MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Huguette Bello, pour mieux la saisir


Par Mike Martin - Publié le Lundi 6 Septembre 2010 à 18:36 | Lu 934 fois

Dans deux récents courriers lecteurs, il est question d’une demande de la Maire de Saint-Paul au préfet en vue d’obtenir "une mission touristique" pour coordonner les actions sur le territoire saint-paulois.

Si tant est que cette demande soit officielle, il n’y a pas lieu d’y voir une négligence quant à l’apport de "personnalités capables de se mettre autour d’une table pour analyser et élaborer des solutions" pour la mise en valeur du potentiel touristique de cette commune. Cela n’intéresse pas Huguette Bello.

Elle n’évolue ni dans sa conception de la démocratie ni sur la décentralisation. Elle reste calée dans la ligne du PCR. Tout est alors la faute de l’État, les décideurs locaux quant à eux ne portent aucune responsabilité dans la situation des Réunionnais.

L’ambivalence est toujours de mise : Taper sur "Paris" quand le parti peut engranger des retombées dans l’opinion ; flatter "Paris" pour négocier et faire passer que les communistes sont les seuls vrais interlocuteurs de l’État central.

Le PCR a accepté la décentralisation par pure raison tactique. Mais avec Huguette Bello, on n’en est pas seulement à un hiatus entre le faire et le dire, le déroulement de sa communication fait apparaître des contradictions sur le fond. Quand elle demande assistance sur place à l’État, c’est de la défausse pour échapper au jugement de l’opinion.

En fait, elle n’est acquise qu’à l’immédiateté de la démocratie, qui écarte toute interface, tout travail d’interaction entre le pouvoir des élus et les structures de citoyens qui contribuent à former l’expression collective. Par choix idéologique, mais aussi par peur de se dévoiler. Au point qu’il convient de douter de l’épaisseur de sa culture ! Elle parraine devant micros et caméras le discours du président de l’UNL sur la jeunesse. Mais quand ce dernier attaque la Région en disant qu’il faut laisser aux jeunes la préparation des projets, par eux et pour eux-mêmes, et leur donner des moyens de les réaliser, personne ne doit croire qu’elle accorde quelque importance à une nécessaire réflexivité dans la pratique démocratique. Ce n’est pas dans son ADN politique.

Elle ne pourra pas échapper au débat sur les contenus et à la clarté dans les processus recherche de l’intérêt général. Ses tergiversations quant à savoir s’il fallait inhumer Bernard Marek au cimetière marin ont pris à contre-pied sa majorité, et c’est son discours sur la non-présence de La Buse à Saint-Paul qui a montré une fois de plus sa légèreté sur l’histoire : elle a fait fuiter la nouvelle et ciblé des historiens qui veulent soi-disant réécrire l’histoire, alors qu’elle-même se dit prête à marquer à sa façon le patrimoine historique de la ville, cherchant tristement à diviser les historiens sur une soi-disant ligne entre le partage des connaissances et l’individualisme des chercheurs. Saisit-elle seulement que la vérité historique ne peut être approchée que par la confrontation des différentes thèses et non pas par des arrangements de circonstance ? Et les plus croustillantes sont à venir !

Mike Martin, Saint-Gilles




1.Posté par Polémique victor le 06/09/2010 21:07

Aaaah!!! Huguette........pour mieux la saisir, il faudrait la passer sur le grill.....

2.Posté par boyer le 06/09/2010 23:06

bof, on croirait lire la mauvaise copie d'un article psycho dans visu.

3.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 07/09/2010 07:52

Huguette, pour "la saisir" il faudrait d'abord et surtout que le sujet porte sur les seules droits des Femmes. Repeint ou pas, le Fond de Commerce et les affaires d'abord....

4.Posté par Toukontfé le 22/09/2010 23:23

A la lecture de ce courrier de MIKE MARTIN

je viens de lire, et je ne savais pas que "zinfo 974"avait eu connaissance de cette affaire et je n'osais pas en parler ; Tant que je me suis déjà souvent exprimé sur bello député-maire communiste de saint-Paul, ville qu'elle est entrain par son incompétence flanqué par des bras cassés désinvoltes de faire une opération de mise à sac et amasser un maximum de blé (argent) dans le mépris la plus totale envers les saint-paulois.
Sa campagne électorale était une mascarade, je l'ai déjà dit, s'il faut le répéter je le ferai autant de fois qu'on m'en donnera l'occasion.
Sa présence c'est de la posture que la posture et vide à l'horizon, elle n'est même pas foutu, de lire le programme que le PCR lui a donné clef en main et pourtant il suffisait de suivre les paragraphes.
Nous sommes gérés par tous les "has been" venant de saint-Benoit, de saint-Denis, qui a plomber la droite par leur incompétence et voilà que bello le récupère payé avec des salaires indécents tant ils foutent rien dans la commune, tant qu'ils sont embauché par piston sans projet, sans lettre de motivation mais que sur PISTON.

Preuve, de ce j'ai dit depuis toujours, elle demande l'aide d'une réflexion, d'une mission d'un développement sur saint-paul par des gens extérieurs de son équipe des bras cassés.

Cela prouve que les gens qui étaient embauché SONT DE GENS QUI SONT Pistonnés ... PAYER A RIEN FOUTRE

IL FAUT QUE LES GENS PRENNENT CONSCIENCE DE CETTE MASCARADE

Tous vous êtres manipulés, les femmes comme les journalistes et les exclus sont exploités pour son intérêt , le courrier de MIKE MARTIN bien qu'il découvre bello montre encore une fois l'étendu de son inculture politique d'une démocratie participative, nous, on a déjà eu affaire à elle c'est une des plus grosse démagogue politique de la Réunion.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes