MENU ZINFOS
Faits-divers

Il fauche son ex-compagne et le nouveau compagnon de celle-ci : J-P Imouche condamné à 20 ans de réclusion criminelle


Par - Publié le Mardi 20 Août 2019 à 17:34 | Lu 2983 fois

Le dimanche 5 mars 2017, une fourgonnette roulant à 41 km/h percutait un couple qui traversait la rue, en plein jour à la Rivière Saint-Louis. Au volant : Jean-Pierre Imouche. Et le couple fauché n’est pas n’importe lequel. Il s’agit de l’ex-compagne du conducteur, Nicole Payet, 47 ans, et son nouveau compagnon, Jérôme Marguerite, 36 ans. Des gendarmes qui se trouvent non-loin de la scène poursuivent le véhicule qui continue sa route. Ils parviennent à l’interpeller.
 
La femme perd la vie quelques minutes après l’incident. L’homme est hospitalisé dans un état grave mais sortira heureusement 11 jours plus tard. Mais avec de lourdes séquelles neuropsychiques. Sa première réaction : "Il n’avait pas le droit de faire ça".
 

Depuis lundi, Jean-Pierre Imouche est jugé par la cour d’Assises pour meurtre et tentative de meurtre. Il a finalement été condamné à 20 ans de réclusion criminelle. La préméditation n'a pas été retenue.

Cet homme de 61 ans, affaibli par un cancer diagnostiqué l’année dernière, pleure lorsqu’il évoque son passé et son sort aujourd’hui. "Je suis fatigué, j’en peux plus, j’ai besoin d’aide", sanglote-t-il. Un homme qui fait peine à voir mais dont les parties civiles rappellent la personnalité : violent et autoritaire selon son ex-femme et ses enfants. Selon cette dernière, elle n’avait jamais son mot à dire, de peur que la colère monte. Et pire encore pour ses filles. Jean-Pierre Imouche est en effet condamné en 2005 pour viol sur deux de ses trois filles. Sorti en 2016, c’est un an plus tard qu’il commet ce deuxième crime.
 
Un crime d’honneur plutôt que passionnel
 
Un crime passionnel comme il en existe malheureusement tant ? Non, selon l’expert psychologue. Plutôt un crime d’honneur. Amoureux de Nicole Payet il l’aurait soutenue financièrement. Des courses et autres aides à la hauteur de plus 1800 euros selon lui. La relation se détériore petit à petit jusqu’à ce qu’elle prenne fin. Il aurait donc eu le sentiment que Nicole Payet avait profité de lui. Le jour des faits, il voit le couple une première fois devant le bazardier. "Perdu", il rentre chez lui puis repart en Kangoo. Et c’est là qu’il aperçoit le couple qui traverse, main dans la main, souriant. "Une trahison" ainsi qu’une humiliation en public, pour lui. Et selon l’expert psychologue, c’est bien son ex la cible première si au moment des faits, les deux victimes sont visées.

Un acte prémédité?
 
Jean-Pierre Imouche reconnaît les faits et dit les regretter. Ou plutôt, il regrette le comportement de Nicole Payet qui l’aurait poussé à agir ainsi. Un moment de folie, affirme-t-il. La préméditation n’a en effet pas été retenue lors de l’instruction du dossier.

L’avocat général a demandé à ce qu’elle le soit. "Il s’est emparé de la seule arme qu’il avait, son véhicule, puis est parti à leur recherche", insiste-t-il. Il a demandé 20 ans de réclusion criminelle.
 
Il est condamné à 20 ans de réclusion criminelle. Et mourra donc probablement en prison. L’occasion de revenir sur une triste vie. Né d’une fratrie de 13 enfants, Jean-Pierre Imouche est le neuvième. À 13 ans, il voit son père, mort, gisant sur le sol. Il a été assassiné lors d’un règlement de compte. Un traumatisme pour le jeune garçon à l’époque. Et cette déclaration "que je n’ai jamais dit à personne" en pleine audience ce mardi : "Une semaine après la mort de mon père j’ai été violé à plusieurs reprises". Une tentative d’amadouer les jurés ou un moment d’appel à l’aide ?
 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par almuba le 20/08/2019 18:01

Il fallait s'y attendre.
Toujours des regrets tardifs et des lamentations sur soi.
Et la justice française, dans sa douce clémence, lui trouve des circonstances atténuantes.

2.Posté par DIDIER NAZE le 20/08/2019 20:56

Le passé de l accusé n excuse en rien ce qu' il a fait...c est une tentative de meurtre...donc je salue la décision de la justice....en espérant qu' il...meurt en prison...mais il y a de très fortes chances....ET C EST TANT MIEUX....

3.Posté par Ti Tangue zilé zone le 21/08/2019 10:41 (depuis mobile)

@ 2. DIDIER NAZE le 20/08/2019 20:56

QU’IL MEURE EN PRISON.....? Hi hi hi.........!!!! Ah ah ah .....!!! à 69 ans il sera dehors...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes