MENU ZINFOS
Communiqué

Ibrahim Patel demande aux planteurs "de laisser la libre circulation des biens et des personnes"


Par Zinfos974 - Publié le Jeudi 6 Juillet 2017 à 10:19 | Lu 425 fois

Depuis plusieurs semaines, les planteurs de canne réunionnais et les industriels du sucre sont en conflit ouvert sur le prix d'achat de la tonne de canne à La Réunion. Ces tensions interviennent dans un contexte bien particulier puisque au 1er octobre 2017 entrera en vigueur la fin des quotas sucriers et la libéralisation du marché du sucre dans l'Union Européenne.
 
Le prix actuel convenu est de 39,09 euros la tonne de canne, les planteurs souhaitent une valorisation de 6 € (soit près de 15,35%) et les industriels ont proposé aujourd'hui une valorisation de 1,30 € (soit près 3,33%). Il convient à chaque partie prenante de prendre en compte les impératifs économiques de chacun. Les planteurs doivent pouvoir vivre dignement de leur métier et les industriels doivent pouvoir compter sur une certaine marge afin de continuer à investir et innover pour rendre la canne réunionnaise toujours plus attractive sur un marché en voie de libéralisation. Chacun doit raison garder et construire des solutions pérennes et justes.
 
En tant que président de la CCI, je demande également aux planteurs de ne pas empêcher les Réunionnais de circuler car cette situation porte un préjudice énorme sur les petites et moyennes entreprises et sur la vie de chacun. Certes votre combat est juste mais il ne peut pas justifier que des salariés, des artisans, des indépendants, des auto-entrepreneurs puissent eux perdre leurs entreprises, des marchés, des chantiers, ou une partie de leur salaire car vous défendez votre juste cause.
 
Je demande à tous les acteurs de ce dossier, planteurs, industriels, collectivités locales et L'Etat de renouer le dialogue, de fournir en toute transparence les données financières, industrielles et techniques pour que chacun puisse trouver un compromis juste et équitable sans mettre en péril un outil industriel et une filière faisant vivre plus de 18 000 personnes à La Réunion.
 
Je demande aux planteurs de laisser la libre circulation des biens et des personnes car La Réunion n'a pas la solidité économique pour endurer de telles pressions. Les Réunionnais dans leur ensemble n'ont pas à subir les conséquences d'un conflit sectoriel auxquels ils ne peuvent apporter de solution.
 
Empêcher les Réunionnais de circuler c'est prendre le risque de voir votre combat décrié et le soutien populaire s'envoler. Il faut toujours croire dans le dialogue car lui seul amène des solutions. La force et la contrainte ne peuvent qu'amener des tensions, des incompréhensions et au final des mauvaises solutions qui ne tiendront pas dans le temps.
 
La confiance entre les acteurs de la filière doit être rétablie afin de retrouver la voie du dialogue constructif et déboucher sur des solutions pérennes et justes pour tout un chacun.




1.Posté par GIRONDIN le 06/07/2017 11:23

Ben oui 6€ c'est rien...... 😆

Les députés touchent 5000 € pour achètent chemise et patalon et personne n'a rien à redire, évidemment.... Comme dirait un certain Patel 😆

Alors imagine 6€ !!!

MiLiKe Ibra

2.Posté par doudou le 06/07/2017 13:07

au lieu de sorte un communiqué , pourquoi IP ne va pas lui même en personne sur le terrain pour dire cela aux planteurs en face ? c'est facile de dire cela assis dans un bureau ! mais aller sur le terreain c'est autre chose !!!!!!!!

3.Posté par Zozimé le 06/07/2017 14:19

Monsieur Patel n'a pas de problème pour obtenir une augmentation de ses indemnités: il s'est fait octroyer 800 euros de plus par mois. Sans honte! Quelle leçon peut-il encore donner?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes