Courrier des lecteurs

Il est urgent de tourner la page Didier Robert

Vendredi 7 Décembre 2018 - 00:50

Il est urgent de tourner la page Didier Robert
Il est urgent de tourner la page Didier Robert. 8 années d'amateurisme ça suffit ! Il y va de l'avenir de la Réunion, de celui de nos familles, de nos enfants, de nos petits-enfants.

Son manque de vision pour le développement de notre territoire vient d'éclater au grand jour.

Et le fait qu’il ait revêtu un gilet jaune le temps d'une réunion, loin de signifier qu’il se rallie à la cause, n’est rien d’autre qu’un retournement de veste dont il a le secret. (Rappelons-nous les élections présidentielles, fillonniste pour les primaires, puis sarkozyste, puis re-fillonniste, puis macronniste).  

Avec lui depuis 8 ans, c’est "mon péï bato fou, oussa Robert i rale a nou !".

C’est une route à plusieurs milliards d’euros que nous allons payer, alors que notre pouvoir d’achat ne cesse de dégringoler.

C’est aussi un développement touristique en berne, une formation quasi inexistante.

Demain, nous ne mangerons pas mieux, nous ne travaillerons pas davantage, nous ne serons pas mieux logés, nos enfants ne seront pas mieux formés pour travailler ici dans leur pays, nos gramouns ne seront pas mieux soignés et en meilleure santé avec une nouvelle route du littoral.

Ce que Robert propose n’est pas à la hauteur de la situation sociale, économique et humaine de la Réunion.

Il suffit que nos familles, celles des 350 000 réunionnais qui vivent sous le seuil de pauvreté, soient contraintes de se battre pour survivre.  

Et à ceux qui brandissent les billets d’avion de la continuité territoriale, comme argument pro-Robert, j’ai envie de dire que ce n’est pas avec ça qu’on achète le silence des Réunionnais, leur fierté et leur dignité.

Non ce n’est pas en co-finançant le voyage des habitants loin de leur pays qu’on les rend aveugles et sourds à la gravité de leur situation.

Didier Robert pensait augmenter son salaire, augmenter les taxes sur les carburants, sur le gaz avec la bénédiction des Réunionnais. En gilets jaunes, ces derniers lui ont démontré, ainsi qu’aux politiques de tout bord qu’ils n’étaient pas dupes.

A leur manière, et au final avec  lucidité et responsabilité,  les habitants de la Réunion écrivent aujourd’hui une nouvelle page de leur histoire, confirmant leur capacité à prendre leur destin en mains.  

Jean Artanch
 
.
Lu 720 fois



1.Posté par leon le 07/12/2018 08:15

lettre completement sans interet aucune valeur sinon de la politique politicienne qui ne reflete que la pensée de quelques individus c'est aux prochaines élections que le peuple jugera qui doit partir ou rester

2.Posté par GIRONDIN le 07/12/2018 08:31

INCONTESTABLEMENT et INEVITABLEMENT

ET

.....................En même temps qu'il annonce renoncer à sa rémunération de 6 800 euros comme PDG des Musées régionaux, Didier Robert empoche un chèque de 111 870,96€ de cette société publique locale au titre des salaires non versés depuis mars 2016...…….selon le quotidien…….zinfo

3.Posté par leon le 07/12/2018 10:05

@ girondin
il serait plus honnete de votre part d'écrire
selon le quotidien didier robert AURAIT empoché la somme de etc car il y a une procédure contre le quotidien
mais faire la part des choses concernant d robert n'a jamais été dans vos attributions

4.Posté par GIRONDIN le 07/12/2018 11:01 (depuis mobile)

3. leon
Contrairement à vous je ne suis pas aux ordres etcetera.... INCONTESTABLEMENT et contrairement à vous, je n'ai pas d'attribution.

Quand vous serez le patron de zinfo, vous me ferez part de vos exigences !



5.Posté par leon le 07/12/2018 11:56

@ girondin
aucune attribution simplement retraité

6.Posté par GIRONDIN le 07/12/2018 14:07 (depuis mobile)

leon
M Leon, Ça n'excuse pas tout.

7.Posté par Simon du grand défriché 974 le 09/12/2018 12:08

Je continue à dire que toute cette cabale c'est pour faire diversion. Didier ROBERT, par ci là, Didier ROBERT par là.
Kossa la rive à zot dont.
Viens voir dans notre commune où règne un zoizeau la malice nommé béc rose.
Lu appelle Patrick LEBRETON, lu la roule à nou en 2001 ek son slogan: un homme, un mandat.
Jordu en 2018: lu c'est un homme, un mandat et 6 rémunérations pour au moins 11 000€ net par mois.
Vient voir dans notre commune comment deux bougs i gagnerait à peine lire: Axel et Harry la fé pou remplir zot poches ek zindémnités.
Ti Harry i cumule 3 mandats: conseiller départemental (2280 par mois), adjoint au maire (900€), administrateur de la SODEGIS (900€ par mois), Vice-Président de la CASUD (1500€ par mois) si nou ajoute toutes ces sommes lu toucherait pas moins de 5600€ par mois
Gand Axel i cumule 3 mandats: conseiller régional (2280€ par mois), adjoint au maire (900 par mois), Vice Président de la CASUD (1500 par mois) + des jetons de présence par ici , par là bas. Toutes ces sommes i permettrait à lu de toucher presque 5500€ par mois.
Alors mi lance un appel à mon bande dalos du progrès 974 et mi di à zot: lé gars nou la fé roule à nous par 3 kut' ta mère que la fé de la politique juste pou zot.
Zot la pas honte. Vient pu devant barreau la prochaine fois , si non mi arrose zot gueule ek bombe tupic
Ben comment i fé don!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 13:14 Je suis Strasbourg...