MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

"Il suffit d’aimer !" Et si, pour une fois, c’était vrai ?


2018 : et si nous rêvions ?

Par Zinfos974 - Publié le Mardi 2 Janvier 2018 à 16:02 | Lu 799 fois

"Il suffit d’aimer !" Et si, pour une fois, c’était vrai ?

Je vous souhaite le meilleur ! À tous. Que 2018 voie la réalisation de vos rêves les plus fous, pour vous et tous ceux chers à votre coeur.

Quand on veut… on ne peut pas toujours, c’est vrai. S’il suffisait de prier pour obtenir gain de cause, ce serait trop facile, ça se saurait. Une petite prière et hop ! plus de guerres, plus de famines, plus de pandémies, plus de massacres, plus d’intégrisme… Nous réglerions nos litiges comme les bonobos qui sont bien les seuls êtres doués de raison : eux, ils ont trouvé LA solution.

On peut toujours adopter de bonnes résolutions pour l’année qui débute. C’est même un marronnier pour la presse du monde entier :

« J’arrête de fumer (la 1è de la liste)… J’arrête de boire… Je fais du sport… J’arrête de prendre les autres pour des cons… J’arrête de voter FN… J’arrête de mettre 3 sucres dans mon café… D’ailleurs, j’arrête le café… J’arrête de regarder la télé en mangeant… Je cause avec ma famille… »

Perso, j’avoue ne jamais avoir tenu une seule résolution. Parce que je n’en ai jamais pris. Mais il n’est pas criminel d’essayer.

Si une seule résolution pouvait changer quelque chose, ce serait d’aimer. Le manque d’amour est la vraie barrière aux malheurs ici et là. Prenez-le par tous les bouts et vous verrez vous-mêmes.

Je pourrais très bien dire la connerie suivante, tenez : 

« Je prends la résolution de ne plus attaquer tel gros verrat, édile municipal du Sud, que je ne nomme pas par charité, moi si peu chrétien par ailleurs. A condition que lui-même cessât de prendre ses administrés pour des truffes »

Ben… rien qu’en disant ça, je loupe ma résolution.

Incorrigible, le mec. Mais si certains scribouillards cessaient d’attaquer les tripoux, qu’est-ce qu’on se ferait tartir ! Mon ami Tillier s’embêterait ferme. Et moi aussi. Et vous donc, hein ?

Il y aurait bien une solution : que ces faiseurs de président-la-paille cessent de nous prendre pour des billes, cessent d’acheter des maisons à bas prix, cessent d’être présidents de tout et rien, cessent de prendre l’AURAR pour leur tirelire perso et le SDIS comme pourvoyeur de petit personnel ménager… Je ne vise personne…

Okay ! Je me corrige : je vais essayer de ne pas en dire du mal. À condition que… 

Bon ! Bon ! Je sors ======>

Bon 2018 à tous. Je déconne mais je vous aime quand même.

Jules Bénard





1.Posté par Ald'eau le 02/01/2018 17:52

Oh non ! Vi reste là, Msieur Jules ! Sortir, comme si la pudeur i gêne à vous ? Vi lance une grande déclaration comme çà et puis vi largue les amarres? (non, mais...)

L'Amour est parfait. Une maman qui aime son enfant est prête à se sacrifier pour lui.
L'Amour illumine les coeurs et les vies. Mais il n'y a pas de lumière sans justice. Si cet enfant agit mal, sa maman le redressera, avec douceur au début, plus fermement ensuite. Cessera-t-elle de l'aimer pour autant ? Les "fouettes pêche" ont su faire passer un message à une certaine époque et tu ne t'en portes pas plus mal: et pourtant elle t'aimait...(J'ai aussi eu mon lot de fouettes et j'en remercie mes parents)
La Justice (personnelle et réciproque) est la condition pour que l'Amour s'exprime. Tu le dis très justement et en deux temps, lorsque tu évoques le sentiment en premier lieu, puis les injustices: les deux sont liés. La Justice seule risque de devenir une invivable tyrannie et l'amour seul, terriblement permissif.
Lorsque l'Être, l'enfant, l'adulte, le citoyen prend conscience de sa propre injustice, il voit mieux celle qui est autour de lui et il doit alors faire un choix.

S'aimer suppose donc, à mon humble avis, que l'on se respecte et qu'on respecte l'autre.

À force de tout voir, on finit par tout supporter,
À force de tout supporter, on finit par tout tolérer,
À force de tout tolérer, on finit par tout accepter,
À force de tout accepter, on finit par tout approuver.
(Saint Augustin)

Refaisons le chemin inverse ensemble: ce que je ne veux pas approuver, je ne dois pas l'accepter car je ne peux pas le tolérer puisque c'est insupportable...

La question que nous nous posons tous assez souvent, individuellement, est "mais combien de temps vais-je encore supporter celà ?". C'est l'adverbe "encore" qui est de trop ici car il empêche de prendre la décision juste. Certaines injustices perdurent parce que nous sommes faibles...et cette faiblesse est le frein à l'Amour...

Moi aussi je t'aime bien...quand même, Monsieur l'écrivain qui me fait voyager...Bonne année.

2.Posté par Jules Bénard le 02/01/2018 18:07

À Ald'eau :

Bravo !

"La seule condition au triomphe du mal est que les gens de bien ne fassent rien" (Nietzsche).

3.Posté par L'Ardéchoise le 02/01/2018 18:28

Aimer, c'est prendre les gens avec leurs qualités et leurs défauts...tout en sachant raison garder, et comme le dit si bien Ald'eau, ne pas tolérer l'intolérable, ne pas accepter l'inacceptable, ne pas supporter l'insupportable.
C'est aussi savoir tendre la main pour aider l'autre à sortir d'une ornière ou d'un chemin de traverse.

Et pour aimer, il faut s'aimer soi-même, ce n'est pas le plus simple !!!

Jules, reste tel que tu es, ne cherche pas de résolutions, lesquelles, si tu les tenais, nous priveraient de ta gouaille, de tes coups de gueule ou de bien savoureux récits.
Belle et sereine année 2018, avec peut-être un autre livre à la clé.

Ald'eau, merci pour votre commentaire, un véritable plaisir de lecture.

4.Posté par Nivet Alain le 02/01/2018 18:59

Mes amis l'Ardéchoise et Julot, Comme vous avez raison. L'Amour, toujours et encore l'Amour. Je rajouterai une grosse lichette d'Humour et d'Autodérision. L'Humour c'est l'intelligence de la Vie et l'anti-chambre de l'Amour. L'Humour, c'est LE remède à la morosité.
Mi aime zot tout.
Alain..

5.Posté par JORI le 02/01/2018 20:02

4.Posté par Nivet Alain le 02/01/2018 18:59
Tiens je croyais que vous ne deviez plus répondre aux pseudos!!!!. C'est dur de disparaître, n'est ce pas!! MDR

6.Posté par JORI le 02/01/2018 21:56

4.Posté par Nivet Alain le 02/01/2018 18:59
"je ne m'adresse plus inutilement aux pseudos ni ne les nomme", j'en déduis que "l'Ardéchoise", par exemple, n'est pas un pseudo pour vous!!!. Dur de disparaître, n'est ce pas!!. MDR
C'est à se demander si votre suffisance a eu un jour connaissance de la définition du "pseudo"!!.Re MDR

7.Posté par Nivet Alain le 02/01/2018 22:01

Seule la bêtise de certains donne une idée de l'infini. Je ne vise personne. Juste une réflexion.

A.N.

8.Posté par JORI le 03/01/2018 00:35

7.Posté par Nivet Alain le 02/01/2018 22:01
Et vous ne pouvez pas imaginer à quel point votre bêtise inonde ce site!!. Juste une réflexion comme vous dîtes si bien. MDR

9.Posté par Marie le 03/01/2018 07:18

.....en parlant d'aimer....l'amour fou des pots 7 et 8........!

10.Posté par Kayam le 03/01/2018 16:40

Si on pouvait couper nos cœurs remplis d’amour,
On garderait une partie pour soi-même et pour ceux qu’on aime
On donnerait l’autre partie aux dépourvus : pour qu’ils remplacent le froid par la chaleur
Alors, au fond de nos poitrines, le boum-boum jouerait la même musique
Sur un air enchanté sans peur de palpitations
Sans bémol mais rythmé de notes d’excitation

Sur la grande roue de la terre
Disparaîtrait le sang de violence et des guerres
Et la couleur rouge vif retrouverait son éclat
De nos cœurs battant à l’unisson

En se tenant la main en s’épaulant ou en s’enlaçant
Il nous suffirait d’inventer un jeu
De l’alphabet, on prendrait la première lettre pour crier
Amour !!!
Et la treizième pour conseiller
M, car rien n’est plus beau !

11.Posté par Nivet Alain le 03/01/2018 17:29

Marie, bien votre Humour; Vous avez bien raison. Mais, chut...! Vous êtes la première à qui je le dis : Je rompt tout rapport avec Jori et ses pseudos d'emprunt. Notre couple n'a pas tenu, il prend tous les draps....Tel le djinn sortant de la lampe: je suis libre, libre........

Merci Marie d'avoir ouvert la lampe.

Très cordialement,
A.N.

12.Posté par L'Ardéchoise le 03/01/2018 20:00

Kayam, une fois de plus, merci !

Alain, à vous aussi merci pour ce billet d'humour, déclenché par Marie qui en a effectivement pas mal, de l'humour, jusque dans ses posts d'humeur.

Une petite citation, qui devrait plaire également à Jules :
"Faire rire, c'est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre qu'un distributeur d'oubli."
Victor Hugo.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes