MENU ZINFOS
Société

Il porte plainte pour faire reconnaître l’engagisme comme crime contre l’humanité


Abady Egata-Patché et l’association La mémoire de Crève-coeur, engagés dans la lutte pour la reconnaissance des préjudices subis par la communauté indienne, ont déposé plainte auprès du parquet de Saint-Denis de La Réunion. Ils réclament la reconnaissance de l'engagisme subi par la communauté indienne comme crime contre l’humanité et comme source de discrimination encore aujourd’hui.

Par N.P - Publié le Lundi 10 Janvier 2022 à 18:20

Abady Egata-Patché ne désarme pas après une première tentative en 2015. La justice n'avait pas donné suite à l'époque. Cette seconde plainte trouvera-t-elle un écho ?
Abady Egata-Patché ne désarme pas après une première tentative en 2015. La justice n'avait pas donné suite à l'époque. Cette seconde plainte trouvera-t-elle un écho ?
Sa démarche en justice vise à faire reconnaître comme crime contre l’humanité et comme source de discrimination aujourd’hui l’engagisme de ses ancêtres. Abady Egata-Patché, 78 ans, réitère la plainte qu'il avait initiée en 2015. Plus armé qu'à l'époque, il croit en ses chances de succès cette fois-ci.

Les esclaves affranchis remplacés par des travailleurs venus de la côte malabar

Sa plainte s'efforce de contextualiser le destin de ces milliers d'engagés venus à La Réunion depuis l'Inde. “L’Histoire, le progrès social et la Justice réclament aujourd’hui que soit reconnue la réalité de la souffrance des engagés, de leurs descendants, et la faute collective d’une communauté française qui a érigé en système, pendant près d’un siècle, l’exploitation et l’asservissement de travailleurs venus de la côte malabar de l’Inde pour remplacer dans les territoires d’outre-mer et particulièrement à La Réunion, la main-d’œuvre d’esclaves qui venait d’être affranchie”.

L’engagisme, une forme de “réduction à l’esclavage”

Comme l’esclave, l’engagé reste la propriété de l’engagiste par l’intermédiaire de son contrat. Le châtiment corporel reste de mise et les salaires, bien souvent, ne sont pas payés. 

Le fils d’engagé réclame ainsi aujourd’hui la reconnaissance de l’engagisme de la communauté malbar comme crime contre l’humanité, au même titre que l’esclavage.

"La population tamoule se trouve discriminée par la population réunionnaise"

Pour Abady Egata-Patché, la souffrance du temps de l’engagisme pèse encore lourdement aujourd’hui sur le quotidien de la communauté des descendants des engagés. “Seule la connaissance historique de l'origine de leur souffrance permettra à la communauté Malbar de sortir de cette logique de souffrance et de se sentir reconnue à part entière”, contient la plainte déposée fin décembre 2021 sur le bureau du procureur de la République.

La population tamoule victime de préjugés

La requête relate les souffrances qui résultent de l’ignorance de l’histoire : la communauté tamoule n’a de visibilité au sein de la population métissée de La Réunion qu’à travers des pratiques culturelles souvent folklorisées, selon son argumentaire.

À La Réunion, aucune langue indienne n’est en usage dans un contexte sociétal où prédomine le recours au créole, langue majoritaire, et le français, langue officielle.

"La communauté Tamoule a 'perdu' son identité collective, et les tentatives de la rétablir se heurte à l’opposition d’une population définitivement tournée vers la modernité occidentale", ajoute-t-il alors que "la colonisation a eu pour effet un véritable ethnocide des populations en provenance de l’Inde."

Et, “entre autres conséquences de cet ethnocide, la descendance des engagés va progressivement perdre la majeure partie du patrimoine culturel de ses ancêtres.”

Cela s’exprime par la perte de la langue maternelle, la perte des repères culturels et la rupture avec les liens entretenus avec l’Inde, développe-t-il cette plainte dont il espère qu'elle rencontrera un écho plus favorable que celle initiée en 2015.

Sur douze pages, Abady Egata-Patché tente de convaincre le procureur de la République. Il est notamment question des "conséquences contemporaines" de l'engagisme. Voici un extrait de la plainte :




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

59.Posté par Dimi le 14/01/2022 08:27

Dommage pour la créolité le détachement des communautés 🇫🇷🇫🇷

58.Posté par Mister Magoo le 12/01/2022 00:15

C'est vrai qu'en Inde à l'époque, c'était le paradis 😄 tellement le paradis que beaucoup préféraient partir au risque de leur vie et pour une bouchée de pain 😪
La coupable ? La France...
Et aujourd'hui leurs descendants vivent dans l'enfer sur l'île de la Réunion 🥵
Alors moi, mes ancêtres étaient exploités dans les mines de charbon du Nord de la France, je demande à ce que ça soit considéré comme crime contre l'humanité aussi.
Non mais, moi aussi je veux mon crime contre l'humanité à moi.
Je revendique que chacun puisse avoir le droit à son crime contre l'humanité 😂✌
Il n'est pas bien dans ses baskets ce monsieur.
A cause de la France la criminelle...

57.Posté par Fred B le 11/01/2022 21:06

L'engagisme n'a pas concerné que les indiens: Afrique, Mada, Comores, Chine, européens .
Or il parle de stigmatisation et de souffrance de la population tamoule. Ah bon ?, il y a discrimination actuelle au logement, à l'embauche pour eux ?
Ce n'est pas à l'état de faire perdurer la culture tamoule mais à la communauté d'affinités elle-même. Les chinois ont leurs instituts confucius à l'étranger où on peut apprendre langue, calligraphie, danses (en plus de la propagande du régime :)).
Une commémoration de l'engagisme est une très bonne chose car ça a eu un impact sur toute l'histoire et l'identité réunionnaise.
Cette commémoration existe déjà et se déroule au Lazaret de la Grande Chaloupe - ancien site de mise en quarantaine des engagés -  réunissant les communautés d'engagés malgaches, musulmans, tamouls.

Mais aller en justice dans un but d'indemnisation par cette génération actuelle de français, c'est de la division, de la volonté de culpabilisation et non de rectification de la vérité .
Les causes qui méritent indemnisation sont les essais nucléaires en Polynésie et le scandale du chlordécone aux Antilles, car le préjudice affecte toujours fortement les populations autochtones.

En somme, commémoration = reconnaissance, justice, intérêt pour l'Histoire.
Indemnisation d'actes très anciens et n'ayant plus d'effet actuel= vengeance (à son âge ?)

56.Posté par Fred B le 11/01/2022 19:17

Son idéologie s'apparente au Wokisme, mouvement venu des States.
Mentalité : obsession victimaire, communautarisme, non mixité,  décolonisation, anti universalisme, racialisation.
Ce sont eux qui déboulonnent les statues et excluent les blancs de leurs conférences et réunions. Ils gangrènent l'enseignement supérieur, même Sciences Po c'est pour dire, vouent aux gémonies les enseignants critiques. En somme c'est une réminiscence réactualisée de Malcolm X et des Black Panthers .
Le point de départ du wokisme black est compréhensible (violences policières anti-noir(e)s, mouvement social "Black Lives Matter"). Mais en se radicalisant, ils vont a l'opposé de l'intérêt de leur communauté, suscitent le rejet et ont le don de faire monter les extrêmes.
La commémoration pour l'esclavage était justifiée car période auparavant souvent occultée, c'est justice et honnêteté intellectuelle, point barre, mais ce n'est pas de la repentance et de l'indemnisation. On n'a pas à payer l'histoire très ancienne.

55.Posté par Observateur le 11/01/2022 19:03

Ici beaucoup sont maintenant métissés...
Dans les temples, très peu maintenant ont encore le physique Indien, comme les Indiens en Inde, à Maurice, à Singapour, en Malaisie, aux États-Unis,...
C'est quoi un Malbar de nos jour ?
C'est souvent un métissé Cafre, un métissé Yab, un métissé Zorey, un métissé Chinois,...
Pourtant ils se réclament tous de l'Inde, se parent de vêtements et bijoux indiens, mettent le poutou (l'oeil frontal de Shiva), essaient d'imiter Bollywood, mais bizarrement ont tendance à délaisser plus ou moins l'autre part de leur métissage...
Je connais un Cafre qui en faisant des recherches généalogiques avait découvert un lointain ancêtre d'origine Indienne. Du coup, il s'est empressé d'aller présenter le document au Consul de l'Inde pour avoir sa carte PIO (personne d'origine Indienne).
Donc, pourquoi un vrai Malbar n'aurait-il pas le droit de revendiquer son appartenance ?

54.Posté par narcisse le 11/01/2022 10:55

Je veux bien participer aux frais d’avion pour le renvoyer en Inde parmi ses pairs intouchables. Malbar, arrête pleurer la bouche pleine. Votre destin si vos ancêtres étaient restés en Inde sera bien moins reluisant. Di merci la france

53.Posté par Babeuf le 11/01/2022 13:42

Il paraîtrait que la Russie, l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie , la Pologne, l'Italie , l'Espagne, L'Egypte ,la Hollande vont porter plainte contre la France en raison des crimes d'annexions perpétrés par Napoléon Bonaparte!

52.Posté par billout le 11/01/2022 12:49

LE BOUG Y TROUVE PU RIEN POUR DIRE BEN merde.

51.Posté par Jp POPAUL54 le 11/01/2022 12:08

Engagé contre l'engagisme !!
Pas très cool pour un descendant de "coolies", il se torture avec le passé alors que bien d'autres sont en paix avec celui-ci.
Profitez de vos dernières années de vie au lieu de vous tourmenter ainsi avec certaines zones d'ombre d'hier.

50.Posté par Roberto le 11/01/2022 10:53

Bel engagement humaniste.....dommage qu'ils ne soient pas animés des mêmes valeurs, lui et son fils concernant tous les méfaits qu'ils génèrent depuis des lustres à Cambaie....
Le dossier contentieux est épais avec la mairie de St Paul et les riverains...
Et la maison de l'engagisme en baie de St Paul? elle sert à quoi? Construite avec quelles subventions?
I love Valorun!

49.Posté par Davidgoliath le 11/01/2022 10:30

Ce pauvre homme a vraiment un problème d'identité et ce n'est pas le procureur de le République qui pourra soigner son mal être.

Je ne sais pas quel est l'avocat qui le conseille mais sa plainte finira comme la première c'est à dire classée sans suite.

La justice n'est pas là pour traiter les pathologies victimaires (enfin je l'espère).

De nos jours, chacun veut être reconnu comme une victime.

J'invite les yabs qui sont discriminés à faire pareil car il n'y a pas de raison qu'on ne soient pas tous des victimes.

Il fut un temps ou on glorifiait le héros, aujourd'hui la victime est au pinacle.

Le conflit des souffrances est en marche, ma souffrance est plus grande que la tienne dit la future victime.

Vous êtes vous posé la question des motifs qui ont poussé les engagé à quitter l'Inde ?

Je vous donne quelques pistes : la misère et le système des castes qui faisait d'eux des sous-hommes et tout cela avec la bénédiction de la religion.

Certes, leur quotidien à la Réunion ne fut pas toujours facile mais très vite une bourgeoisie malbar est apparue et des propriétaires terriens.

Jamais , ils n'auraient accédé à leur statut actuel en inde.

48.Posté par ptitlu le 11/01/2022 07:27

pour moi ce Monsieur est un fauteur de merde. a son âge il ferait mieux de profiter du temps qui lui reste à vivre. il n

47.Posté par GADIAMB le 11/01/2022 09:49

Allez garçon demande de l'aide a la Taupe Bira et a la Verges dont l’arrière grand père avait des esclaves elles sont pitoyables tout comme vous!!

46.Posté par Horace le 11/01/2022 09:45

35.Posté par Juste en passant 

L'engagisme n'a pas toujours été fait sur la base de volontariat. Après l'abolition de l'esclavage, des esclaves ont été achetés, affranchis et on leur a fait signer des contrats de travail, en général d'une durée de 5 ans. Ils signaient sans doute en faisant une croix, ils étaient, sauf exception, analphabètes.

Tous les engagés, venus volontairement ou non, n'avaient pas le droit de résilier le contrat pendant sa durée. Il s'agissait donc de salariat contraint et non de salariat libre.

45.Posté par candide le 11/01/2022 09:09

Il veut refaire l'Histoire ? Il veut condamner des morts ? A un moment faut que les conneries s'arrêtent, on a tant de problèmes dans le présent et dans le futur qu'on a plus de temps à perdre avec des débats stériles... mais c'est mon avis seulement et je le partage !

44.Posté par La reunion le 11/01/2022 08:44

Arrête fait zot l intéressant don pour la plupart zot le plein a en mourir propriétaire terrien plantation canne légume gros case gros chapel , z arabe pareil , chinois aussi et remarque bien dans l histoire c est le Kaf le dindon de la farce Le Kaf le fier même sans argent li nena la force ec courage pour travail encore pou zot enrichi à zot plus un jour i appel demain garde bande pharaon comen la fini 😂

43.Posté par nene le 11/01/2022 08:38

il faut aussi que je porte plainte car mon aieul pierre lebon dit la joie ne en 1686 a été embarqué de force sur un bateau pour la réunion vers 1710

42.Posté par Ben oui le 11/01/2022 05:34

A Rig, vous avez bien raison et le pire : tout cela n’a qu’un but, obtenir de l’argent.

41.Posté par Caf le 11/01/2022 07:53

Es que l'on peut porter plainte contre ceux qui porte plainte?j'ai des preuves qui date de l'an 1000 et j'espère bien avoir réparation.....c'est d'ailleurs pour cela que la reunion est ce qu'elle est, sans identité et mangeant à tous les râteliers....on en revient à l'amour propre et son indépendance soyons un peu courageux....sa changerait....

40.Posté par Damnatio memoriae le 11/01/2022 07:50

@post21-30
Merci pour vos précisions.
Effectivement, il y a bien quelques temples sur le territoire hexagonal mais ils restent particulièrement marginaux et récents car c'est c'est surtout l'immigration sri-lankaise, début des années 80, qui a permis cela.
Tant mieux, je suis pour la pratique des religions.
Cependant, on ne pourra pas comparer l'hindouisme ici, très développé et celui de métropole.

39.Posté par KAYENNE le 11/01/2022 07:50

Ce monsieur a certainement ses bonnes raisons que je respecte, mais tous les descendants d'engagės sont devenus créoles réunionnais indiens, chinois, zarabes etc....qui sont bien intégrés dans la société Réunionnaise puisqu'ils sont aussi à l'origine de ce que nous sommes aujourd'hui. Et c'est bien grâce à eux si nous sommes si riches culturellement et fiers de ce que nous sommes. Les pionniers n'ont jamais la vie facile et bénéficient peu de leurs efforts et de leurs souffrances.....
Notre vie quotidienne est un hommage permanent.....
Et s'ils n'étaient pas venus à la Réunion......

38.Posté par Indien le 11/01/2022 07:36

Affaire qui sera classée sans suite par le Parquet car une infraction quand elle existe, elle est prescrite avec le temps ...................ce n est pas en relatant des faits à un Procureur de la République même si certains aspects de l histoire peuvent paraitre douloureux que des poursuites contre l Etat peuvent être entamer : le Procureur de la République n 'ira pas plus loin et même un juge d'instruction.

Bravo aux ancêtres qui ont bossé dur pour que toute une génération vivent très bien à la Réunion maintenant, sachons le reconnaitre et vive la France

37.Posté par Tino le 11/01/2022 07:22

Entièrement d'accord avec Elo ! Marre de tous ces rites bruyants dans la cité !
Et dire que personne ne peut corriger cela !
Pourquoi pas les faire dans le fond d'une ravine ? Loin de toute habitation ?

36.Posté par Taloche le 11/01/2022 07:13

Il est reconnu de la Metropole du vive ensemble des Reunionnais. En agissant ainsi, il est entrain de former des clans qui serait à mon avis néfaste pour notre bien-être.

35.Posté par Juste en passant le 11/01/2022 06:25

Je croyais que l'engagisme se faisait sur la base du volontariat, je me trompe ?
Les Sri-lankais de la Réunion devraient se rapprocher de ce monsieur.

34.Posté par Mon pays le 11/01/2022 06:19

C EST VRAIMENT
L HÔPITAL SE FOUT DE LA CHARITÉ

33.Posté par Rog le 11/01/2022 04:45

Encore un qui ressasse sans cesse un passé qu’il n’a pas connu. Nexxt

32.Posté par bruce2354 le 11/01/2022 04:13

la langue tamoule discriminée par l'engagisme au profit de l'occidentalisation? Il me semble que l'ourdou pratiqué par les zarabes et le mandarin pratiqué par les chinois ne sont pas plus présents que le tamoul alors que ces peuplements de la Réunion ne sont pas arrivés par l'engagisme.

31.Posté par caroline le 10/01/2022 23:14

A post 8
Bravo j allais faire à peu près le même commantaire. Ils sont ridicules. En fait ils veulent du fric. Mais pourquoi ne repartir au Sri-Lanka Chouette pays où les mecs s entretuent encore de nos jours.

30.Posté par Marie à 7-Damnatio memoriae le 10/01/2022 22:37

La pratique de la religion tamoule est interdite en France ? Depuis quand ?
En France chacun est libre de pratiquer sa religion.
Nos ancêtres savaient se sacrifier pour leur progéniture.
Je ne sais pas d'où je viens mais je remercie mes ancêtres car ma vie d'aujourd'hui est plutôt gayarde.

29.Posté par Lulu le 10/01/2022 22:25

A croire que beaucoup s'emmerde actuellement pour aller remuer un passé qu'ils n'ont pas connu. Et l'avenir vous intéresse pas en dirait?et dire qu'on a aussi dans le même jus chez nous 🤭😂 créole réunionnais.

28.Posté par liberté le 10/01/2022 22:17

on va tous porter plainte contre tout le monde, du grand n'importe quoi encore une fois relayé par des plateformes de presse en mal de blabla stérile

27.Posté par Duc Ray le 10/01/2022 22:15

problème de recnnaissance..

nombre de creoles quelque soit leurs modalités d'arrivée ici (cadre, malbars, zarabe, chinois, indiens, hexagonaux..) souffrent encore d'un complexe d'infériorité.. que seule une indemnité pourrait corriger..


c ouf..!!

26.Posté par Libérée, Délivrée Les étoiles me tendent les bras Libérée, Délivrée le 10/01/2022 22:14

L’engagisme, une forme de “réduction à l’esclavage”

Les descendants d'esclave doivent-ils porter plainte pour concurrence déloyale ?


.... '... L’engagisme ou Indenture labour ou travail sous contrat d’engagement est le système d’utilisation de la main-d’œuvre qui prend le relais de l’esclavage suite aux abolitions de 1833-34 dans l’espace colonial britannique et de 1848 dans l’espace colonial français.... 'https://www.portail-esclavage-reunion.fr/documentaires/abolition-de-l-esclavage/apres-l-abolition/engagisme/

Une plainte contre les anglais ?



pratiques culturelles souvent folklorisées, selon son argumentaire.


C'est de ma faute si le malbar de moins de 40 ans de 2022 est plus malbar que son papa et encore plussssse malbar que son grand-père ?

25.Posté par Pousaris le 10/01/2022 22:08

Merci MONSIEUR, vous avez l'honneur de défendre notre histoire.

A tout ceux qui trouve sa bête et non conformistes retourné aux banc de vos écoles, histoire comme vous l'avez appris n'est pas la bonne.
L engagisme ne concerné pas uniquement les indiens .

24.Posté par cyclope exalté le 10/01/2022 22:03

7 Mais d'où sors tu pareille ânerie, aucune religion n'est interdite en France ....sauf le national socialisme !

23.Posté par Docteur lo sucré le 10/01/2022 22:01

Vous le critiquez, mais en même temps le nombre de demande de la carte OCI (double nationalité avec l'Inde) augmente au consulat indien.
Il y a encore de la pauvreté en Inde, mais c'est maintenant une grande puissance économique et commerciale avec un PIB qui dépasse les 3000 milliards de dollars.
D'ailleurs, beaucoup d'économistes qualifient l'Inde de "pays maintenant définitivement riche mais avec encore pleins de pauvres à l'intérieur" à cause des injustices qui perdurent.
Beaucoup d'étrangers investissent de plus en plus en Inde parce que c'est un colossal marché prometteur.
Donc, dans une France vieillissante qui vacille, qui doute, qui a peur du "grand remplacement", certains ici qui ont des descendances indiennes protègent déjà leurs arrières en allant chercher le précieux sésame au consulat indien et après l'avoir obtenu (le parcours est long pour l'obtenir), ils le brandissent sur Facebook comme un trophée...

22.Posté par jojo le 10/01/2022 21:36

bougre là nana son yol po gratter ! .. cé mon dernier :mot ! .....

21.Posté par Victorinox le 10/01/2022 21:35

@post 7 Damnatio memoriae
Religion tamoule interdite en métropole ?! Depuis quand ?!
Il y a plusieurs temples hindous dans la région parisienne, ainsi que dans le Rhône et en Normandie.

20.Posté par Horace le 10/01/2022 21:26

Même si les conditions de vie et de travail des engagés étaient semblables à celle des esclaves, le cadre juridique des engagés était différent. Ils n'avaient pas de propriétaires.
A ma connaissance, on n'a pas interdit aux malbars de parler leur langue.
Ce monsieur pourrait également déposer plainte contre la Grande-Bretagne. En effet, elle a ruiné l'industrie textile de l'Inde. De ce fait, beaucoup d'habitants ont perdu leur emploi et ont accepté de travailler à La Réunion pour un salaire de misère.

19.Posté par Fredo974 le 10/01/2022 21:01

Et moi , je porte plainte contre ceux qui portent plainte !🤪

18.Posté par Davidgoliath le 10/01/2022 20:43

Complètement à l'ouest, la névrose appelle un bon psy pour dénouer les nœuds.

17.Posté par Pat le 10/01/2022 20:40

Mes ancêtres travaillaient en France dans la sidérurgie au 19ème siècle, 16 heures par jour, quelques fois sauf le dimanche, mal payés, malnutrition, accident du travail,le froid,
etc,eux aussi devraient porter plainte !
Et les hoarau, payet, rivière, grondin,etc qui ont fait travailler des esclaves, des engagés, n'ont ils pas honte d'avoir été des esclavagistes, en fin de compte il faudrait porter plainte contre tout le monde.

16.Posté par Yabitou le 10/01/2022 20:16

Port plint kont out zancet!!!

15.Posté par Ouais... le 10/01/2022 20:05

Sérieux il a relu son texte ? Le complexe on ne peut rien contre lui, je crois que c'est sa vision de son identité individuelle qu il renvoie sur sa communauté...vu son âge, on ne peut plus rien pour lui,en revanche pour la génération future elle sait ou est ça place...


14.Posté par HOUAT HOUAF le 10/01/2022 19:56


Il aurait pu rester chez lui, c'était pas une obligation.
il aurait pu retourner chez lui, il était libre.

il serait au cœur de Bombay à mendier je pense...

13.Posté par Elo le 10/01/2022 19:54

Ok je l'encourage s'il promet de mettre fin aux tambours et gyling gyling qui nous empoisonnent la vie.

12.Posté par Ouais... le 10/01/2022 19:33

Gars ou lé sur le même bateau que nous, ou lit ton passé et tu auras moins mal au c...

11.Posté par Tang furieux le 10/01/2022 19:06

Il n a pas d autres sujets pour se tourner vers l’avenir plutôt qu un passe qu il n a pas connu …..

10.Posté par Gros blanc le 10/01/2022 19:04

N en déplaise à ce monsieur vive labourdonais ,vive le gouverneur vive les bâtisseurs !

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes