MENU ZINFOS
Société

INSEE : La famille "traditionnelle" reste majoritaire à La Réunion


Plus de la moitié des enfants mineurs réunionnais (52%) vivent dans des familles dites "traditionnelles" : avec leurs deux parents à domicile. Comme le révèle l’INSEE, La Réunion est en tête des outre-mer (hors Mayotte) alors que le modèle traditionnel lui représente moins de 40% des familles en Guadeloupe, Martinique, et en Guyane.

Par - Publié le Jeudi 16 Janvier 2020 à 11:09 | Lu 3088 fois

À niveau national, 68% des enfants mineurs vivent au sein d’une famille dite traditionnelle. La Réunion est donc en dessous de la moyenne française mais reste en tête des outre-mer hors Mayotte avec 52%.
 
Les enfants vivant au sein de familles monoparentales sont eux plus nombreux que la moyenne avec 38% contre 21%.
 
Enfin, les familles recomposées concernent 10% des enfants mineurs réunionnais (11% à niveau national).
 
De manière plus globale, l’étude révèle qu’en France, plus les enfants sont âgés, moins ils vivent en famille "traditionnelle". Par ailleurs, les enfants de familles monoparentales et recomposées vivent plus souvent dans un logement surpeuplé.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 16/01/2020 12:35

Les enfants vivant au sein de familles monoparentales sont eux plus nombreux que la moyenne avec 38% contre 21%.
Tu m'étonne, le Massacre Judiciaire Institutionnalisé des 90% des Pères aux JAFs y est pour quelques choses dans les "Pouponnières de L'Outreau Mère"...

La Réunion est donc en dessous de la moyenne française mais reste en tête des outre-mer hors Mayotte avec 52% et hors Guadeloupe ou 52% des Familles sont Monoparentales Féminines (c'était 25% à la Réunion, ça s'envole à 38% on rejoint bientôt la Guadeloupe) avec la complicité des JAFs et de la CAF qui alimentent en devises les "Fournisseurs Officiels d'Enfants des DOM" voués au repeuplement des départements Français.

Vous pourrez remarquer que du coup, aucun de ces Acteurs n'est suffisamment honnête pour reconnaître que la Parité votée par le Peuple Français souverain n'est toujours pas appliquée et que l'on dupe, on vole, on trahit a tour de bras les Pères et Enfants qui viennent réclamer dans les TGI l'application de ces Textes, n'hésitant pas a falsifier l'instruction des dossiers pour atteindre les objectifs désignés.

HONTE A VOUS... "vendre des Enfants dans les TGI, supermarchés de la Petite Enfance"
En voilà un Beau Métier....

2.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 16/01/2020 12:51

J'oubliait, l'INSEE qui malgré nos demandes répétées, refuse de mettre en corrélation les chiffres de la délinquance chez les jeunes et ceux de la Monoparentalité Féminine Subventionnée galopante censée contrevenir au fort taux de chômage chez les ménagères de moins de 50 ans... son électorat privilégié.

Tout cela tout en organisant chaque année des Colloques a coup de centaines de milliers d'€ sur "La Place du Père dans l'Education"... N'est ce pas ? Voyons, comment redonner la Place aux Pères tout en maintenant leurs sanctions rémunératrices de genre aux JAFs... Voyons, comment faire ?!...
Et si on finissait par les "autoriser" a éduquer leurs propres enfants tout en les Dépouillant quand Même ?


Tout ça en entendant "crier" (légitimement par ailleurs) à la PARITE à longueur d'année (surtout a l'approche des échéances électorales), tout en faisant le contraire aux JAFs ou les Pères se font "déglinguer de Genre à 90%" sous leur silence complice et intéressé... Pas crédible hein ?!

Les détracteurs habituels diront à nouveau que c'est la forme qui pose problème ...
pour mieux étouffer l'ignominie "InFemme" du fond... qui rapporte tant... Temps qu'on discute ça rapporte ...

3.Posté par Lepoe le 16/01/2020 13:24

Donc 38% de famille, c'est papaoutai??? (ou maman)

4.Posté par Kayam le 16/01/2020 13:28

C'est de bon sens pour les enfants. C'est un gage de sécurité, de maintien, de bien-être. Il faut aussi que les soutiens soient partagés et surtout que l'éducation ne soit pas à double tranchant. Aucune préférence ne doit se faire entre les enfants - si je donne 2€ à l'un, toi tu donnes 2€ à l'autre mais pas +.

Si nous allons en voyage, ce n'est pas parce que tu est le plus petit que ne nous ne t'emmenons pas. Nous n'avons pas à te laisser avec Mamie pour faire profiter les plus grands !! Et Mamie elle, qui ne sait plus quoi faire pour sécher tes larmes ! (des fois y'a des ondes de chocs qui te secouent quand tu entends les histoires françaises)

Et puis la fermeté.
Et puis l'Amour quoi !!

5.Posté par A mon avis le 16/01/2020 16:45

68% d'enfants dans une famille traditionnelle
38% en famille monoparentale
10% en familles recomposées

68% + 38% + 10% = 116 %

Il n'y a pas de doute : les logements sont surpeuplés comme vous l'affirmez en conclusion ... .😄😄😄😄

6.Posté par Jean Rigole le 16/01/2020 17:02

Et pourtant une ministre de Macron avait déclaré qu'un père ça peut être une femme, une sœur, une tante,...

7.Posté par IXE le 17/01/2020 15:22

5.Posté par A mon avis le 16/01/2020 16:45

Erreur.

Soit vous retenez les chiffres nationaux, soit locaux, mais pas les deux.

Pour le national: 68 + 21 + 11 =100%
En local : 52 + 38 + 10 = 100%

8.Posté par A mon avis le 17/01/2020 16:58

@ 7.Posté par IXE :
Bonne rectification ! Vous avez raison.
Comme quoi il est préférable de bien lire avant de commenter !

Mais pour chipoter un peu, les % donnés dans le 2ème paragraphe peuvent prêter à confusion !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes