MENU ZINFOS
Faits-divers

Il fracasse le crâne de son dalon d'un coup de nunchaku


C'est un homme chétif et qui parait sans histoire qui se présente à la barre du tribunal judiciaire de Saint-Denis ce vendredi pour des faits de violences. Pourtant, s'il est calme, penaud et balbutiant, les apparences peuvent être parfois trompeuses.

Par - Publié le Vendredi 22 Janvier 2021 à 17:20 | Lu 9878 fois

Nicolas I. a 43 ans, il vit chez son père. Le 20 janvier dernier à Saint-Paul, il est interpellé au bord du chemin avec 2,10 g/l d'alcool dans le sang après avoir violenté un dalon, son ex beau frère. Ils entretiennent une relation amicale mais agressive. Ce jour là, Nicolas voit rouge car la victime lui dit qu'il veut "B**** sa maman". Il s'en va, rumine et revient, armé d'un couteau de cuisine et d'un nunchaku. Il s'approche de celui qui l'a offensé et lui assène plusieurs coups.

La victime se défend mais ne peut éviter de se prendre un violent coup de nunchaku sur la tête. Résultat, 5 jours d'ITT et une grosse entaille sur le crâne. Des témoins désarment l'agresseur et jettent les armes dans une benne à vêtements. "J'accepte tout ce que l'on me reproche" indique le prévenu à la présidente qui présente 10 condamnations à son casier. "Rien ne justifie des coups d'une telle violence. C'est très grave, la victime n'a fait que se protéger, il a une grosse entaille sur le crâne" indique la partie civile qui demande une expertise médicale de son client.

"Il n'y a aucune réflexion de sa part malgré les 10 mentions à son casier" entame le parquet. "Il y a une certaine fatalité, s'il le devait, il recommencerait. Les risques de récidives sont importants. Je vous demande un peine de 2 ans de prison avec un mandat de dépôt" requiert la procureure. "J'ai une pensée pour la victime" affirme la défense sur un ton mesuré. "Il porte la misère du monde sur ses épaules mais une fois de trop, l'alcool entraine cette misère sociale. Ce n'est pas un méchant, il est drogué au rhum. je vous demande de la clémence" plaide la défense.

Malgré une enfance difficile en raison d'un père violent qui a causé son placement à l'âge de 7 ans, Nicolas I. est condamné à une peine de 2 ans de prison dont 1 de sursis probatoire assorti d'un mandat de dépôt. "Suis un peu malade dans ma tête quand j'ai pas de rhum, j'y pense trop" se défend le prévenu benoîtement. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par LadiLafé le 22/01/2021 18:27

Il est malade quand il n'a pas de rhum, le tribunal aurait dû lui nommer un toubib pour lui prescrire sa dose quotidienne.

2.Posté par Nazbroke le 22/01/2021 19:25

Imagine si sa avait pas été son dalon ce qui lui aurait fait....l'amitié 974 un sentiment très fort....

3.Posté par mazenbron le 22/01/2021 20:08

"La présidente qui présente 10 condamnations à son casier"!!!!!! ??????

4.Posté par TICOQ le 22/01/2021 21:09

Encore un qui a le coco vide.

5.Posté par De France le 22/01/2021 22:07




Le rhum lé bon mais en bouteille.

6.Posté par bofbof le 23/01/2021 08:17

Tout cela à cause de son passé , son père violent qui a cause son placement. Donc attentiok aux parents violents, vous avez une grosse responsabilité.

7.Posté par Olivier le 23/01/2021 08:31

L'alcool devrait être interdit à la Réunion

8.Posté par The REFLECTION le 23/01/2021 17:57

@Posté par Olivier le 23/01/2021 08:31

Impossible quand tu voit le nombre de consommateur qui sont prés à être violent, si ils n'ont pas leur biberon quotidien et qui sont prêt à dépenser tous leur argent rien que pour boire, tu comprendra alors que ces entreprises n'ont que faire de la misère sociale tant que sa rapporte !

Le problème est que certain(ne) ne savent pas mettre une limite à la consommation, entraîner sous fond de musique, d'ambiance, de camaraderie beaucoup ont du mal à dire stop à un dernier verre d'ailleur il est mal vue pour certain de refuser de boire ! et tant qu'il y a tant qui boire toujours plus, la plus ? n'aura toujours un camarade pour allez en achetez de nouveau et ont repicole jusqu'a tomber dans comas éthylique ! c'est ça passée de bon moment pour certain...

Dire que cela est du à la misère sociale j'y croit pas trop, je connait des amis qui ont le CDI, femme, enfants, maison, tout ce qu'il y a pour rendre quelqu'un heureux je pense, un peut plus pied à terre, et pourtant qui boivent à en mourir le Week-End, toujours dans un esprit de fête et d'apprécier... certe mais quand ce même personne est atteint de schizophrènie à l'âge de 23 ans je commence à me demander ou ce situe donc la limite à cette consommation excacerber.

9.Posté par hanus le 23/01/2021 22:48

té .... faut piquer bann gars comme ca ....

10.Posté par Jean-Noël le 24/01/2021 04:44

Dison bruce lee 974

11.Posté par Beast le 24/01/2021 10:01

Réflexion sur l’état qui autorise là pub de l’alcool d’un côté et qui punit quand on en consomme.
L’alcool c’est dangereux pour soi et les autres. Et il n’y a pas d’expérience à cela. Ça détruit.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes