MENU ZINFOS
Faits-divers

Il agresse sexuellement une fillette de 11 ans : "Je suis un voleur, pas un violeur"


Un Saint-Louisien de 34 ans a été condamné à deux ans de prison dont un assorti d’un sursis probatoire, ce vendredi, pour avoir caressé les parties intimes d’une fillette de 11 ans, lors d’une soirée à Saint-Louis.

Par Annaëlle QUERTIER - Publié le Vendredi 21 Mai 2021 à 17:31

Il agresse sexuellement une fillette de 11 ans : "Je suis un voleur, pas un violeur"
"Le monsieur est venu. Il a commencé à me toucher les fesses et tout. Il m’a dit : 'Tu ne le dis à personne'". Tels sont les mots glaçants d’une enfant de 11 ans confiés à sa mère dans la nuit du 20 au 21 mai dernier.

Un témoignage livré au cours d’une soirée entre amis à Saint-Louis. Alors que tous les convives se trouvent dans les bras de Morphée, Pascal, un occupant de la maison, se dirige vers le salon. Il s’approche du canapé sur lequel la fillette s’est endormie. Il lui aurait alors touché les parties intimes avant de lui souffler à l’oreille de taire son méfait. Puis, il serait retourné dans sa chambre, sans un bruit. La victime, elle, ne peut retenir ses larmes.

La maisonnée est réveillée. Pascal déclare spontanément être "innocent" quant à la souffrance de l’enfant. Tous les regards sont alors tournés vers lui et les coups pleuvent. Le mis en cause s’enfuit avant de revenir sur ses pas.

Ce vendredi, lors de son procès en comparution immédiate, le prévenu a répété le même refrain : "Je suis innocent. Je n’ai rien fait. Je suis un voleur. Pas un voleur".
 
"L’enfant souffre d’un stress post-traumatique, selon le psychologue. Elle a reconnu son agresseur à qui il manque deux dents, comme vous", déclare le président d’audience. "Dans une soirée, il peut y avoir d’autres personnes à qui il manque deux dents", tente de convaincre le prévenu.

Pour la représentante du ministère public, Caroline Calbo, la culpabilité du prévenu ne fait aucun doute : "La victime raconte avec ses mots. 'Et tout', c’est aussi le sexe. Elle n’a pas cherché à en rajouter. Elle n’avait aucune raison de mentir, elle ne le connaissait pas. Lui, n’a pas résisté à ses pulsions", lâche la magistrate avant de requérir quatre ans de prison dont deux avec sursis probatoire à l'encontre du trentenaire.
 
Condamné à 18 reprises par le passé, notamment pour des faits de violences, de stupéfiants et d’outrage, le multi-récidiviste écope de deux ans de prison, dont un assorti d’un sursis probatoire pendant deux ans. Il a également l’obligation de suivre des soins.
 




1.Posté par Undoi le 21/05/2021 20:23

reglements de comptes ou pas
qui croire? comment etre sure ?
un simple blabla dicter par les parents ou proches ou abus rééls?
bref c est effectivement un voleur de virginité .

2.Posté par Dom le 21/05/2021 20:27

Condamne à 18 reprises
Quid de l'exécution des peines?
On aimerait un info complète
Après je ferai un commentaire

3.Posté par Rive Sud le 22/05/2021 07:34

Condamné à 18 reprises..........................

Vivement la loi des 3 coups pour en finir avec ces racailles
https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_des_trois_prises

4.Posté par Ouais... le 24/05/2021 15:11

Nous voilà rassurés...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes