MENU ZINFOS
Faits-divers

Il poignarde son fils de 5 ans dans son sommeil pour se venger de son ex


Fou de colère en apprenant que sa compagne, dont il était pourtant séparé, avait une aventure avec son ami, un père de famille a tenté de tuer son fils en le poignardant pendant son sommeil. Il s'était ensuite tailladé la gorge.

Par IS - Publié le Jeudi 26 Août 2021 à 09:47

Il poignarde son fils de 5 ans dans son sommeil pour se venger de son ex
"Je voulais me trancher la gorge, mais ça n'a pas marché". Des paroles et des actes invraisemblables sont reprochés à un père de famille dont nous tairons le nom afin de respecter la présomption d'innocence.

Ivre de rage en apprenant que son ex-compagne avait une aventure avec un de ses amis, Nicolas* a failli commettre l'irréparable. Depuis trois ans pourtant, le quadragénaire est séparé. "Ça se passe bien", a-t-il indiqué aux magistrats de la chambre de l'instruction chargés d'examiner sa demande de remise en liberté en attendant son procès. À l'origine de la rupture, une infidélité avait mis le feu aux poudres dans le couple. La compagne trompée avait décidé de refaire sa vie. "Vous ne supportez pas qu'elle fréquente vos amis ?" a résumé le président de l'audience. "Oui, c'est ça", a reconnu le mis en cause.

"Je ne suis pas violent

Le jour des faits, l'homme avait eu l'indélicatesse de surprendre volontairement son ex-conjointe et son ami. Son sang n'avait fait qu'un tour. Il s'était précipité au domicile d'un de ses cousins afin de récupérer un couteau. "Vous avez trouvé un premier couteau en bois mais la lame n'était pas assez tranchante", a indiqué le président de la cour. Le père de famille a expliqué qu'il avait préféré se munir d'une lame très pointue. Il s'était alors rendu au domicile de son fils qui dormait paisiblement. Le père lui aurait alors volontairement planté la lame dans le ventre. Le bambin de 5 ans s'était brusquement réveillé et avait vu son père en train de se trancher la gorge. Il avait été arrêté dans son funeste geste par des personnes présentes dans le logement qui avaient réussi à forcer la porte.

"Je l'aime plus que tout. C'est pour ça que je voulais qu'il parte avec moi", a lancé le prévenu accusé de tentative de meurtre sur mineur de moins de 15 ans. "On n'est plus au temps des pharaons où l'on tue son enfant pour se venger", a fustigé le magistrat.

"Je ne sais pas comment j'ai pu en arriver là. Je ne bois pas, je ne suis pas violent et je n'ai pas de casier", s'est défendu le père infanticide qui ne souffre d'aucun trouble psychologique.

Ce jeudi, les juges ont décidé de refuser de le laisser retrouver la liberté en attendant sa comparution devant un jury populaire.




1.Posté par Ouais... le 26/08/2021 10:17

Suicide altruiste, il aurait dû se faire suivre et aider au lieu de passer à l action, quel graines... Maintenant avec le recul, il à perdu son fils. Reste quoi comme solution ?

2.Posté par Triboulet le 26/08/2021 10:33

Pourquoi ne pas nommer le nom ? Il n y a pas de présomption d innocence car il a tout avoué...perpétuité réelle !

3.Posté par Horreur ! le 26/08/2021 10:52

Ce type est a vomir.
Je ne suis pas violent.
Je l'aime plus que tout.
Perso je l'aurai pas sauvé le gars je l'aurai achevé ! J'espère que ses nouveaux potes de cellule lui montreront la violence et qui puisse plus s'assoir pendant longtemps ...

4.Posté par loki le 26/08/2021 11:30

Quel petit étron. Il s'en prend à un innocent qui a rien à voir avec l'histoire et et il est pas foutu de se suicider correctement. Y a pas moyen de broyer ça et de s'en servir de fumier? C'est à peu près la seule chose pour laquelle il semble bon.

5.Posté par Dj974 le 26/08/2021 12:13

C'est un malade, faud l'enfermer

6.Posté par 666 le 26/08/2021 12:38

déchéance de l'autorité parentale me semble la première mesure à prendre at 20 ans me semble approprié : s'attaquer à son propre enfant pour se venger de sa femme, y'a t'il plus lâche ?
et dans son sommeil en plus, l'enfant risque d'avoir peur de s'endormir à vie...

7.Posté par Sig Sauer le 26/08/2021 12:42

Tellement débile qu’il arrive même pas à se tuer. La prochaine fois essaie le pont Vinh San. Ça dégagera une place en prison.

8.Posté par Papapio, "Pére Amor" le 26/08/2021 12:43

C.est insupportable... Pauvre petit...

Franchement, même en sachant qu.en cas de séparation les Pères n.ont aucune chance au JAF, et verrons leurs Enfants adoptés de force, ... faire ça c.est dégueulasse...

Inhumain...

9.Posté par DLT le 26/08/2021 12:56

Un ogre en devenir. Quelle horreur. Mais petit poucet deviendra grand et lui pourrira sa vie entière.

En espérant que l’enfant va bien.

10.Posté par mito77 le 26/08/2021 13:43

acte non explicable, était-il ivre, était-il sous le coups d'une folie passagère ? Il lui manque juste à faire le deuil, lui et sa famille. On ne peut pas vivre comme ça, même si des mamans balancent leurs fausses couches dans les toilettes des immeubles. Surtout qu'à cet âge l'enfant était déjà grand et pouvait tout comprendre.

11.Posté par AUCUNE SOUMISSION le 26/08/2021 14:54

J ai quitté l ile de la reunion en 2010
C etait encore un petit paradis
Mais je deconseille a tous mes amis de venir passer des vacances sur cette ile
surtout lorsque je visionne tous les crimes commis
il existe des lieux de tourisme moins onereux
accueillant car l accueil du tourisme n est plus sur cette ile
moins cher car les prix sont eleves pour une pietre qualite
calme mais vraiment calme sans chiens hurleurs , sans souffleurs de feuilles mortes sans parler fort sans toute cette circulation sans tout le bruit infernal commis sur cette ile
propre car la reunion est devenue une ville sale ...plus personne ne respecte quoi que ce soit
vous pensez que l ile vous appartient
pourtant vous vous pliez aux exigences du gouverne-ment de paris
Permettez moi de rire
PS avant de faire vos commentaires
je vous suggere de visiter les villes de la Metropole
apres et par la suite
vous pourrez vous faire votre propre opinion
merci,

12.Posté par Fab le 26/08/2021 17:05

Bjr pour certains commentaires laisse a desirer personne ne vous obliges a venir dans notre ile libre choix a vous mais sachez bien que la France est pas mieux non plus pour les crimes donc regardee un peu les infos ou les emission de crimes la quantité qu il y a sur la france

13.Posté par Sa maime le 26/08/2021 18:32

Voila quant i ramaine camarade la kase .kamarade i veu pike ton femme .jamai ramaine camarade ton caze camarade camaron t ou t coner pa don camarade c souvan camaron ou carapate

14.Posté par @ post 13 sa maime le 26/08/2021 18:56

Faut bien lire, le gars a trompé sa femme, cause de la rupture.
Elle était libre

15.Posté par Carlo le Calamar le 26/08/2021 19:24

Les commentaires parlent de ce qu'est devenu l'île mais à aucun moment l'article ne dit où tout ca s'est produit! En tout cas pas à 19:23.

16.Posté par Pas de vacances en Métropole le 26/08/2021 20:43

@post 11 AUCUNE SOUMISSION, bête et sûrement bas du front !
Allez, au pays des bas du front : chez vous, dans votre fief du Nord Cet homme, âgé de 35 ans, et sa femme, âgée de 34 ans, sont suspectés d’être à l’origine d’un drame épouvantable. Dans la soirée du dimanche 20 décembre 2020, les sapeurs-pompiers et une équipe médicale du Samu ont été appelés pour intervenir à La Chapelle-Longueville, une petite commune située près de Vernon, pour prendre en charge un bébé en souffrance respiratoire. Mais, à leur arrivée sur les lieux, la petite fille âgée de six semaines était en arrêt cardio-ventilatoire, les secours n’ont rien pu faire.
Viol et décès d’un nourrisson dans l’Eure : le père pour « viol ayant entraîné la mort sans intention de la donner », la mère pour « non-dénonciation de mauvais traitement » et « privation de soins ».
Lors de l’examen du nourrisson, le médecin du Samu a constaté des hématomes sur les membres inférieurs de l’enfant, ainsi qu’une lésion importante au niveau de l’anus.
POUAH, pays de sauvages ! Non, inutile d'être c... comme vous mais c'est vrai que dans cette partie de la France ...
Bref, regarde out fond de culotte avant critique sot les autres !

17.Posté par Sa maime le 26/08/2021 22:44

Poste 14 ok mai dapret ou kisa la di son tantine son ga la tronpe ali?

18.Posté par Norma le 28/08/2021 18:41

Il ya une scène de ce type dans un des opéras les plus connus au monde: La Norma de Bellini!
Trompée par son mari avec une de ses amies, elle est sur scène un couteau la main, prête à tuer ses deux enfants! Pour se venger? Je dirai plutôt: pour lui faire atrocement mal, à lui!
L'amour passionné est une maladie grave qui peut occasionner des troubles psychiques même chez quelqu'un qui n'en avait pas avant! C'est difficile à croire, mais vous qui écrivez avec toute votre tête aujpurd'hui, pourriez agir de même dans un mois, un an, ou même une semaine si vous recevez un choc psychologique terrible!
Mais c'est trop dur à imaginer pour vous tous!

19.Posté par gringo le 29/08/2021 16:53

Ce n'est pas un problème uniquement REUNIONNAIS!!! C'est une difficulté pluriethnique!
vous avez affaire à un individu qui n'accepte pas que son ex conjointe refasse sa vie!! il est atteint psychologiquement : il ne faut surtout pas le laisser à l'extérieur ! cette femme et son enfant seraient en grand danger!!! quand ca ne va plus dans un couple, il existe la séparation! pour ceux qui n'arrivent pas à le supporter faites vous aider .... votre vie reprendra son cours différemment !

20.Posté par yabos le 29/08/2021 17:08

Arrêtons de nous attendrir sur un monstre. On ne poignarde pas son enfant pour se venger de sa femme. Cet individu doit être puni très sévèrement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes