Faits-divers

Il provoque un accident en état d'ébriété, sans permis, sans assurance et en état de récidive

Mardi 13 Février 2018 - 14:55

[Comparution Immédiate] Les faits se sont déroulés le 11 février à la Possession. Les gendarmes, appelés pour un accident de la circulation, procèdent alors aux contrôles d'usages.  

Après interrogation du fichier, ils se rendent compte que le conducteur responsable de l'accident, en plus d'être extrêmement alcoolisé, conduisait sans permis, sans assurance et avec une immobilisation en cours du dit véhicule depuis le 4 février par les gendarmes de Saint-Louis pour défaut d'assurance. Il sera relevé un taux de 1,08 mg/l d'air expiré soit 2,16 g/l de sang. 

L'homme comparait donc ce matin devant le tribunal pour répondre de ses actes. Il apparait qu'il est en récidive. Une peine de sursis de 6 mois de prison est en suspens sous couvert d'une contrainte pénale. 

Lorsque la juge lui demande des explications sur son comportement il dit "Mi regrette vraiment, mi arrête carrément l'alcool !" A la lecture de son casier judiciaire, comprenant 10 mentions dont 9 pour conduite en état alcoolique depuis 2008, il serait peut être temps, dixit Madame le substitut du procureur. Lors de sa plaidoirie, elle note que si le prévenu suis son programme de sevrage obligatoire depuis sa dernière condamnation, il n'en n'est rien concernant le respect de la loi ! De son point de vue, il s'agit clairement d'un danger public. Elle demande donc une peine de 18 mois de prison dont neuf avec sursis, une contrainte pénale pour le sursis et la confiscation du véhicule. 

Madame le président prononcera une peine de 6 mois de prison plus 6 mois de révocation de la contrainte pénale précédente avec mandat de dépôt, soit 12 mois ferme et la confiscation du véhicule.
Pascal Robert
Lu 1200 fois



1.Posté par paulux le 13/02/2018 15:42

Ce genre d'individu se fiche complétement de savoir que la vitesse sera limitée à 80kmh

2.Posté par Réveillez vous le 13/02/2018 17:58

"avec une immobilisation en cours du dit véhicule depuis le 4 février "


mais le véhicule toujours sur la route....lol

Fort quand même !!!


" 10 mentions dont 9 pour conduite en état alcoolique"
il aura fallut 10 constatation pour avoir seulement aujourd'hui une action RÉELLE ....

3.Posté par yab le 13/02/2018 20:38

Les juges qui cautionnent toutes ces conneries en laissant en liberté ces assassins (souvent assistés)en leurs rendant les clés de la voiture, objet du délit ont aussi une grande part de responsabilité.
Je suis convaincu que si le véhicule était AUTOMATIQUEMENT saisi pour destruction ou revendu au profit de l'état, beaucoup réfléchiraient avant de prendre la route.

4.Posté par PECOS le 14/02/2018 13:52

Il faut totocher tous ces alcoolos à de telles peines mais en plus leur infliger une lourde amende avec un minimum de 10.000€. Tant qu'on ne touche pas à leur porte-monnaie, ils font continuer encore et encore...

5.Posté par Pamphlétaire le 14/02/2018 14:33

Après avoir saisi ses tous ses biens mobiliers et immobiliers, à écarteler sans autre forme de procès pour éviter qu'il réitère même s'il jure qu'il ne recommencera plus!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter