MENU ZINFOS
Faits-divers

Il envoie des SMS chauds à une autre femme, elle le poignarde


Par - Publié le Vendredi 4 Mai 2018 à 17:16 | Lu 11335 fois

Il envoie des SMS chauds à une autre femme, elle le poignarde
Les faits sont très simples. Monsieur et Madame rentrent de soirée le 17 avril 2016 à 5h du matin, fortement alcoolisés. Il passe la nuit chez elle, à Saint-Denis. Elle fouille dans son téléphone et trouve des SMS à caractère sexuel adressés à une ex-copine. Et là, rien de plus normal, elle s’énerve. Elle hurle. Moins normal : elle s’empare d’un couteau. Selon elle, les mots "plante-moi comme ça je vais retrouver ma mère" sont une provocation. Il s’endort, n’y croyant évidemment pas.
 
Son avocate, Me Briot,  qui la représente devant le tribunal correctionnel, reconnaît la colère d’une femme face à ce genre de réaction dans une situation pareille. Certes… Mais de là à… Une seconde plus tard, elle lui plante le couteau dans le ventre. Erreur. Et ça elle le sait, qu’elle a fait "une grosse bêtise" car tous les bons réflexes, elle les a par la suite : elle jette le couteau par terre, appelle au secours pour alerter les voisins et appelle les pompiers.
 
Heureusement, le couteau n’a touché aucun organe vital et son pronostic vital n’est pas engagé. Mais selon le médecin légiste, elle aurait pu le tuer.
 
A 26 ans, la prévenue est une femme sans histoires. En relation avec son compagnon depuis quelques années, ils n’avaient pas d’enfants car lui ne se sentait pas prêt. Mais alors qu’il entretient une relation parallèle avec une autre femme, cette dernière tombe enceinte. Une nouvelle difficile à encaisser. Donc lorsqu’elle découvre ensuite les SMS adressés à une ex, elle s’enflamme.
 
Elle a été condamnée à 30 mois de prison dont 24 avec sursis. Les 6 mois restant pourront être aménagés.
 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par cmoin le 04/05/2018 20:32

Quelle honte!Ou est l'égalité?Elle devrait aller en prison pour plusieurs dizaines d'années,comme un homme aurait eu à le faire!
Ne demandez plus jamais l'égalité!

2.Posté par yab le 04/05/2018 21:46

Si tous les dégénérés quittaient l'île, La Réunion deviendrait presque déserte car la liste est longue, longue. ..........

3.Posté par Réveillez vous le 04/05/2018 22:48

finalement en france on peux planter ouvertement quelqu un quand on a une bonne raison.....

tous va bien....Circulez y a rien a voir....

4.Posté par Timoune le 04/05/2018 23:36

Enfin équité oblige.

5.Posté par Pas juste di tout le 05/05/2018 07:06 (depuis mobile)

C''est vrai qu''il y a un gros souci d''égalité entre homme et femme, si c''était un homme il aurait croupi au mois 10 ans derrière les barreaux pour tentative d''assassina...

6.Posté par momo le 05/05/2018 07:52

la prochaine fois elle fera mieux grace aux encouragements du juge

7.Posté par môvélang le 05/05/2018 08:34

""""""""""""Elle a été condamnée à 30 mois de prison dont 24 avec sursis. Les 6 mois restant pourront être aménagés. """"""""""""""""""", ELLE, pas IL

8.Posté par Sérieux le 05/05/2018 10:45

té ben lé tranquille ! tentative de meurtre et ça s'en sors avec du sursis et 6 mois "aménageables"...
Y a plus qu'a changer de sexe.

9.Posté par romain le 05/05/2018 10:49

violente la femme, un danger pour autrui en liberté

10.Posté par noe le 05/05/2018 10:55

Les femmes "comatoi" savent se mettre en colère et utiliser des ustensiles coupants de la cuisine … Il ne faut pas chercher son baisement … le mec a compris la leçon , j'espère !

11.Posté par FG le 05/05/2018 11:16

LOL un telephone par partenaires les amis ... Ne melangez pas vos " differentes vie" ensemble.

12.Posté par Beber974 le 05/05/2018 12:04 (depuis mobile)

Jusqu où va la bêtise humaine? Tu m es infidèle et je te plante....pendant ton sommeil !! Méfiez vous messieurs, surtout ceux qui sont mariés et qui vont voir le sexe faible ailleurs où à l étranger?

13.Posté par Remarque le 05/05/2018 14:11 (depuis mobile)

Ce soir, je range tous les couteaux.

14.Posté par Merlin le 05/05/2018 15:58

6 mos de prison aménagés pour une tentative de meurtre.... fallait oser, notre zistisssss l'a fait !

15.Posté par biloute le 05/05/2018 18:56

Si t un homme , li t sa passe un mauvais quart d'heure.

16.Posté par Phil le 05/05/2018 19:26 (depuis mobile)

Zistice inziste ! Zistice Makro...

17.Posté par titi974 le 05/05/2018 19:59

On peut dire que l’on a une justice de M....E faut quand même pas deconner il y a tout de même tentative de meurtre et même si le conjoint est un adepte du libertinage cela aurait mérité un peu plus qu ´une légère tapette sur le bout des doigts....

18.Posté par A biloute le 05/05/2018 22:24 (depuis mobile)

Si c un quart d'heure, les preliminaires dont courts alors.

19.Posté par Philosophe le 06/05/2018 05:23 (depuis mobile)

Les couteaux de cuisine sont souvent utilisé s pour de tels actes répréhensible s !!!N'y aurait pas d'autres moyens de cuisiner sans toutes ces armes blanches potentielles ???

20.Posté par Thierry le 06/05/2018 05:24

Pas un seul jour de prison, c’est une blague. Les juges pourront-ils un jour être poursuivi pour incompétence ?

21.Posté par Révolution le 06/05/2018 12:18 (depuis mobile)

Les gars ! La vrmnt faut réagir ! Y''aurais pu êtr n''importe qui entr ns, demain pt être sra mn tour ou la vôtr ?dnc fau ns manifeste tte cet injustice fait aux hommes et que les Peines soi les mm pr ts!
Pr tt rsgnmnt de la manif cntctez moi par mail.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes