MENU ZINFOS
Economie

Hyper U au tribunal pour ses publicités sur des produits "péi"


Par . - Publié le Vendredi 27 Janvier 2012 à 07:39 | Lu 1853 fois

Image d'archives
Image d'archives
L'affaire débattue hier au tribunal correctionnel remonte à 2009. L'Hyper U de Saint-Pierre avait à l'époque mené une large campagne publicitaire dans le Sud pour valoriser ses promotions sur des produits péi.

Problème, sur les 60 produits présentés dans le catalogue de la grande surface, 40 étaient en fait importés, selon les chiffres exposés par la présidente du tribunal et relayés par le Jir. L'enseigne est en conséquence accusée de "publicité mensongère".

Au tribunal de Saint-Pierre, des amendes de 5.000 euros dont 3.500 avec sursis et de 50.000 euros ont été requises respectivement à l'encontre du responsable de la grande surface, Roland Ah-Pine, et de la propriétaire Denise Mehong Shif Lï. Une décision sera rendue le 9 février prochain.




1.Posté par NEMO le 27/01/2012 10:14

Pourquoi les Chambres d'Agriculture et des Métiers de La Réunion ne se sont-elles pas constituées parties-civiles dans ce dossier, afin de faire condamner plus sévèrement les escrocs en tous genres qui arnaquent les consommateurs que nous sommes, avec des prix plus élevés sous prétexte de produits péï ???

2.Posté par Lorenzo Lamas le 27/01/2012 10:19

Techniquement, la Réunion fait partie du "Pays" France. Donc si les produits sont importés de France, techniquement, ce sont des produits péi...

Et sarko, pendant sa campagne d’élection il n'a pas fait de publicité mensongère? TOUT ce qu'il a promis et vanté n'a pas été réalisé !

3.Posté par NEMO le 27/01/2012 11:18

Pour info à poste 2.

Le "pèï" de la Réunion fait partie du "pays" de la France.

Quand un commerçant vend un produit dit "péï", il joue sur la corde sensible pour flatter les couillons de consommateurs que nous sommes en augmentant ses prix et cela devient de l'arnaque... d'où nécessité absolue de sanctionner les tricheurs.!!!

4.Posté par JOSEPH le 27/01/2012 11:51

A la Réunion quand on dit "produits péi"on comprend " produits locaux ou régionaux !!! Dans l'enseigne citée , j'ai vu ,hier ,du miel d'acacias "avec une étiquette portant le label "EDMONT ALBIUS "et sa photo mais qui était en réalité du miel de Pologne !!!

5.Posté par pOker974 le 27/01/2012 13:12

La denomination "péi" fait sans nul doute référence aux produits d origine Reunion, ce n est pas comme un "jambon de pays" qui lui serait de qualité supérieure et fait en France! Et c est ainsi que le consommateur le perçoit! Et c est cela que le tribunal a jugé! Décision rendu en accord avec le droit donc!

Pour ce qui est des promesses de campagne, il n y a pas vraiment, voir pas, de rapport avec le sujet. Quand bien même il y en aurait, il n y a aucune loi ni aucune décision de justice qui engagerait la responsabilité d un politique pour "fausse promesse".

6.Posté par Gvar le 27/01/2012 17:17

Oté, néna deux trois lé couillon...
@Post 2 : "Techniquement, la Réunion fait partie du "Pays" France.Donc si les produits sont importés de France, techniquement, ce sont des produits péi...
Quand on parle de produit "péi" c'est une métaphore, pas une analogie avec le pays France. C'est une façon de parler si vous comprenez pas... Et d'où tu sors que c'était importé de France toi ? >_

7.Posté par ALLONS BOUGE le 28/01/2012 16:23

C'est vrai que souvent j'achète local parce que je sais que ce sont des gens d'ici qui fabriquent et c'est important pour l'île.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes