MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Huguette Bello, une femme peuple ?


Par Mike Martin - Publié le Mercredi 27 Octobre 2010 à 12:39 | Lu 752 fois

À regarder la prise en compte de la volonté générale de la population saint-pauloise dans la gouvernance d’Huguette Bello, on ne peut y voir qu’une réplique de la concentration du pouvoir municipal de la droite. En plus accentuée ! La centralisation correspond bien à son idéologie et met encore plus en avant les limites du système représentatif. Le document sur le site de la mairie concernant le fonctionnement des Conseils Locaux de Citoyens illustre bien le verrouillage.

Huguette Bello essaie de s’en sortir en cultivant une image de femme-peuple, dans une posture de campagne électorale permanente mais uniquement sur des dossiers nationaux. Bien que ses positionnements soient parfois justes dans le constat quant à la politique de l’État, sans qu’elle se préoccupe cependant de donner du contenu à ses propositions, c’est le manque d’éclairage sur sa gouvernance à Saint-Paul qui pose problème. Il ne peut pas y avoir de démocratie vivante si le débat sur sa gestion est écarté, comme sur celle de l’eau, sur la préparation du PLU, sur la somnolence du Tco, etc.
Ce système, qui a peut-être fait ses preuves dans la conquête du pouvoir, est à l’opposé d’une société ouverte qui elle se caractérise par la démultiplication des pouvoirs afin de mieux cerner la volonté générale et de trouver de meilleures solutions.

Il est clair qu’elle ne veut pas entamer une expérimentation qui conduit à plus de démocratie sur place. À rester scotchée à cette identification, c’est le développement du territoire qui en pâtit, parce que trop bridée, trop décalée par rapport aux attentes. Pour sortir de cette vieille politique, il faut savoir organiser autrement la séparation entre gouvernants et gouvernés, en mettant en place des structures indépendantes. Pour "dessiner un nouvel horizon de la vie démocratique", à Saint-Paul, il y a lieu d’encourager des pratiques permanentes de débat, de contrôle, de surveillance, dans le but de "faire valoir des exigences plus fortes de service de l’intérêt général et d’inclusion de tous". Il faut donner du sens et du concret à "une réappropriation sociale effective du pouvoir municipal". Qu’est devenu le projet d’une maison des associations ? La députée-maire, dans son investissement médiatique lors de l’incendie des forêts du Maïdo, ne se devait-elle pas au départ de poser une question qui se murmure et qui s’attache à la responsabilité des élus locaux ? En effet, n’y avait-il pas des financements disponibles qui n’ont pas été utilisés pour la protection de cette zone, par manque d’initiatives de tout le monde ?

La démocratie, au niveau national comme ici même, ne tient pas à la seule liberté de décision de la majorité élue, mais doit aussi s’appuyer sur une organisation d’activités civiques qui révèlent une nouvelle gouvernance. Ce sont ces considérations, pour sortir de l’ordre de l’impolitique dans lequel on veut maintenir la population locale, qui donnent un peu de sens à l’idée de femme-peuple.

Mike Martin, Saint-Gilles




1.Posté par lol le 27/10/2010 14:12

Les enfants prient en otage par Huguette BELLO.
Quand en tant que Mairesse, elle demande à ses employés surtout du service restauration scolaire de ne pas venir travailler demain jeudi, et bien ceux sont les enfants qui sont prient en otage car demain pas mal d'enseignant on annoncé qu'ils n'étaient pas grévistes. De plus ces employés on l'assurance d'être payer sans poser une journée de congé. Comme a dit le 1er Adjoint, journée chomée = journée payée.

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 27/10/2010 15:36

"Huguette Bello, une femme du peuple ?" ... NON...
"Huguette Bello, une femme du peuple Féminin"... C'est pas pareil...

a l'approche de chaque élection Huguette en appel les CITOYENS.
une fois l'échéance passée, il n'y en a plus que pour les Femmes avec l'argent de tous.

Son "fond de commerce", les seuls droits des Femmes coïncide "adroitement" avec la vocation des Pouponnières a fournir des Enfants Rémunérateurs à la Nation, pour lui rapporter toutes les devises dont elle a tant besoin... 1er Budget de l'Ile...
au dépend des Enfants et des Pères, bien sure, car il faut bien quelqu'un qui paye pour sauvegarder ce seul Monopole quasi exclusif Féminin...
mais l'image de Mme se ternie depuis que l'on sait, faut dire que c'est vraiment minable

3.Posté par Zangoune le 27/10/2010 16:44

Quand je fais une journée de grève, mon patron fait la gueule et il me coupe ma journée.
Alors que là, c'est le patron qui demande à ses employés de faire grève par la voie de ses sbires et en plus ils sont payés ... avec l'argent des contribuables Saint-Paulois. Déjà que certains ne font pas grand chose de leur journée... A quand une association des contribuables?
Bravo pour la démocratie et le respect des travailleurs.

4.Posté par lol le 27/10/2010 21:11

Femme du peuple ou femme d'affaire
Députéé avec 7 100€/ mois + indemnités pour Payés sa permanence, reception, habillement soit 5 300/mois + 8 949€ pour rémunérer sa ou sescollaborateur(s) et comme l'écrètement pour un parlementaire est de 9 400€/mois , donc dame BELLO reçoit encore + de 2 500€ /mois avec la Mairie de St Paul + une fois par an 13 000€ versé toujours par la Mairie pour frais de représentation du Maire et cerise sur le gateau tous les indemnités versés par les SEMS (elle est vice présidente du TCO, Présidente du CCAS, vice présidente de la SEMPTO, et j'en passe et tout celà est payé sous forme de jeton alors faites vous même le calcul et vous verrez combien touche Mme pour les pauvres à j'allais oublié + sa retraite de Directrice d'école. Alors vous croyez toujours que c'est une femme du peuple

5.Posté par Flo le 27/10/2010 22:15

Qu'elle touche ses indemnités ou pas, mais au moins elle est humble et digne d'être Députée-Maire !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes