Faits-divers

Il menace sa femme de mort, la frappe et l'agresse sexuellement : 5 ans de prison

Dimanche 4 Mars 2018 - 08:38

Il menace sa femme de mort, la frappe et l'agresse sexuellement : 5 ans de prison
Un cinquantenaire était jugé vendredi à St-Denis, pour des faits de menaces de mort, de violences habituelles, mais aussi d'agressions sexuelles commises du 20 septembre 2012 au 21 août 2013, sur la personne de son ex-femme.

L'homme, au moment des faits, sortait de prison après avoir été relaxé en appel d'une condamnation à 18 ans de prison, pour des viols répétés sur sa propre fille, relate le JIR dans ses colonnes. Et pourtant, le couple s'est retrouvé sous le même toit, le temps d'un enfer quotidien, un an de plus. C'est sa femme qui avait porté plainte pour viols, et c'est elle encore qui, en 2015, porte plainte pour agressions sexuelles et violences quotidiennes.   

Le tribunal a écouté les témoignages de la mère puis d'une des filles du couple, et a été convaincu de la véracité des faits. L'homme, qui vit entre Madagascar et La Réunion, est condamné à 5 ans de prison. Il est parti en détention, dès la fin de l'audience, et son nom sera inscrit sur le fichier des auteurs d'infractions sexuelles.


 
N.P
Lu 3635 fois



1.Posté par Caisse d'épargne le 04/03/2018 12:06 (depuis mobile)

Pas bien cela.
Mon maire qui a triché et qui est devenu sénateur, toujours en liberté ?

2.Posté par GRUMPA le 04/03/2018 12:38

Bien fait pour sa gueule
Encore un couageux qui s' en prend aux femmes de préférence au lieu d'affronter les hommes
La Justice a été rendue, sévère tout juste à la hauteur de la faute mais c'est déjà pas mal
Quand on pense qu'il y a des larves de cette nature qui court les rues les femmes il faut qu'elles
qu'elles parlent maintenant le temps de l'impunité est terminé. Et espérons qu'il fera 5 ans réellement
(...)

3.Posté par Jose le 04/03/2018 16:59

"L'homme, au moment des faits, sortait de prison après avoir été relaxé en appel d'une condamnation à 18 ans de prison, pour des viols répétés sur sa propre fille"

Que le Juge qui a trouvé intelligent de libérer cette bête immonde soit désigné compagnon de cellule à ce taré jusqu'à la fin de ses jours "en deux mots bien évidemment" !

4.Posté par regor le 05/03/2018 12:29

Dommage qu'en France on ne cumule pas les peines : car 18ans + 5 ans cela aurait fait du bien à ce triste individu , 23 ans ce serait plus juste .

5.Posté par LORHEIN le 05/03/2018 15:59

Il manque la lettre de félicitation.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter