

Il tente d'échapper au GIGN en se cachant sous le lit d'un voisin
Affaire rocambolesque pour les forces de l'ordre, relatée dans un communiqué ce mercredi. Le samedi 17 juin à 22h10 au Bernica à Saint-Paul, quatre gendarmes de la BMO sont en poste de contrôle alcoolémie.

Un automobiliste tente d'échapper au contrôle. Malgré l'usage d'un "stop stick", dispositif destiné à crever les pneus du véhicules en vue de stopper le fuyard, le chauffard réussit à s'enfuir avec deux roues à plat, côté conducteur.

Les militaires lancent alors des recherches. Il semble que dans sa fuite, la voiture a percuté un mur d'habitation à quelques centaines de mètres du contrôle. Au cours de cette collision, les riverains sont parvenus à relever l'immatriculation complète de la SEAT impliquée. "Le véhicule parvient à continuer son périple et à échapper aux recherches nocturnes", racontent les forces de l'ordre.

Connu des forces de l'ordre et déjà recherché

L'histoire ne s'arrête pas là. Lundi, les gendarmes effectuent le rapprochement entre ces faits et un courrier anonyme qui leur est parvenu. Ce dernier dénonce des faits de vols et harcèlement commis par un certain "Jean P...". L'homme circule précisément avec le véhicule aperçu lors du contrôle du samedi, la marque, modèle et immatriculation correspondant parfaitement. Grâce à la lettren les gendarmes remontent jusqu'à l'adresse actuelle de Jean P., à Saint-Denis. 

Ces investigations permettent également d'établir que "Jean P" est connu des forces de l'ordre et fait l'objet d'une fiche de recherche pour notification d'un extrait de jugement de 18 mois prison ferme consécutif à des faits de recel de vol remontant à 2013.
 
Les gendarmes de l'EDSR sollicitent le concours de l'Antenne GIGN locale pour procéder à l'interpellation de l'auteur "dont le comportement particulièrement déterminé témoigne de sa volonté d'échapper à la justice, quels que soient les risques", précisent-ils.

A 6 heures ce matin, ils fracturent la porte du domicile du suspect. L'homme parvient à s’esquiver par sa terrasse au 3ème étage. Après avoir enjambé plusieurs balcons, il disparaît dans l'obscurité. "Cette tentative de fuite n'échappe pas à la vigilance de chef du dispositif d'intervention. Le bouclage de l'immeuble réalisé  est hermétique et empêche toute issue. Aussitôt, les militaires frappent aux portes des voisins et étendent leurs recherches", expliquent les gendarmes.

Les gendarmes mettent finalement la main sur "Jean P" quelques minutes plus tard, dissimulé... sous un lit inoccupé, dans un appartement du troisième étage de l'immeuble. Il s'est introduit dans l'appartement par une porte-fenêtre entre-ouverte, à l'insu de la famille occupant le logement.

Jean P. devra répondre des faits de refus d'obtempérer et de défaut d'assurance devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis, le 12 décembre prochain. Il a été placé en détentionà Domenjod où il vient d'être incarcéré en vertu du jugement pour lequel il était recherché.
Zinfos974
Lu 16526 fois



1.Posté par Choupette le 21/06/2017 19:09

Les occupants de l'appart' devraient en remettre une couche en déposant plainte contre cet individu pour violation de domicile.

Autrement, ils pourraient être inquiétés pour obstruction à la Loi en cachant ce repris de justesse.

2.Posté par klod le 21/06/2017 20:34

oups , heuresement que Choupette nous ra pelle "le droit commun" ........ pas de fote , merde , si à "heuresement" . pardon zoupette .

3.Posté par Zarin le 21/06/2017 23:25

Utilisez des lits sans pieds !

4.Posté par L'Ardéchoise le 22/06/2017 00:22

Tout à fait Zarin, d'autant qu'il n'y a pas que dans un lit qu'on peut prendre son pied...

5.Posté par almuba le 22/06/2017 11:30

Encore une Seat comme par hasard.
Je n'ai rien contre cette marque et je ne parle pas des possesseurs de ces voitures respectueux du code de la route mais des petits pousseurs et flambeurs qui en font l'acquisition pour les tuner et les gonfler.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter