MENU ZINFOS
Faits-divers

Il percute un cycliste, trois voitures et force quatre barrages de police


Il est 7h du matin, le 12 mars dernier au Port. Jamison W., 31 ans, conduit sans ceinture lorsqu'il croise un véhicule de police. Les agents constatent l'infraction et décident de le contrôler. En vain, car il accélère. À vive allure, il grille deux stops et prend plusieurs voies à contre-sens. Déterminé à fuir, il percute le véhicule d'une deuxième patrouille venue en renfort puis poursuit sa route, toujours à vive allure.

Par - Publié le Mercredi 23 Mars 2022 à 19:02

Photo d'illustration
Photo d'illustration
 Jamison W. poursuit son périple obligeant même les forces de l'ordre à cesser la poursuite tant sa conduite est dangereuse. Et puis, alors qu'il ne maitrise pas son véhicule, il percute la roue arrière d'un cycliste qui ne sera que blessé, fort heureusement. Il continue, roulant cette fois-ci sur la piste cyclable.

Les policiers décident alors de reprendre la poursuite afin de le stopper. Ils y parviennent après quatre barrages et plusieurs voitures de police percutées. Loin d'en avoir fini, il résiste et refuse d'obtempérer. Il faudra qu'un policier, entre côté passager et utilise la force pour l'obliger à lâcher le levier de vitesses. Dans le même temps, un autre agent réussit à retirer les clés du contact. Il est interpellé puis placé en garde à vue alors qu'il a pris soin de donner une fausse identité. 

Il s'avère qu'il avait un taux de 1,62 g/l d'alcool dans le sang, avait fumé du zamal la veille - il était en soirée juste avant les faits - et qu'il conduisait sans permis. "J'ai paniqué parce que je n'ai pas de permis. Pour le cycliste, j'ai percuté le trottoir et ma voiture était hors de contrôle. Je suis désolé", explique le prévenu à la barre. Pour la petite histoire, il a acheté la voiture il y a 18 mois mais ne devait la conduire qu'à l'obtention du permis de conduire. 

"Le cycliste aurait pu y passer et d'autres personnes aussi"

Plusieurs véhicules de police percutées et deux policiers qui finissent avec une minerve. "J'ai résisté car ils me donnaient des coups. C'est eux qui ont percuté ma voiture en reculant", explique le chauffard au tribunal. "Le cycliste aurait pu y passer et d'autres personnes aussi", lui répond sèchement la présidente.

"Il a fallu quatre barrages successifs pour vous arrêter et vous donnez une fausse identité, je ressens de la détermination dans votre comportement, pas de la panique", tance un assesseur très agacé par le prévenu qui minimise les faits. "Ces faits sont extrêmement graves, ce sont des violences avec arme", plaide la partie civile des policiers. 

"Une voiture est une arme chargée entre ses mains, qui peut causer la mort ou de graves blessures. Il percute un cycliste et force plusieurs barrages de police. Les policiers ne sont pas payés pour protéger les gens au risque de leur vie", enchaine la procureure qui requiert une peine de 3 ans de prison dont 1 an de sursis probatoire et le maintien en détention.

"On pourrait comparer cette scène à une série TV tant tout cela parait irréel. Il a bu jusqu'à 4h du matin et il était paniqué. Il a agi sous l'effet de l'alcool et du zamal, ce cocktail a fait de lui un danger pour autrui", plaide la défense qui demande un quantum moins sévère. Après délibération, Jamison W. passera les deux prochaines années en détention. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par NORD VPN le 23/03/2022 19:53

Busted

2.Posté par Riendétonan le 23/03/2022 21:25

Désolé pour le bon moun qui habit le port et chaudron mais ça avec flashball…

3.Posté par Patrick le 24/03/2022 07:30

Ce qui est le plus dangereux c'est que la police ne réflechit en rien de poursuivre cet homme, qui panique encore plus et pouvait tuer des gens, c'était ça le risque le plus dangereux au moment des faits !!
Car dans ce cas les deux parties auraient été à l'origine... Bravo au magistrat pour l'instruction de ce dossier de manière sourde...

Tt comme le policier de St André qui a monté un rapport faux et qui a été condanmé, heureusement la cour d'appel a fait son travail avec présicion!!!

4.Posté par Antipode le 24/03/2022 11:47

Retrait de permis à vie; et vivement qu'il y ait restriction de l'usage des voitures afin que ce soit réservé aux personnes des services-publics de santé, secours, sécurité, police, gendarmerie !

5.Posté par Serge le 24/03/2022 13:40

"Ce qui est le plus dangereux c'est que la police ne réflechit en rien de poursuivre cet homme, qui panique encore plus et pouvait tuer des gens..."
Ferme ta g......!
Cordialement.

6.Posté par poupou le 24/03/2022 15:14

@serge
Non mais fait pas un compte avec.
ça se voit que le Patrick est un frustré qui vient déverser sa haine contre les flics sans aucune raison.
Pauvre mec...

7.Posté par Anonyme le 25/03/2022 08:26

J espère qu il fera ses 2 ans en détention .honte aux avocats encore qui plaide en faveur d une peine moins sévère. Pour une fois la juge a bien réagi

8.Posté par jojo le 25/03/2022 13:41

sanction à méditer : prison à vie sans aucune visite autorisée ! ... et (+) ligature des canaux spermatiques pour éviter toute descendance et (+/-) éventuel problème de récidive .

9.Posté par Question ? le 25/03/2022 18:48

2 ans ?

Cadeau.

Avec un bon comportement dans peu de temps il sera dehors......

10.Posté par Question ? le 25/03/2022 18:50

3.Posté par Patrick le 24/03/2022 07:30

Ce qui est le plus dangereux c'est que la police ne réflechit en rien de poursuivre cet homme
.......................

Les policiers risquent leur vie pour arrêter ce genre de criminel au volant. Faut leur dire merci.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes