MENU ZINFOS
Economie

Ibrahim Patel: "Une crise sociale s’ajoutera à la crise sanitaire et économique le 11 mai"


À deux semaines de la fin du confinement, le président de la Chambre de commerce et d’industrie tire la sonnette d’alarme, alors que plus de 20.000 entreprises réunionnaises ne peuvent bénéficier du fonds de solidarité mis en place par le gouvernement. Il demande une "solidarité exceptionnelle" des collectivités pour sauver l’économie réunionnaise.

Par - Publié le Lundi 27 Avril 2020 à 21:14 | Lu 3138 fois

"Je me suis battu pour demander au ministre de modifier le volet numéro 2 du fonds de solidarité pour lequel il faut avoir au moins un salarié. Alors qu’à La Réunion, parmi les entreprises enregistrées à la Chambre de commerce et d’industrie (CCIR), il y a 29.600 entreprises qui ont 0 salarié ! Le gouvernement ferme la porte à ces entreprises-là !", explique Ibrahim Patel.
 
Le président de la CCIR dénonce aujourd’hui ces critères d’attribution des aides, qui pourraient avoir de lourdes conséquences sur l’économie locale.
 
Pour rappel, le premier volet du fonds de solidarité aux entreprises pour cette crise du covid-19 permet d’obtenir une aide maximale de 1500 euros en fonction de critères de baisse de l’activité.
 
Le deuxième volet, lui, cumulatif au premier, attribue une aide entre 2000 et 5000 euros pour les entreprises qui rencontrent des difficultés de trésorerie, et qui ont vu leur demande de prêt garanti par l’Etat (PGE) refusée, laissant l’entreprise sans possibilité de faire face à ses dettes à trente jours (loyers, fournisseurs, etc).
 
"Toutes ces petites entreprises sans salariés font vivre des familles. On ne pense pas aux petites boutiques de quartier, mais en plus de payer le loyer de leur commerce, le propriétaire doit aussi payer son loyer personnel. Or aujourd’hui, elles n’ont plus rien."
 
Et sans chiffre d’affaires, le président de la CCIR voit mal comment elles pourraient acheter le kit de déconfinement nécessaire pour reprendre leur activité. "On demande aux commerces de rouvrir dans une situation exceptionnelle, mais cette situation exceptionnelle a un coût".
 
"Si on veut vraiment aider les entreprises réunionnaises, il faut faire sauter les verrous"
 
Deux enquêtes ont été menées par la CCIR pour mieux comprendre où se situent les entreprises par rapport aux dispositifs d’aide et la situation économique locale.
 
Il en ressort que ces dispositifs sont insuffisants selon Ibrahim Patel, alors que 38% des chefs d’entreprises interrogés ne savent pas comment, ou ne pourront pas, payer leur loyer, et que 36% d’entre eux ne savent pas comment, ou ne pourront pas, payer leurs fournisseurs.
 
"Plus de 20.000 entreprises ne bénéficient d’aucune aide. Et comme la situation est extrêmement dégradée pour elles, elles préfèrent ne pas s’endetter en faisant appel au PGE ou au report de leurs charges sociales et fiscales."
 
L’enquête le montre bien: parmi les chefs d’entreprises interrogés, 60% n’ont pas demandé l’étalement ou le report de leurs échéances fiscales, et 72% n’ont pas effectué la modulation du paiement des cotisations sociales des salariés.

"Si on veut vraiment aider les entreprises réunionnaises, il faut faire sauter  les verrous. Les collectivités doivent nous accorder une aide financière rapidement." en conclut la CCIR.
 
"Je dis aux collectivités: l’économie réunionnaise est entre vos mains"
 
En tant que collecteurs des taxes payées par les entreprises, Ibrahim Patel interpelle la Région, le Département, les communes et les intercommunalités pour venir en aide aux entreprises de La Réunion.
 
"Je dis aux collectivités: la responsabilité de l’économie réunionnaise est entre vos mains. Je demande une solidarité exceptionnelle pour la reprise du 11 mai. Car gérer les 4000 fermetures d’entreprises et les plus de 3000 personnes qui se retrouveront au chômage coûtera bien plus cher je crois."
 
C’est pourquoi il propose, appuyé par les résultats des enquêtes, trois solutions de relance : le versement d’une prime complémentaire pour combler la perte de chiffre d’affaires par rapport à 2019 sans avoir à endetter l’entreprise, la suppression totale de toutes les charges pour l’année 2020 et la suppression totale des loyers commerciaux pour 3 mois.



Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Matthieu le 27/04/2020 21:37

Je crois qu'on évitera rien,beaucoup vont déposer leur bilan malgré au maximum 5000 euros d'aide confondue au maximum et très difficile à avoir, nous allons vivre dans une société sinistrée pour ne pas dire sinistre,si on peut garder l'essentiel,ce sera pas mal mais nullement certain.

2.Posté par Speed le 27/04/2020 21:41

Oui Mr le Président. Licenciez vite. Remerciez le Covid 19, augmentez votre salaire et profitez de la crise pour changer de voiture.

3.Posté par Lamentable le 27/04/2020 21:48

Je sais qu'on est au pays de droit de l'homme. Et c"est tant mieux !
Mais comment et pourquoi on laisse une telle tribune à pareille personne (je veux rester poli, même s'il m'en coûte) de donner des leçons à qui de droit.
Certes en ces temps difficiles, les ordures s'entassent, ceci explique peut-être cela!

4.Posté par automaton le 27/04/2020 22:04

N oiblions pas la crise de nerfs et la crise psychologique

5.Posté par simonzèf le 27/04/2020 22:56

ça y es les comiques sont de sortie ... je dis , je dis ... arèt di ! fè spès tè k.o
la tempète est passèe ,nous allons avoir droit a toutes les pleurnicheuse que compte la reunion, donn a nou ,nou lè des incapab nou lè misèr ... les zinfo vont devenir sans zinfo !

6.Posté par superverre le 28/04/2020 00:18

Et qu'en est-il du cas n°2 promis par la région??? la soit-disant aide de 1000€ pour les CA

7.Posté par La vérité si je mens ! le 28/04/2020 06:21

C'est beau les chiffres !
La centrale d'achat pour les commerces alimentaires, voulue par le président de la Chambre de commerce et baptisée Koopérativ , toujours dans les cartons , la CCIR pourra répondre ?
Allo ! Tonton , pourquoi tu tousses ?

8.Posté par Jean Blond le 28/04/2020 06:22

Perspicace ce boug !!!! Quand à la photo c'est pas pour moukaté mais j'ai l'impression d'être aux émirats !!!! mdrrrrrr

9.Posté par pat le 28/04/2020 07:08

Je crois qu'il n'a pas de leçon à donner en matière de paiement de loyer, comme on dit quand on monte au cocotier il faut avoir les fesses propres n'est-ce pas Patel

10.Posté par DOGOUNET le 28/04/2020 08:47

C'est pourtant simple: les locataires n'ont qu'à sous-louer à la chambre de commerce. Le président ne pourra leur refuser inn ti-zes-la-mok de par son expertise en la matière !

11.Posté par popol le 28/04/2020 10:02

Vous parlez de verrous qui a mis les verrous sur le département de la Réunion avec l'article 73 et le coupe pas nous. Votre ami Vira !
les 20000 entreprises qui ne perçoivent pas d'aide, "Travail non déclarer, qui bénéficient du RSA, tout en travaillant au noir,les petit magasin de vêtement qui emploient des jeunes qui les font travaillés comme des vrais employés sans être payés,vous allez me dire c'est le système qui vous autorise, et les autres qui sont chef d'entreprise avec la complaisance du maire bénéficient de logement social et de tous les aides, Le Covid 19 va nous faire voir tous les inégalités de la Réunion .comme le disait Louis de Funes dans la folie des grandeurs " Les pauvres sont fait pour être pauvres les riches pour être riches "

12.Posté par psutt le 28/04/2020 10:17

C'est vrai que la photo est représentative de la Réunion, sont peu nombreux mais sont aux commandes.

13.Posté par Zorro le 28/04/2020 10:39

Bien sûr que ces petites entreprises vont couler.
Beaucoup fonctionnent en flux tendu selon des études financières réalisées par leurs banques !!!
Banques qui ne jouent pas le jeu alors qu'elles sont aussi responsables pour ne pas avoir prévu cette éventualité (le virus)
Mais comme d'habitude on va injecter des milliards mais toujours pour les mêmes : les banques, Air-France, Total etc...
C'est ce que veut la Maconnerie de toute façon. Couler les petits et continuer à entretenir les gros pour écraser puis reprendre le business. Diviser les Français c'est sa stratégie initiale !!!
Et c'est pas les gros zoizeau comme Patel qui vont y changer quoi que se soit tant qu'on ne taxe pas les riches pour donner aux pauvres.
Quand c'est pas Servaux péter de tunes qui pleure pour un tourisme qui n'a malheureusement plus lieu d'être, c'est un Patel qui n'a pas les couilles de remettre certaines questions sur la table : du genre allons chercher le pognon chez les profiteurs d'assureurs ou les banques ou pointons du doigt ceux qui de part leurs loyer hors de prix fragilisent les petites structures dés leurs création.
L'argent du bénéfice du travail du petit finit toujours dans les mêmes poches, c'est ça la RÉALITÉ !!!

14.Posté par général le gol st Louis le 28/04/2020 09:05

bein li le pas en prison li

15.Posté par PITIÉ PAS LUI le 28/04/2020 10:54

Il veut prouver quoi ? A qui ??? Lé plus crédible. Pkoi laisser ce personnage s agiter dans un tel contexte ???

16.Posté par IMPOSTEUR le 28/04/2020 13:07

Est-ce que M.Patel veut bien faire cadeau des taxes additionnelles cette année de la CET payées par les entreprises relevant de la CCI ??

17.Posté par IZNOGOUD le 28/04/2020 13:14

Mi comprends pas. Patel demande une exonération de 3 mois de loyers pour les chefs d'entreprises.

Patel dans la gestion des loyers de la CCIR va offrir 3 mois de loyers aux chefs d'entreprises de la zone industrielle au port ? Sauf, si la CCIR ne fait plus de locations.

18.Posté par olive le 28/04/2020 13:24

Comment peut-on avoir un Président de Chambre de commerce aussi incompétent ???
A t'il son Bac au moins ce gugusse ??? Même pas sûr.
Il sait lire au moins ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes