Société

"Il faut que chaque individu s'attaquant à un policier sache qu'il ira en prison"

Mardi 9 Janvier 2018 - 15:00

Unité SGP Police a initié un mouvement national, devant tous les commissariats de France pour dire "stop aux agressions contre les policiers".


Qui aujourd’hui accepterait d’aller travailler sans savoir s'il va rentrer chez lui vivant le soir? C’est en tous cas la question que se posent les policiers mobilisés, comme partout en France, au commissariat Malartic ce matin. Ils ont cessé toute activité à midi pile.

La Réunion n’est malheureusement pas épargnée par la violence à l’encontre des représentants des forces de l’ordre avec dix blessés par mois. "On est loin de la carte postale idyllique" disent les policiers.

Aujourd’hui ils font appel aux élus et au gouvernement, demandant la protection des policiers pour qu’ils puissent assurer leur mission de protection des citoyens.

"Redonner au policier ses lettres de noblesse"

"100.500 policiers blessés chaque jour, c’est inacceptable. Nous avons souhaité nous réunir ici pour dire haut et fort que nous n’acceptons plus d’être insultés, d’être violentés, d’être tabassés ou qu’on porte atteinte à notre vie sans réagir" explique Gilles Clain, Secrétaire délégué syndicat SGP/FO Police.

"Concrètement, on demande à notre ministère d’exercer sa protection envers ses fonctionnaires, il a l’obligation de nous protéger et il serait temps qu’il le fasse. Nous demandons aussi à redonner au policier ses lettres de noblesse, à renforcer notre statut.

Il faut que chaque individu qui s’attaque à un policier sache qu’il ira en prison, et qu’il y restera pour longtemps"
conclut Gilles Clain.

Le secrétaire national SGP Police a déjà été reçu hier par le Ministère de l’Intérieur et il sera reçu cet après-midi avec toutes les organisations syndicales. "On ne s’interdit aucune manifestation, aucun rassemblement. On veut des résultats, on en a raz-le-bol des paroles, nous ce qu’on veut ce sont des preuves" conclut l’intersyndicale.

Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 2438 fois



1.Posté par GIRONDIN le 09/01/2018 15:25

......................100.500 policiers blessés chaque jour, c’est inacceptable..................

Selon la police ou les organisateurs? 100 500 par jour


comme dit le secretaire de bureau il faut proteger la police: il faut appeler les gendarmes!



2.Posté par stedigotouzebède le 09/01/2018 15:47

Quoi de plus normal ? Comme si cela devait être demandé !!!! C'est une évidence ! Nos policiers doivent être protégés et des peines extrêmement sévères devraient être appliquées à la lettre. Il est de même très injuste que les délinquants puissent si facilement éviter l'incarcération qui devrait être relevée au grand minimum à 1 an. La surpopulation carcérale ainsi formée sera orientée vers des bagnes que l'on créera en Antarctique, aux Kerguelen et en Guyane, histoire que les climats soient extrêmes. Parallèlement toute faute grave devrait donner lieu à une perte partielle ou totale des droits humains ; peut on encore considérer comme humain un individu qui commet gratuitement un attentat ?????? peut-on ? La question est posée et nous devrions revoir en France tout le système judiciaire. Quant à limiter les mauvaises intentions, il faudrait par exemple qualifier en crime, en une peine d'au moins un an, le fait de consulter des sites internet sensibles.

3.Posté par Titou le 09/01/2018 16:24 (depuis mobile)

Hhahahah loins du cadre idyllique bienvenue en republique bananiere .

4.Posté par MARIE le 09/01/2018 17:11

Nous arrivons a un stade ou plus personne ne respectent rien

les éleves ne respectent plus les profs
les parents d eleves frappent les profs

les loulou s attaquent aux organismes qui sont la pour les aider , policier, pompiers, medecins ect ect

il est temps de remettre de l ordre a tous les niveaux , nous y compris


5.Posté par JMR974 le 09/01/2018 17:15

"… il faut qu'il sache qu'il ira en prison !" … au moins huit jours avec permission de sortie tous les soirs et visite de tantine tous les après midi. Cela fera réfléchir les récidivistes.

6.Posté par panette le 09/01/2018 17:31

dans pays lé miser y fabrique champion du monde et la réunion na tout y fabrique La délinquance aprè vient crié . tout sa c'est la faute domoune y mète comme slogan l'humain c'est capital pou nous

7.Posté par Rubo le 09/01/2018 17:31 (depuis mobile)

Sa va faire exploser labu de pouvoir la police va faire an plus la

8.Posté par Jean le 09/01/2018 17:41

Ils devraient avoir le doit de passer les plus "violents" au chabouk, c'est sûr que ça ferait réfléchir les plus récalcitrants, la bête ne connait que le rapport de force !

9.Posté par Hem le 09/01/2018 17:59 (depuis mobile)

Et les (trop nombreuses) violences policières ? Les policiers iront ils aussi en prison ?

10.Posté par pipo le 09/01/2018 18:07

Toute personne qui part le matin au travail prend un risque de ne pas rentrer chez lui le soir?

Chauffeur de taxi

Soldat

Pilote

Coupeur de canne

Pêcheur

Pompier

Maçon

etc...etc...

Apres c'est juste une histoire de % non!

11.Posté par Simandèf le 09/01/2018 18:10

Discours plutôt excessif, c'est comme faire l'impasse sur les bavures policières d'ailleurs, il y en a beaucoup trop pour un état dit démocratique.

12.Posté par Être protégés ? le 09/01/2018 18:23 (depuis mobile)

Comment ça "être protégés"?
Faut il des Gendarmes pour protéger les policiers ?
Et les Gendarmes, ce seront des Parachutistes qui les protégeront ?
Et les Paras, qui pour les protéger ? St Michel ?
Ils doivent pouvoir se défendre avec leurs armes.

13.Posté par biloute le 09/01/2018 18:28

Trop d'oppressions et de répressions, faut pas s'étonner ! un coup pette est hop une amende.

14.Posté par Fidol Castre le 09/01/2018 18:46

"100.500 policiers blessés chaque jour, c’est inacceptable."


Il n'exagère pas un petit peu, le monsieur ?
Cela fait 1005 policiers par jour et par département.

15.Posté par Veridik le 09/01/2018 19:38 (depuis mobile)

@5 le téléphone sera déjà bientôt en prime

16.Posté par Réveillez vous le 09/01/2018 22:02

il me semblais qu'on était a 26 / jours......ce qui est déjà énorme ...

mais tant que les individus sont relâche....normal


"100.500 policiers blessés chaque jour, c’est inacceptable"
12.400 policiers ont été blessés en 2015, selon une étude de l'Observatoire national de la délinquance

qulequ un a les chiffres 2016 ? 2017 ?

17.Posté par wai le 10/01/2018 09:49

Ah que c'est loin le temps ou la police donner quelques baffes pour remettre en place certains ....maintenant ya pu rien ....

18.Posté par Make-ro le 10/01/2018 11:54

"Il faut que chaque individu s'attaquant à un policier sache qu'il ira en prison"...Et on fait quoi quand c'est le contraire ?

19.Posté par fabien le 10/01/2018 12:22

les policiers manifestent !!! tant mieux au moins là ils savent ce que veut dire être à notre place quand manifestions nous aussi contre ce gouvernement qui nous tiens par la qu......e !!!!!
peut-être du moins j'espère qu'un jour on pourra tous manifester ensemble et unir nos forces afin de gagner la bataille !!!!!!
PEUPLE + ARMEE + POLICE + ADMINISTRATION = REVOLUTION
enfin on aura une nouvelle organisation de toutes nos lois et du système Français

20.Posté par @ Makro le 10/01/2018 12:33 (depuis mobile)

Pseudo qui te va comme un gant !
Curieux, 64 ans et jamais un contrôle qui se passe mal !
Jamais un mot plus haut que l''autre !
C''est quand même curieux que l''on retrouve toujours les mêmes pour se plaindre, curieux...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter