MENU ZINFOS
Faits-divers

Il lui explose l’œil d’un revers de main : "J’ai peut-être un peu trop appuyé"


Le 15 juillet dernier, aux alentours de 22 heures, une victime de violences se rend à la gendarmerie de Saint-Benoit afin de porter plainte à l’encontre son conjoint. Il doit répondre de ses actes ce lundi devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis.

Par Lola Sautron - Publié le Mardi 19 Juillet 2022 à 10:39

Comme l’indique la victime, son conjoint serait rentré aux alentours de 20h au domicile. Une dispute éclate, puis sur le coup de la colère, il lui porte un violent coup au visage d'un revers de main. Elle quitte son domicile pour aller déposer plainte à la gendarmerie de Saint-Benoit. Blessée, la victime se retrouve avec un hématome et une fracture au niveau de l’œil. Elle aura une ITT de 5 jours. Il est 2 heures du matin lorsque les gendarmes interviennent au domicile de madame et interpellent le conjoint violent qui est resté sur place.
Très énervé à l’encontre de la victime, il refuse d’effectuer un test d’alcoolémie et balance aux militaires : "J’en ai rien à f**tre, j’étais pas sous l’emprise de l’alcool".

Devant le tribunal, Loïc T., 34 ans, a une version différente de sa compagne. Il déclare être rentré au domicile vers 20 heures et, alors qu’il voulait ressortir, une dispute éclate. Voulant attirer son attention, la victime se saisit d’un couteau et se mutile l’avant-bras. Voulant la stopper, le prévenu lui assène un revers de main. "Je lui ai mis une claque sans intention de la blesser, j’ai peut-être un peu trop appuyé, c’était pour qu’elle se calme", explique-t-il au président.

Ce n’est apparemment pas la première fois qu’elle porte plainte contre son conjoint pour violences. En effet, le 10 septembre 2020, elle a déjà fait état auprès des gendarmes de violences subies, dont il doit répondre également aujourd’hui. Cependant, en avril 2022, le couple est condamné pour violences réciproques. Il a été condamné à 6 mois de prison ferme et sa compagne à 4 mois de prison.

"Il a un lourd casier certes, mais il n’a rien fait entre 2007 et 2020", rétorque la défense. "Ce dossier offre de quoi nuancer les faits car en avril 2022 il y a des violences réciproques pour lesquelles madame a écopé de 4 mois de prison", plaide la défense qui demande une peine assortie du sursis probatoire, indiquant que son client est inséré. Après délibération, le tribunal condamne le prévenu à la peine de 12 mois de prison et ordonne le maintien en détention. Il lui est fait interdiction de s’approcher du domicile de la victime pendant 3 ans. 

"Ici, on en a assez des violences, ici on a quand même le pompon même s'il y en a sans doute ailleurs", tonne la partie civile à l’encontre de Loïc T. "Les VIF (Violences Intra Familiales) sont au centre de nos préoccupations ! Dans la nuit de vendredi à samedi, de 22h à 3h il y avait pas moins de 8 gardes à vue pour des VIF", enfonce la procureure. "Ses explications sont atterrantes, selon lui, c’est la faute de madame. Il n’y a aucune justification entendable de frapper sa compagne, c’est une relation toxique dont elle porte les stigmates sur le visage. Pour lui, une fois encore c’est normal", ajoute le parquet qui requiert 18 mois de prison et le maintien en détention.




1.Posté par zangief le 19/07/2022 11:57

Il a voulu copier sur Kaaris.

2.Posté par MôvéLang le 19/07/2022 14:18

À sa sortie de prison, elle va encore ekarter et pour quoi encore ?

3.Posté par Carl le 19/07/2022 15:57

Les femmes aiment trop les bad boys = hausse des cas de violences conjugales. Vous dites non à des hommes pour dire oui à des hommes qui vous dégradent bravo la société

4.Posté par Bleu outre mer le 19/07/2022 22:41

Certains avant d'écrire devrait se renseigner, et c'est pas si binaire que vous voulez le sous entendre. Encore des idées préconçues sur les violences. Je vous conseille de vous rapprocher d'association et de les écouter. C'est avec ce genre de discours qui dedouanne les responsables.
La vôtre message est clair,nous faire croire que les responsables sont les victimes. Cela se passe comment chez-vous? Cela fait poser question .

5.Posté par Femmmme làaaa le 21/07/2022 01:27

Des fois où va dis interdis à lu vnir dans la zone où réside la femme! Bé bien souvent c est lo femme qui sar rode à lu, ou bien y sar nargue à lu yinc pou voir comment son gueule y assise

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes