Faits-divers

Il s'introduit dans une case, se fait des bouchons et attend tranquillement devant la télé

Lundi 24 Juin 2019 - 17:59

Un jeune homme de 23 ans, Ulrick.L devait répondre de vol dans une habitation en date du 16 mai dernier. D’abord présenté le 20 mai au tribunal, son audience avait été renvoyée afin qu'il puisse être soumis à une expertise psychologique. En effet, le jeune homme est quelque peu psychotique et prétend entendre des voix.

Le 16 mai, il s'introduit par la baie vitrée restée ouverte dans une maison de la Plaine des Palmistes. Affamé et frileux, il se fait quelques bouchons, prend une bière et des gâteaux apéritifs, enfile un sweat et un piercing de nez qu'il trouve dans la chambre, avant de se caler confortablement dans le canapé pour regarder la télé.

Toutes les bonnes choses ayant une fin, le propriétaire, parti faire du sport, revient et trouve notre cambrioleur émérite bien installé, regardant tranquillement la télé. Surpris en flag, Ulrick se lève, met les mains en l'air et dit : "Excuse, excuse" sans aucune agressivité. L'homme le maîtrise et appelle les gendarmes qui placent Ulrick en garde à vue. 

Cet après-midi, la présidente, se référant au rapport de l'expert, est sans équivoque sur l'état psychologique du jeune. Il fait état d'une personnalité psychopathique ainsi que d’un syndrome psychotique. Le rapport fait état d'une altération partielle du discernement. 

Le jeune homme a vu sa vie basculer après le décès de sa mère. Titulaire d'un CAP de boulanger, il a arrêté de travailler après ce drame et a commencé à plonger dans la consommation de produits stupéfiants. Il totalise 2 tentatives de suicide, 2 hospitalisations en psychiatrie, dont une d’avril à mai 2019 pour un délire de persécution. Sous le coup d'une peine aménagée avec un bracelet électronique, il l'a enlevé car il était persuadé que quelqu'un le regardait via le bracelet. S’en est suivi un traitement neuroleptique. Il affirme que le jour des faits, il a été guidé par des voix et reconnaît qu'il n'avait pas pris correctement son traitement. 

Pour autant, la procureure ne retient que la répétition des faits de même nature chez le prévenu qui fait état de 3 mentions à son casier. Elle requiert 6 mois de prison dont 3 avec sursis et le maintien en détention. Son avocate, Me Chantal Laguerre, rappelle à la cour que son client était hospitalisé quelques jours avant les faits. "Il rentre et il s'installe mais ne fait rien. Il s'excuse et se laisse faire quand le propriétaire arrive. Il faut aussi prendre en compte sa situation et non pas que les faits. La vraie question est pourquoi a-t-il fait cela ? Il n'a pas toujours été comme ça, il a perdu pied depuis la mort de sa mère et ne s'en est pas remis, il ne va pas bien. Le docteur l'a déclaré curable et réadaptable", argumente-t-elle auprès de la cour. 

Visiblement entendue par le tribunal qui retient l'altération du discernement, Ulrick, est déclaré coupable des faits. Il est condamné à une peine de 6 mois de prison avec sursis et une obligation de soins.
Regis Labrousse
Lu 16437 fois



1.Posté par pandore le 24/06/2019 18:58

Son avocate, Me Chantal Laguerre, rappelle à la cour que son client était hospitalisé quelques jours avant les faits. "Il rentre et il s'installe mais ne fait rien. Il s'excuse et se laisse faire quand le propriétaire arrive. mais alors s il ne fait rien Maître Chantal Laguerre il ne vous reste plus qu a l accueillir chez VOUS il sera au chaud

2.Posté par Me le 24/06/2019 19:40

Hmm, ça sert à quoi de condamner un fou ? Le mettre à l'asile ne serait pas plus adéquat ?????

3.Posté par Boutmez le 24/06/2019 20:13 (depuis mobile)

Li les pas le seul i en temps des voix mois aussi sa fait depuis 2016 depuis les voyant mon fait de la magie noir et depuis se jour la je suis manipulé par mes voisin il utilise des faut identité il se font passe pour des gent St Benoît brasmadelein

4.Posté par MARIE le 25/06/2019 11:00

situation et cas bien difficile a determiner

est il malade ou simplement simulateur de premiere??

Une expertise psy devait le determiner mais sa place ne semble pas etre la prison??

5.Posté par Joseph le 25/06/2019 12:30

Avec ce laxisme ambiant, il aurait tort de ne pas en profiter, et se la couler douce !

6.Posté par miro le 25/06/2019 13:27

bougre là devait être fatigué .... pardonne à lu

7.Posté par Kiki le 25/06/2019 15:26 (depuis mobile)

Il n''avait que sa mère comme soutient familiale ? Ns ne pouvons le blâmer mais il faut qu''il arrête les stupéfiants et qu''il se fasse aider par des personnes compétentes. J''espère qu''il s''en sortira et qu''il retrouvera un travail.

8.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 25/06/2019 19:48

Je l'aurais attrapé dans ma case.

Lu té passe balié, coupe gazon, passe serpillère, lave loto, ramasse zerbes et après hop au service des voisins......

9.Posté par Kiki le 25/06/2019 22:34 (depuis mobile)

Pst 8 ou risque (lé même sûr) gaign'' baizement ek la zistiss pour maltraitance sur personne vulnérable. Ou va war si un moune la tête lé pas bon ou fait travail a li comme z''esclave et qd ou la fini ou incite out voisin fait pareil. Zot 2 y embark

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Septembre 2019 - 07:46 Guerre des pizzaiolos au Tampon