Faits-divers

Il en viole une, agresse une autre, puis c’est au tour de sa copine

Vendredi 4 Mai 2018 - 16:58

"Une difficulté de contrôle au moment de l’excitation"… C’est peu dire. Ce sont les mots employés dans l’expertise psychiatrique de Cédric K., qui comparaissait devant le tribunal correctionnel de Champ Fleuri ce vendredi.  "Serviable, respectueux, gentil" : ce sont les termes employés par son entourage. Il a donc un petit faible concernant les demoiselles.
 
Un faible qui l’a conduit devant les assises l’année dernière pour viol. En 2010, il aurait rencontré une femme dans un bar, et l’aurait violé sur le chemin du retour. Même scénario avant ça pour une agression sexuelle pour laquelle il avait aussi été condamné en correctionnelle.
 
Mais cette fois, il s’agit de sa petite amie, le 14 février 2016. Incarcéré, donc, il répondait de ses actes quelque peu violents, surtout si c’est pour fêter la Saint-Valentin. Rentrés d’une soirée avec leur bébé de 4 mois, lui fortement alcoolisé, elle dépose le cosy par terre. Elle se retourne et retrouve son compagnon nu comme un ver, et prêt. Elle refuse.
 
Il la force sur le lit, la violente, lui écarte les cuisses… il est trop fort pour elle : "Si tu veux, prends", finit-elle par dire. Mais il ne parvient (physiquement) pas à continuer. Il tente donc la fellation, la tenant par les cheveux, la pénètre digitalement. Il la traîne ensuite par les cheveux jusque dans la cuisine, tente une autre fellation… Sauf que là, elle mord !
 
Elle tente de prévenir les voisins, en vain. Son enfant pleure, elle le prend dans ses bras, lui continue de l’agresser. Heureusement, la nausée semble le prendre et il va vomir. Elle parvient donc à se rendre chez sa mère.
 
Il ne se rappelle pas de tout, mais de pas mal de choses. "Je fais un travail sur moi. En travaillant, en restant occupé et en changeant mes habitudes", explique-t-il à la cour. Arrêter de boire, changer d’entourage… Il espère que cela suffira.

Une affaire bonne pour les assises?
 
Selon la procureure, il faudrait bien plus que ça : " Je suis fâchée qu’il y ait eu correctionnalisation de cette affaire (jugée comme un délit au tribunal correctionnel, au lieu d’un crime aux assises, où les peines sont plus élevées, ndlr)". Elle explique en effet qu’elle ne peut requérir que sept ans de prison, maximum, en correctionnelle. Et que la durée maximale qu’il puisse encaisser pour ses trois condamnations est de 15 ans. Ayant déjà été condamné à 13 ans pour les deux autres affaires… La peine de sept ans ne devient qu'une peine de deux.
 
Il est finalement condamné à six ans de prison ferme pour cette agression là, et n’en effectuera donc que deux.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 12738 fois



1.Posté par Alzhlila le 04/05/2018 21:18 (depuis mobile)

Encore un male c.. qui croie que la femme est une esclave

2.Posté par yab le 04/05/2018 22:06

Remettre la peine de mort en service pour éradiquer la vermine ferait tant de bien aux autres

3.Posté par Réveillez vous le 04/05/2018 22:46

A quand le cumule des peines comme au usa ...(pour une fois qu il font qq chose de bien...)

4.Posté par Carlo le Calamar le 05/05/2018 00:56

Ce pays va de plus en plus mal !

5.Posté par Patrick le 05/05/2018 06:52 (depuis mobile)

Ne suis pour la peine de mort

6.Posté par Doudou le 05/05/2018 07:02 (depuis mobile)

Non yab pas la peine de mort.
Tous les violeurs fraudrait leur nouille sur le hachoir et faire sauter.

7.Posté par momo le 05/05/2018 07:56

condamné a 6 ans n en fera que 3 puis recommencera peut etre cette fois ci arrivera t il a tuer une de ces victimes vraiment merci a la justice de nous proteger des criminels

8.Posté par môvélang le 05/05/2018 08:36

''''''''''''''''''Il est finalement condamné à six ans de prison ferme pour cette agression là, et n’en effectuera donc que deux. ''''''''''''''''''''''''''''' IL, pas ELLE

9.Posté par La fête à Macron le 05/05/2018 10:35 (depuis mobile)

Faut reste trankil mounoir

10.Posté par marc le 05/05/2018 10:54

un viol est un crime, cela mériterait la perpétuité sans remise de peine. Un violeur récidive le plus souvent et est un grand danger pour autrui.

11.Posté par Tanguy le 05/05/2018 11:14

quelle bande de tarés,....!!!!!!

12.Posté par Zobdacier le 05/05/2018 12:48

ce mec est un minus ; son mandrin est aussi mou que ses burnes

13.Posté par Lf le 05/05/2018 13:55 (depuis mobile)

Cet article est si mal écrit ... D''ailleurs ce jeune n''a pas "un petit faible pour les demoiselles", c''est un violeur. Merci de ne pas minimiliser les faits.

14.Posté par dadou le 05/05/2018 18:21

deja condamné pour viol en 2010 et deja dehors en 2015??? en recidive et il n'ecope que de 6mois!!!!
si avec ça il ne sent pas impuni !!

15.Posté par RÉUNIONNAIS le 05/05/2018 22:13 (depuis mobile)

Tantines la Reunion le dangereux. En métropole elles sont plus cools.

16.Posté par Question le 05/05/2018 22:26 (depuis mobile)

Une question : un violeur en série peut faire de la prison et violer plusieurs personnes au cours de sa vie ?

Y a comme un probleme.
Perpétuité véritable ?

17.Posté par Luco le 05/05/2018 23:26 (depuis mobile)

À Carlo ! On dirait que vous n'êtes pas au courant de tout ce qui se passe en France métropolitaine .Maelys Angélique et autres gamines tuées par des français de souche sanguinaires, çà vous dit rien ? Alors, calmez vous avant d'avancer des idioties.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >