MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Humanité raisonnable ou à la dérive ?


(L’égo excessif de certains serait-il à l’origine de la déraison du Monde ?)

Par François-Michel Maugis - Publié le Lundi 9 Mai 2022 à 09:51

« J’ai le pouvoir parce que j’ai de l’argent et j’ai raison parce que j’ai le pouvoir » C’est ainsi que, consciemment ou pas, de nombreux humains ont tendance à raisonner. Cette déformation des neurones qui, dans certains cas, peut paralyser l’esprit critique et l’objectivité, devient excessivement dangereuse pour l’humanité lorsque ce sont des décideurs importants qui en sont atteints. Et ceci, combiné à l'appât pour plus de gain et de pouvoir, peut détériorer définitivement la raison. Est-ce le cas de Poutine, de Biden et de bien d’autres ? On peut le craindre. Voilà l’une des raisons pour laquelle le pouvoir absolu, la dictature, ne doit régner nulle part. Voilà pourquoi le contre-pouvoir est nécessaire, voilà l’intérêt d’une vraie démocratie (1). Notre planète n’est pas dirigée. On voit le résultat. On peut craindre, c’est vrai, qu’une dictature mondiale soit pire que la situation actuelle. Mais à la lumière de la longue et triste histoire de l’humanité, on ne peut que souhaiter une gouvernance raisonnable pour notre planète qui, faute de pilote expérimenté, semble bien partir à la dérive.
 
  1. - « Les régimes démocratiques sont organisés selon le principe de la séparation des pouvoirs  législatif, exécutif et judiciaire afin d’éviter leur concentration entre les mains d’une seule personne. » SOURCE : https://www.vie-publique.fr/fiches/19546-les-pouvoirs-definis-par-une-constitution

Cette définition de la démocratie est parfaite. Dommage que, comme toujours, les hommes contournent les lois qu’ils ont eux-mêmes mis en place.
 
  1. Autre référence :  https://www.cairn.info/revue-l-homme-et-la-societe-2011-3-page-17.htm




1.Posté par A mon avis le 09/05/2022 12:23

remarque 1 : " Et ceci, combiné à l'appât pour plus de gain et de pouvoir, peut détériorer définitivement la raison. Est-ce le cas de Poutine, de Biden et de bien d’autres ? On peut le craindre "

Biden est un président régulièrement élu, dans un état démocratique.
Poutine est un dictateur autocrate, avide de pouvoir et de puissance.

Il n'est pas raisonnable d'assimiler les deux personnages.

remarque 2 : la "démocratie" bien qu'elle s'exprime sous de très différentes formes, est le système politique le plus juste, comparé à tous les autres. Et ce sont principalement les pays occidentaux qui bénéficient de tels régimes.
Mais c'est un système fragile, car la liberté d'exprimer ses idées permet toute les dérives possibles : l'élection de Trump en est l'illustration.

remarque 3 : " Notre planète n’est pas dirigée. On voit le résultat. "
Diriger " la planète " Quelle prétention toute humaine, de se prétendre "le maître du monde", monde minéral, et monde vivant

Vouloir diriger l'humanité entière est l'ambition d'un dictateur à l'égo démesuré. ( Une saine coopération entre les peuples serait une bien meilleure idée )
Mais l'humanité n'est qu'un tout petit composant de la planète Terre. Et un composant bien éphémère à l'échelle des temps géologiques.

la PLANÈTE Terre n'a pas de maître. Son évolution a commencé il y a plus de 4.5 milliards d'années. L'humanité n'existe que depuis un petit million d'années, et disparaîtra probablement à cause de ses propres actions suicidaires, sans que l'évolution de la planète n'en soit perturbée outre mesure.

Et ce sont des illuminés comme Poutine qui participent activement à accélérer les facteurs de disparition de l'humanité.

remarque 4 : " la longue et triste histoire de l’humanité, "

longue histoire dites vous ?
Pour relativiser, si on représente la durée d'existence de la Terre à une année, la Terre apparait le 1er janvier, (- 4.6 GA) ; les plus anciennes traces de vie apparaissent aux environs du 5 mars,(- 3.8 GA) les dinosaures disparaissent le 26 décembre (- 65 MA) , l'Homme de Cro-Magnon ( -30 000) existe au 31 décembre à 23h 56 !

Et pourquoi "triste histoire" ?
L'histoire n'est ni triste, ni gaie. Elle "est" tout simplement !

2.Posté par ANGE OU DEMON DEMON OU ANGE le 11/05/2022 08:19

L'argent, quand il est bien géré, bien utilisé...bref, quand il ne tombe pas dans le mal, quand on ne fait pas de lui un démon égoïste, abuseur et destructeur, est comme un dieu qui brille comme un soleil au cœur de nos vies. Quand il contribue profondément, fortement et noblement à la vie et au bonheur de l'être humain surtout aujourd'hui où la société est coincée entre la surpopulation, le chômage et bien d'autres problèmes souvent difficiles à surmonter et de plus en plus graves, l'argent est un Sauveur. Le Sauveur de l'humanité.

3.Posté par loupiat le 11/05/2022 12:38

S'enrichir dans les instances de l'Union europénne comme il se fait en Afrique :

""
Partages

AccueilA la une

Ursula von der Leyen : symbole de la ruine de la classe dominante occidentale
mai 9, 2022 - 9:00 Rédaction 51 Commentaires
Ursula von der Leyen.
Ursula von der Leyen. D. R.

Une contribution de Mohsen Abdelmoumen – L’hystérie des dirigeants européens et de la presse occidentale aux ordres ne connaît pas de limites depuis le 24 février dernier, date à laquelle la Fédération de Russie a entamé son opération spéciale en Ukraine. Chaque jour apporte son lot de déclarations à l’emporte-pièce des responsables occidentaux qui laissent à penser qu’ils ont perdu toute lucidité et discernement. La cheffe de file de cette meute enragée n’est autre que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, parachutée par Angela Merkel à la tête de la Commission pour échapper aux problèmes qui n’auraient pas manqué de survenir suite aux nombreux conflits d’intérêts et aux tripotages qui entachent son séjour au ministère de la Défense allemande.

En effet, Ursula von der Leyen a tendance à mêler sa famille à sa carrière politique et à impliquer ses proches dans la réalisation de contrats aux bénéfices plantureux, tels que des contrats passés par le ministère de la Défense lorsqu’elle y était ministre, pour un montant de plusieurs millions d’euros et sur lesquels la commission d’enquête du Bundestag devait se pencher. Mais, pas de chance, les SMS et l’historique des conversations de von der Leyen qui auraient pu servir de preuve ont disparu de son téléphone. D’une incompétence crasse, cette grande bourgeoise teutonne n’en est pas moins roublarde puisqu’elle efface toutes les preuves de ses «indélicatesses».

Non seulement Ursula von der Leyen est incompétente, mais, en plus, elle est embourbée dans une multitude de malversations. Celles-ci ont commencé lors de ses études à l’université de Hanovre en Allemagne où elle étudiait la médecine et où son époux enseignait. En 2015, le site internet anti-plagiat VroniPlag Wiki a découvert que 43,5% de sa thèse de doctorat était copiée. Plusieurs universitaires allemands notables l’ont accusée de plagiat intentionnel, mais à la suite d’une enquête universitaire ouverte en 2016, il a été décidé de ne pas lui retirer son titre de docteur sous prétexte qu’aucune intention de tromper ne pouvait être prouvée. Ursula von der Leyen aurait donc volé le travail de quelqu’un d’autre sans s’en apercevoir ? Serait-elle sujette à des crises de somnambulisme au cours desquelles elle fait des copiés-collés ?

Autre supercherie : son curriculum vitae indiquait qu’elle avait fréquenté l’université Stanford en tant qu’«auditrice invitée», alors que ce poste n’existe pas. Ce n’est qu’un détail mais qui révèle la personnalité de celle qui règne actuellement sur l’Europe comme un nouveau Führer et qui impose ses diktats à des millions de personnes sans jamais avoir été élue. Elle vient d’ailleurs de déclarer que le vote à l’unanimité n’avait plus de sens dans les domaines clés de la politique de l’Union européenne si celle-ci veut agir plus rapidement. Von der Leyen ne cache plus ses intentions de gouverner comme un véritable dictateur. Sachant cela, l’Union européenne va-t-elle encore continuer à vanter ses «valeurs» démocratiques ?

Revenons un peu en arrière. Ursula von der Leyen a pris ses fonctions au ministère de la Défense allemande en décembre 2013 et les dépenses faramineuses de la ministre ont mis la puce à l’oreille du président de la Cour des comptes qui estimait que le ministère de la Défense sous Ursula von der Leyen dépensait beaucoup d’argent pour des prestations de conseil. Ainsi, d’après la Cour des comptes, le ministère de von der Leyen avait dépensé 100 millions d’euros en 2015, puis 150 millions d’euros en 2016 en frais de contrats de conseil, alors que des sommes bien inférieures avaient été publiquement déclarées. Il apparaît que c’était le cabinet de conseil McKinsey qui était chargé de conseiller la ministre von der Leyen, laquelle avait fait appel à son «expertise» sans passer par un appel d’offre. On comprendra aisément pourquoi quand on saura que l’un des collaborateurs de McKinsey était le propre fils de von der Leyen, David, et qu’il participait aux bénéfices de l’entreprise. Dans la foulée, von der Leyen a aussi nommé Katrin Suder, la directrice du bureau berlinois de McKinsey, au poste de secrétaire d’Etat à l’armement, qui est par la suite devenue la cheffe du Conseil du numérique, chargée de conseiller le gouvernement fédéral sur la numérisation de l’Allemagne et qui, au cours de ses quatre années à ces fonctions, a augmenté significativement le nombre de contrats attribués à des consultants externes, notamment à Accenture et McKinsey.

D’après la presse allemande, von der Leyen dépensait allègrement l’argent public en contrats avec des conseillers externes qui entraient et sortaient du ministère en empochant des tarifs journaliers énormes et, en outre, avaient accès à des documents confidentiels et disposaient également d’adresses électroniques ministérielles. Devant les dizaines de millions d’euros dépensés par le ministère de la Défense pour des contrats attribués à ces cabinets de conseil externes, une commission d’enquête organisée par l’Office fédéral des finances allemand a été chargée en 2018 d’examiner d’un peu plus près la gestion désastreuse de von der Leyen. Le bureau de vérification a constaté plusieurs irrégularités dans la façon dont les contrats avaient été attribués et pour les besoins de l’enquête, deux des téléphones de von der Leyen ont été confisqués, mais les données des deux appareils avaient été supprimées. En décembre 2019, Tobias Lindner, député Alliance 90/Les Verts, a déposé une plainte pénale pour l’effacement des données des téléphones portables d’Ursula von der Leyen, invoquant une destruction délibérée de preuves.

En plus d’être une récidiviste en matière de corruption et de conflits d’intérêts, Von der Leyen a la manie de faire le grand nettoyage de ses téléphones. Ainsi, depuis qu’elle est à la Commission européenne, son copinage avec Albert Bourla, le patron de Pfizer, défraie la chronique. En effet, elle a échangé avec lui des SMS qu’elle ne veut pas révéler malgré la demande expresse de la médiatrice européenne, Emily O’Reilly, qui trouve que cette Ursula est décidément une vilaine cachottière, tellement cachottière qu’elle a à nouveau effacé tous ses SMS et l’historique de ses conversations. Et ce n’est pas par hasard, comme nous allons le découvrir. Il s’avère que le mari de la nouvelle impératrice européenne, le Dr Heiko von der Leyen, a été catapulté directeur médical de la société pharmaceutique américaine Orgenesis, spécialisée dans la recherche sur l’ARN messager et proche de la société Pfizer.

De chef de clinique à Hanovre, il est parti aux Etats-Unis sans crier gare pour rejoindre le conseil d’administration d’Orgenesis en décembre 2020, soit au tout début de ce qui allait devenir la pandémie de Covid. Salaire : 1 million de dollars par an pour quelqu’un qui n’était pas vraiment qualifié pour ce poste. Mais il semble que ce soit une tradition familiale chez les von der Leyen de se faufiler dans des emplois lucratifs. Dès lors, des tractations entre Ursula von der Leyen, son mari et le patron de Pfizer ont eu lieu via des échanges de SMS. Et, le 8 mai 2021, un contrat d’achat de 1.8 milliard de doses de vaccin est signé par Ursula von der Leyen au nom de la Commission européenne. Le prix de la transaction n’a pas été révélé, mais on l’estime à 36 milliards de dollars, payés par les contribuables européens bien sûr. Qui dit négociation de contrat, dit commission et, donc, le Dr Heiko Von der Leyen a reçu une «prime de performance» s’élevant à plusieurs millions de dollars. Les députés européens qui cherchent à faire la lumière sur les tractations obscures entre la Commission et Pfizer ont reçu – dans un laps de temps limité pour l’étudier et avec interdiction de prendre des notes – copie du contrat, mais la moitié des 90 pages dudit contrat étaient grisées et les passages inaccessibles concernaient les éléments les plus importants, comme les prix et les clauses de responsabilité au sujet des effets secondaires.

Son accession à la présidence de la Commission européenne lui monte à la tête, car Ursula von der Leyen a réalisé un véritable coup d’Etat au sein des institutions européennes en prenant des décisions qui n’incombent pas à son poste comme, entre autres, celle d’interdire des organes de presse russes tels que Russia Today et Sputnik, et envoyer des armes en Ukraine, ce dernier fait constituant à lui seul une véritable déclaration de guerre à la Russie qui n’entre pas dans le cadre des attributions de la Commission et qui est totalement anticonstitutionnel. Mais von der Leyen n’en a cure et elle continue à saccager les institutions européennes avec une ardeur frénétique. Comme elle dévaste également l’économie européenne en imposant des sanctions ubuesques à la Russie, dont l’effet boomerang ne va pas manquer de se répercuter sur les populations des pays européens. Elle a envoyé 4 milliards d’euros en Ukraine depuis le début de l’opération spéciale de la Russie pendant que les Européens voient grimper le prix des énergies et des carburants et se demandent comment ils vont pouvoir payer leurs factures de chauffage et faire le plein de leur véhicule pour aller travailler.

Aujourd’hui, Ursula von der Leyen est en guerre contre la Russie et, il faut bien le dire, contre les peuples d’Europe qu’elle précipite dans la ruine et la récession. Elle est très amie avec le clown Zelensky auquel elle envoie l’argent des contribuables européens et de l’armement et auquel elle a promis l’entrée de l’Ukraine dans la communauté européenne. Sachant que l’Ukraine va cesser d’exister en tant qu’Etat en étant coupée en deux, l’ouest revenant à la Pologne et l’est retournant dans le giron de la Fédération de Russie, on se demande quel territoire ukrainien va adhérer à l’Europe. Mais Ursula von der Leyen reste convaincue qu’elle gagnera sa guerre contre la Russie, au risque d’entraîner toute l’Europe dans une crise sans précédent.

Jusqu’ici, elle a réussi à se faufiler entre les enquêtes et à échapper à la justice. Il est grand temps que les peuples européens se réveillent de l’état d’hébétude dans lequel le régime fasciste des «élites» européennes les a plongés, car ce qui s’annonce à l’horizon pourrait bien être la fin de l’Europe et le début du chaos.

4.Posté par A mon avis le 11/05/2022 16:19

@ 3.Posté par loupiat
Et en résumé, ça donne quoi ?

5.Posté par A mon avis le 11/05/2022 16:27

2.Posté par ANGE OU DEMON DEMON OU ANGE
L'argent n'est qu'un outil. Tous les outils peuvent voir leur fonction dévoyée. Et parfois on encense l'outil au point d'n faire un objet de culte, en oubliant sa fonction.

6.Posté par loupiat le 11/05/2022 18:26

à mon avis :ce qui est en cause :: trop souvent l'homme politique oublie le peuple qui l'a élu . Il ne pense plus qu'à lui ; s'enrichir ,paroder ,abuser

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes