MENU ZINFOS
Politique

"Il n’y a jamais eu autant d’argent" : Son budget en excédent, Bachil Valy pense à l'Entre-Deux d'après


L’Entre-Deux a voté hier soir en conseil municipal ses orientations budgétaires pour cette année 2021. Le village typique plutôt épargné par la Covid pense à l'après. Pour "relancer" sa commune, Bachil Valy mise sur l'agriculture durable et la création d'un musée sur l'histoire de La Réunion.

Par - Publié le Jeudi 4 Février 2021 à 19:36

Aux cotés de Bachil Valy, son nouveau DGS Pierrick Pignolet qui succède à Reine-Claire Fraigneux occupée à la création du PTCE
Aux cotés de Bachil Valy, son nouveau DGS Pierrick Pignolet qui succède à Reine-Claire Fraigneux occupée à la création du PTCE
L'Entre-Deux est l'une des communes les moins touchées par la Covid, 5 cas du 16 au 29 janvier dernier. "Parce que nous avons expérimenté et sensibilisé énormément auprès de la population ", s’est félicité Bachil Valy hier, quelques heures avant le conseil municipal. Une cellule Covid est déjà mise en place et des plexiglas sont en cours de fabrication pour les écoles alors que le nombre de cas connaît actuellement un rebond. Les mesures sociales ont également été renforcées. 

Pour les chiffres, la fiscalité n'augmentera pas cette année. La collectivité a dégagé un excédent de fonctionnement d’un montant de plus d’1 million d’euros en 2020 et en section investissement un excédent de 263 596 euros. 

Ce qui laisse une marge de manœuvre "intéressante " à la majorité pour tenter de réaliser ses projets phares d'autant que les aides, qu'elles soient européennes, nationales ou locales, n'ont jamais été autant importantes et nombreuses. Des "opportunités à saisir " sur les différents plans de relance afin "d’apporter des solutions à cette crise", s’est positionné Bachil Valy. 

Les travaux de structuration de Bras Long pour 3,7 millions d’euros "vont donner un nouveau visage au quartier. Nous avons l’ambition de créer une petite ville à taille humaine  avec des logements sociaux, aménagement de réseaux, des espaces loisirs, une nouvelle école… ". Ces logements sociaux manquent d’ailleurs cruellement à la commune. Un arrêté de carence a été pris par le préfet le 30 décembre dernier pour la période allant de 2017 à 2019.

Epinglé en raison d'un nombre insuffisant de logements sociaux, le maire assume son choix

La commune doit ainsi s’acquitter d’une amende de 63 000 euros par an. Une opération n’a pas été prise en compte par la préfecture, s’est défendu l’édile. "90 % de notre territoire est inconstructible", a-t-il justifié et surtout Bachil Valy a argué : "je me bats pour la qualité de vie de mes habitants". La commune a demandé a être exemptée de la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU). La réponse de l’Etat est attendue en cours d’année. 

La défense de "l’art de vivre à la créole" du village, Bachyl Valy entend la pousser jusqu’à en faire le "moteur économique" du village. Ainsi, la majorité souhaite lancer cette année les études pour la création d’un centre d’interprétation d’architecture et du patrimoine (CIAP) sur un terrain de 25 000 m2. "On va graver l’histoire de la ruralité à La Réunion de l’esclavage aux années 1980 voire plus", s’est réjoui l’édile. 

"Il n’y a jamais eu autant d’argent"

Le deuxième projet phare concerne l’agriculture durable. Parti dans un premier temps sur l’idée d’organiser les filières d’exportation de produits agricoles à forte valeur ajoutée tels que le géranium, le café ou encore le vétiver, Bachyl Valy veut désormais créer un pôle territorial de coopération économique (PTCE) et ainsi mailler privé et public. L’idée, inspirée par le mouvement des Gilets jaunes ou plus récemment par le confinement a-t-il confié, est aussi d’augmenter la production, la consommation des produits locaux et les circuits courts pour faire baisser les prix. 

330 hectares de terres en friche ou encore incultes ont été repérées par la municipalité pour augmenter le potentiel agricole. Les études de 250 000 euros pour le lancement d’un PTCE seront financées à 100% (sur accord de principe).

Le prochain PLU devrait également être modifié en ce sens. Une collaboration avec la SAFER a été adoptée hier soir en conseil municipal. Bachyl Valy souhaite ainsi créer son propre "modèle économique". "Si personne ne bouge, il faut que quelqu’un le fasse". Le premier magistrat de la ville l’a répété hier, "il n’y a jamais eu autant d’argent"


En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Adèle le 05/02/2021 10:43

Un peu inutile cette histoire de musée, il y aurait tellement mieux à faire !

2.Posté par Aïl landeur le 05/02/2021 11:29

Le maintien des cases créoles est aussi nécessaire..

3.Posté par Titu le 05/02/2021 11:36

Merci CA sud.

4.Posté par jean sairien le 05/02/2021 11:46

S'il y a autant d'argent, pensez à équiper les écoles en tableau numérique!

5.Posté par Habitant de l’Entre Deux le 05/02/2021 13:15

Construisez vos logements sociaux, faites venir des contingents de la zone océan Indien ou de la Réunion même et vous détruirez très rapidement cet art de vivre.
Il faut mieux payer des pénalités que de perdre l’âme de notre village.

6.Posté par Tonton le 05/02/2021 22:43

Mais alors, baissez les impots !

7.Posté par Mangceriz le 05/02/2021 23:41

Bravo M.Valy.... beau boulot

8.Posté par Adèle le 06/02/2021 02:17

Attention à histoire des musées qui en rappelle une autre très connue avec des salaires de gestion mirobolants pour des structures culturelles. Stop au gros doigts et aux gros nez 🤣

9.Posté par Aïl landeur le 06/02/2021 07:25

Trop d'argent = mauvaise gestion fiscale et mauvais choix budgétaire.

Guve the money back !

10.Posté par boss974 le 06/02/2021 09:34

mr le maire, on veut boulodrome,un micro-boulodrome,sinon la ville est propre

11.Posté par polo974 le 06/02/2021 13:26

1.Posté par Adèle le 05/02/2021 10:43
Un peu inutile cette histoire de musée, il y aurait tellement mieux à faire !


Mais non, ensuite, on crée une spl, et on distribue entre amis les millions en rab...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes