MENU ZINFOS
Faits-divers

Il incendie deux fois une antenne relais : 60 000 euros de préjudice "pour se venger"


Un habitant de la Possession a été condamné pour le double incendie d’une antenne relais commis "par jalousie et vengeance". La note qu'il va devoir payer risque d'être salée.

Par Isabelle Serre - Publié le Mercredi 18 Août 2021 à 10:51

(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration)
Le 16 août puis le 22 décembre 2020, une antenne relais installée chez un particulier était incendiée, à la Possession. Les premières investigations avaient mené les enquêteurs dans l’impasse. Mais les secondes avaient permis de retrouver du carburant sur les lieux et de suivre la piste des dégradations volontaires. Jusqu’à l’arrestation du voisin du particulier visé, qui avait fini par avouer être l’incendiaire. 
 
"C’était pour le faire chier", a-t-il reconnu devant les magistrats du tribunal correctionnel de Saint-Denis. Car jusque là, la fameuse antenne appartenant à la société Telco Océan Indien était installée dans son jardin. Un service rémunéré à hauteur de 11 000 euros par an. "Jusqu’à ce que la société rompe le contrat qui courrait jusqu’en 2026 sans préavis", a expliqué l’avocate du prévenu, Me Marie Briot. 

La perte d'une rentrée d'argent
 
Son client aurait alors vu rouge et perdu une rentrée d’argent annuelle non négligeable. "Après de nombreuses démarches infructueuses conjuguées à un deuil difficile et une rupture professionnelle, l’injustice qu’il a ressentie dans cette histoire était trop forte", a résumé la robe noire pour défendre les intérêts de son client. 
 
"Des intérêts trop égoïstes", pour la représentante de la société, rappelant que la dégradation volontaire par incendie est punie de dix ans d’emprisonnement. Un an avec sursis probatoire et des soins ont été requis.

Le tribunal a suivi la peine proposée par le parquet mais a choisi de l’assortir d’un sursis simple. Les sommes dues au titre du préjudice pour la société propriétaire de l’antenne seront discutées lors d’une audience distincte. La note s'annonce salée.




1.Posté par Brosse à dents le 18/08/2021 17:09

Il n'a plus qu'à vendre sa maison...

2.Posté par Sur un pied d’égalité le 18/08/2021 18:03

@post1

Le prix de sa maison ne suffira peut-être pas à régler la note…
Avoir une antenne sur son terrain diminue la valeur de son ensemble immobilier…

Deuxième effet kisscool.
Double dose.

3.Posté par Ouais... le 19/08/2021 07:51

Bin ouais... Quand la raison y part marron, les plus bas instincts y prend le dessus, 60keuro qui passent sous le nez des enfants. Patrimoine amputé, après le système y tombe gagnant car le fric circule. Et tout le monde y tape dans les mains. Toute actions à des conséquences... Dommages qu il n ait pas réfléchi.

4.Posté par Dj974 le 19/08/2021 12:13

Toujours le plus petit qui trinque. Des sociétés qui ne respecte pas leur contrat, c'est normal. L'antenne est sur son terrain, il fait ce qu'il veut sur son terrain. Le contrat est rompu, l'antenne est à lui.

5.Posté par mister Magoo le 19/08/2021 13:01

il ne voudra sûrement pas vendre sa maison mais si un juge le condamne au civil, le lésé pourra faire saisir sa case...
la bêtise a un coût et quand on fait le con, il vaut mieux ne rien posséder à son nom...


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes