MENU ZINFOS
Politique

Huguette Bello annonce une trajectoire budgétaire "en rupture avec les méthodes du passé"


La majorité saint-pauloise a présenté ce mercredi les grandes lignes des orientations budgétaires qui seront débattues ce jeudi lors du conseil municipal. L'occasion pour Huguette Bello de réaffirmer ses ambitions mais aussi sa volonté de rompre avec "les méthodes de gouvernance du passé".

Par - Publié le Mercredi 25 Novembre 2020 à 19:12 | Lu 3207 fois

"L'action communale va s'inscrire en rupture forte avec les méthodes de gouvernance du passé". C'est ce qu'annonce Huguette Bello à la veille du débat sur les orientations budgétaires en conseil municipal. "Un moment particulier parce qu'il pose les fondations du travail pour les six années à venir", souligne la maire de Saint-Paul.

Pour permettre à la commune d'écrire cette nouvelle page, l'organigramme a été retravaillé. "Il a été voté à l'unanimité par le comité technique. Il dessine les contours de notre nouvelle organisation administrative, que nous avons voulu plus opérationnelle", exprime la première magistrate.

Mais la nouvelle équipe doit composer avec l'héritage laissé par l'ancienne mandature. "Quand nous sommes arrivés, nous avons découvert une situation financière très dégradée. Il a fallu travailler d’arrache-pied pour voter un budget équilibré". Ainsi, pendant cinq mois, la majorité indique avoir optimisé les ressources et rationalisé les dépenses. "Tous les élus ont accepté de baisser leurs indemnités de 5%", rappelle l’édile. Des efforts qui ont permis "de ne pas augmenter les impôts et de dégager une épargne brute", se félicite-t-elle.
 
"Le CCAS cassé durant la précédente mandature"

Alors qu’une "casse du CCAS" est critiquée par l’opposition, Huguette Bello rétorque : "Le CCAS a été cassé durant la mandature précédente, au point qu'un certain nombre de personnes se retrouvent à être convoquées par le procureur". Et de tacler : "C'est le CCAS le plus mal noté de La Réunion, certains perdent des occasions de se taire". 

"Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes a étayé l’ampleur des dégâts en matière de finances et de ressources humaines", rappelle en outre Salim Nana-Ibrahim, 7ème adjoint. "Nous avons réalisé un tour de force pour replacer la commune sur une trajectoire financière vertueuse, de - 6 millions d'euros à + 3 millions", expose-t-il. "Les dettes sont stabilisées et nous prévoyons environ 50 millions d’investissement"

La commune se montre désormais prête à enclencher les mesures promises, et ce dès 2021. Parmi les ambitions, celle de rendre la commune plus dynamique, mais aussi plus moderne, par le biais d'aménagements. C'est notamment l’objectif du PRU (projet de rénovation urbaine), avec un travail sur le front de mer de Saint-Paul, l’entrée de ville, le pôle centre et l’entrée Sud, ainsi que sur Saint-Gilles les Bains ; mais aussi de l'écocité. "Il sera aussi question de réviser le PLU validé en 2012", indique Emmanuel Séraphin."L’objectif est également d’avoir un équilibre entre les hauts et les bas", souligne le premier adjoint qui regrette que la ville ait été "endormie ces dernières années".

Mutuelle communale, transports scolaires et cantine

L’équipe planche en outre sur les dispositifs visant à dégager du pouvoir d'achat pour les familles modestes. "Les transports scolaires gratuits seront mis en place dès 2021", indique Perceval Gaillard, élu délégué à la Politique de la ville. Concernant la mutuelle communale solidaire, "nous allons commencer une phase de consultation mi-décembre. L’objectif est une mise en place avant septembre 2021", annonce-t-il. La cantine à un euro par mois sera quant à elle instaurée pour la première tranche à compter de la rentrée prochaine d’août. Cela concernera 1878 enfants dans un premier temps. "On espère aller plus loin", précise l'équipe municipale.

C'est aussi sa volonté d'améliorer la proximité que la majorité souhaite réaffirmer. Cela passera par la mise en place d’une maison des associations, de conseil citoyens dans les bassins de vie, ou encore par le renforcement des mairies annexes.

Pour ce qui est de la vie éducative, l'ambition est d'"aller vers une école d’excellence" et de combattre l'illettrisme."Pas moins de 400 demandes de sécurisation et mises aux normes ont été déposées. Nous allons progressivement répondre aux urgences", indique Nila Radakichenin, élue déléguée aux affaires scolaires, soulignant que la mairie entend "améliorer le bien-être des élèves". Il s'agira aussi de les amener vers une alimentation plus saine, avec le lancement d’une expérimentation de repas bio en circuits courts. La municipalité compte également s’inscrire dans le dispositif "école ouverte" du rectorat pour accueillir les marmailles pendant les vacances scolaires, et entend bien décrocher le label "Ville amie des enfants" de l'Unicef. 

Autant de points qui pourront être débattus ce jeudi par les élus lors du conseil municipal.


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par klod le 25/11/2020 19:35

MMe Bello avait proposé que les "contrats aidés" soient recrutés par un organisme autres que" collectivités" pour sortir des accusations de "colleurs d'affiches" , pour rompre réellement avec les méthodes du passé , on en est on ?

2.Posté par Sinpolois le 25/11/2020 23:33

Mme Bello avance masquée tout comme son 1er adjoint. La première vise la région, le second rêve de prendre alors la direction de la mairie....Souvent les rêves finissent en cauchemars.....

3.Posté par Pascale le 25/11/2020 23:59

MDR c'est pas le sujet de philosophie du bac 2021 par hasard ? LOL :)

4.Posté par Lemetropole le 26/11/2020 06:37

Pour la rupture avec le passé on pourrait commencer par elle....

5.Posté par Le Jacobin le 26/11/2020 09:15

Que Dieu nous préservent de L'Apocalypse !

6.Posté par polo974 le 26/11/2020 10:24

1.Posté par klod le 25/11/2020 19:35
"""
MMe Bello avait proposé que les "contrats aidés" soient recrutés par un organisme autres que" collectivités" pour sortir des accusations de "colleurs d'affiches" , pour rompre réellement avec les méthodes du passé , on en est on ?
"""

de mémoire, elle l'avait fait dans sa mandature précédente, confiant la tâche à l'anpe. il faut juste le remettre en route...

7.Posté par jean le 26/11/2020 10:32

que du bla bla mme Bello arr^te out cirque avec out polichinelle mr béni oui oui

8.Posté par LG le 26/11/2020 11:23

Tous les élus ont accepté de baisser leurs indemnités de 5% suite à une majoration de 20% avec un maximum de 140% pour Mme Bello (soit 6600€/mois pour ses fonctions de maire).
Et Mme Bello ose parler de rupture avec les méthodes du passé.
C'est vraiment prendre les Saint-Pauloises et le Saint-Paulois pour des idiots.

9.Posté par raleur le 26/11/2020 11:29

Tous les élus ont accepté de baisser leurs indemnités de 5%", rappelle l’édile. Des efforts qui ont permis "de ne pas augmenter les impôts et de dégager une épargne brute", se félicite-t-elle, mais mon dieu combien touchent-ils pour avoir fait un épargne en n'augmentant pas les impôts ? trop fort !!!

"Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes a étayé l’ampleur des dégâts en matière de finances et de ressources humaines", rappelle en outre Salim Nana-Ibrahim, 7ème adjoint. "Nous avons réalisé un tour de force pour replacer la commune sur une trajectoire financière vertueuse, de - 6 millions d'euros à + 3 millions", expose-t-il. "Les dettes sont stabilisées et nous prévoyons environ 50 millions d’investissement". En 5 mois ils ont réussi à trouver 9 millions d'euros ?? Mme BELLO vous êtes magicienne !!!

10.Posté par zozef le 26/11/2020 12:08

rode & vrai travay po zot fé les gars

11.Posté par l'''ange de l'ouest le 26/11/2020 14:32

Les méthodes du passé, cela nous à coûter combien, MADAME HUGUETTE BELLO et votre 1er Adjoint EMMANUEL SERAPHIN. EX: Le CIMENDEF, MADAME HUGUETTE BELLO vous nous prenez plus bas que des illettrés à Saint Paul vous êtes entrain de nous rabaisser (COMME VOUS DITES SOUVENT C'EST MOI LA MEILLEURE) Vous et votre équipe une collectivité qui injecte 18 millions d'euro dans un bâtiment comme le CIMENDEF sans prendre concertation avec la population Saint Paulois(es) c'est grave très grave de votre part, 18 millions d'euro ca fait beaucoup d'argent qui est sorti des contribuables et c'est vous qui osez nous parler de trajectoire, vous avez lapidé notre caisse sous votre mandature on était pas au courant de ce projet Gigantesque vous ne savez pas faire des orientations budgétaire on avait déjà notre MEDIATHEQUE LECONTE DE LISLE du front de mer et de petit relais des bibliothèques des quartiers cela nous suffisait, arrêtez, vous dites que c'est l'ancienne mandature qui doit vous rendre des comptes sur la vente des CIMENDEF, c'est vous et votre équipe qui avait lapidé notre collectivité avec ce projet de CIMENDEF. Et surtout vous Madame HUGUETTE BELLO à la REGION JAMAIS JAMAIS, PS le stade ACHILLE PREMOND du centre ville on pouvait respirer, il y avait des rencontres familiales entre famille Saint Paulois (es) Depuis votre arrivée à Saint Paul tout a été DETRUIT. DEMISSIONNER DE VOTRE POSTE DE MAIRE. Votre bonheur, vous le faites sur le dos des petits Saint Paulois(es) Je demande la démolition de ce CIMENDEF de merde un VIRU qui nous fais honte. C'EST DE L'ARGENT GASPILLES.

12.Posté par Llilou le 17/01/2021 22:35

Mme Radakichenin parle d’école d’excellence ... et que fait elle de l’inclusion de enfants porteurs de handicap . Arguant que l’école souhaitée et posée par les lois n’existe pas selon les propos tenus il y a quelques années à notre encontre concernant l’inclusion de notre enfant dans l’école .

L’école de l’excellence commence par le respect des droits des enfants et l’inclusion tant des enfants que des parents premiers experts des enfants à besoins spécifiques ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes