Océan Indien

Hugues Maillot: "Mettre fin au dialogue de sourds" franco-comorien

Vendredi 20 Mai 2016 - 14:29

De retour de Mayotte où il a assisté à l'installation du nouveau responsable local de Debout La France, le secrétaire départemental et délégué national en charge de la continuité territoriale du parti, Hugues Maillot, a tenu à réagir sur la situation sociale dans le 101ème département, "particulièrement préoccupante".

Sur place, Hugues Maillot a rencontré plusieurs responsables politiques et associatifs, ainsi que des chefs d’entreprise, qui lui ont fait part de "l’exaspération et de la colère des Mahorais" concernant l'immigration clandestine. Une immigration "responsable de l’insécurité, devenue une entrave quotidienne aux libertés individuelles et au développement économique" de Mayotte explique-t-il. "Les collectivités et les associations sont submergées par les problématiques migratoires. Cela se ressent au niveau de la scolarité des jeunes avec des classes surchargées, mais également au niveau du logement, puisque les autorités doivent faire cohabiter les Mahorais et les immigrés", déclare le soutien de Nicolas Dupont-Aignan.

"De plus, ajoute-t-il, les chefs d’entreprise que j’ai rencontré m’ont également indiqué qu’il n’y aurait pas de développement économique de Mayotte si les problèmes sécuritaires ne sont pas réglés".

Outre la question de l’immigration, les Mahorais ont le sentiment que la départementalisation telle qu’elle a été engagée se traduit pour eux "par davantage de devoirs que de droits", poursuit le responsable politique.

"La France n’est plus en capacité d’intégrer les personnes qui se présentent sur son territoire"

Pour Hugues Maillot, le seul moyen pour Mayotte d’éviter "une guerre civile", est de faire chuter cette pression migratoire, "en organisant le retour aux Comores de tous les Comoriens en situation irrégulière". "Cette semaine, la France a tenté d’expulser des immigrés vers les Comores mais et l’Etat comorien a refoulé ces immigrés. La France n’est plus en capacité d’intégrer les personnes qui se présentent sur son territoire. Au milieu de tout ça : les êtres humains sont maltraités, que ce soit les Mahorais ou les Comoriens", déplore-t-il.  

Pour mettre fin à ce "dialogue de sourds", Hugues Maillot préconise, tout comme Nicolas Dupont-Aignan, la suppression du droit du sol à Mayotte, "afin d’envoyer message fort aux Comores", mais aussi une coopération renforcée avec l’archipel. Une coopération qui doit se faire avec La Réunion : "Les Réunionnais ne peuvent être que solidaires avec leurs compatriotes mahorais et La Réunion entretient d’excellentes relations avec les Comores".

À ce titre, Hugues Maillot demande que l’État à La Réunion, "engage les discussions nécessaires au niveau du secrétariat général de la Commission de l’Océan Indien, pour inscrire en urgence la question de la résolution de ce conflit dans l’agenda de la COI".
 
SI
Lu 1907 fois



1.Posté par correct le 20/05/2016 15:14

le droit du sol pour les enfants d'trangers en situation irégulière ne doit plus exister à mayotte et partout en france (en guyanne aussi il y a ce genre de rpoblèmes)
le droit du sol pour les enfants d'étrangers en situation régulière la d'accord

2.Posté par Léla le 20/05/2016 15:52

"En organisant le retour de Mayotte aux Comores" serait mieux....

3.Posté par Quid des personnes ayant un titre de séjour, mais ne pouvant pas travailler ? (Gloseur sensé) le 20/05/2016 16:07

Depuis longtemps, plusieurs élus mahorais le demandent à l’État : si la préfecture de Mayotte qui régularise des sans-papiers, permettait aux personnes bénéficiant d'un titre de séjour de se rendre en métropole, d'y travailler, voire de leur offrir le billet d'avion; alors Mayotte se porterait déjà un peu mieux.
Il conviendrait donc de mettre aussi fin au dialogue de sourds entre Paris et Mamoudzou.

4.Posté par Elle le 20/05/2016 16:36 (depuis mobile)

De quoi parle-t-on exactement ? D''intolérance manifeste vis à vis de personnes ayant la même origine que soi ? De peur viscérale de partage des "richesses" ? D''un possible Rwanda bis ? Et nous devrions cautionner ça ?!!?

5.Posté par Hima Mshe le 20/05/2016 20:40 (depuis mobile)

Vous croyez vraiment qu'avec les ressources naturelles dans et dehors du lagon la France va lâcher ce confetti indianocean ?

6.Posté par Hima Mshe le 20/05/2016 20:50 (depuis mobile)

Vous croyez vraiment qu''avec les ressources naturelles dans et en dehors du lagon la France va lâcher ce confetti indianocean ?

7.Posté par Tir Malol le 20/05/2016 22:13

J'ai une solution on crée une CAF , deux grandes surfaces , et un magasin RENAULT et zot y reste la bas ...

8.Posté par KLD le 20/05/2016 22:44

tir malol , pour une fois , n'a pas complétement tord ............... les "standards" d'une bonne départementalisation .......hélas .

9.Posté par zottoute le 20/05/2016 22:54 (depuis mobile)

Bonsoir
C''est pas par peur, mais la France reste responsable dans tous sa..
Laissé toutes cette masse humaine débarquer à Mayotte, tout en sachant que l ilede mMayotte ne peux pas accueillir tous les comoriens et les africains qui s''y mettent auss

10.Posté par ti kaf le 21/05/2016 09:32 (depuis mobile)

Bravo bravo poste 7 et mettez deux bateaux a ma disposition et le problème est réglé.

11.Posté par Zozossi le 21/05/2016 10:05

Ponpon-Gnangnan et son Maillot local sont bien gentils, mais ils ne sont là que pour égarer quelques voix qui pourraient être plus utiles ailleurs.

Ce n'est pas qu'à Mayotte qu'il faut supprimer le stupide "droit du sol": c'est dans toute la France, métropole et DOM.
Comme le dit Correct (post 1), la situation est aussi dramatique en Guyane qu'à Mayotte (pratiquement 50% de clandestins dans la population), avec la même délinquance galopante.
La métropole, dans une moindre mesure selon les départements, est elle aussi de plus en plus envahie.

Il faut être intraitable, endiguer, expulser, sinon nous finirons submergés autant par l'agressivité des envahisseurs que par notre propre bêtise faite de sensiblerie mal placée et de culpabilité entretenue par les gratteurs de plaies subventionnés.

Rappel pour ceux qui ne veulent pas comprendre: Mayotte est française parce qu'elle le veut et doit le rester.
La "rendre" aux Comores serait criminel et stupide:

-criminel parce que Mayotte la Française n'a jamais été comorienne de son plein gré, alternant dans son histoire des périodes de soumission à Anjouan contre son gré et d'indépendance des autres îles;

-stupide parce que l'indépendance de Mayotte par rattachement aux Comores ne ferait qu'amplifier l'émigration vers la France de Comoriens (ce qui est déjà le cas) ET de Mahorais.
Toutes les indépendances africaines ont entraîné une ruée migratoire vers l'ancienne puissance coloniale.

Une seule solution: discriminer (eh!oui: c'est le mot juste) entre Français et étrangers, rétablir et surveiller les frontières, arrêter l'immigration et boucler le clapet des complices de l'invasion qui alternent émotion et menace pour nous contraindre à nous laisser envahir.

12.Posté par MDR le 22/05/2016 06:24

@11 - Ouais super ! Et comment vous faites pour expulser 50 000 étrangers en situation irrégulière vers les Comores et surtout les empêchera de revenir ?
Les Français vous lisent, ils veulent savoir.

13.Posté par kersauson de (P.) le 22/05/2016 10:28

" cooperation renforcée ......."
oté couyon
on leur a deja offert une marternité , une des plus belles par rapport a ce qu il y a en France

tu veux quoi de plus en sus

14.Posté par kersauson de (P.) le 22/05/2016 10:30

ek ses pty bras et en maillot de bain
il les ramene labas legars

autrement comment il fait legars ?
les Français vous lisent ! ils veulent savoir ! oté legars

15.Posté par alg le 22/05/2016 11:20

si on avais donner l’indépendance a la corse aussi facilement les Commores serais encore française
Mayotte et un département exemplaire depuis tout se temps ce n'est que maintenant qu il se réveille
alors que chez nous on a pratiquement tout le confort moi je dits chapeaux bas pour les Mahorais.
chez nous les camps de romes en les vire au bout d'une année.

16.Posté par Choupette le 22/05/2016 13:31

7.Posté par Tir Malol/Carante-bavarde

Il faudrait aussi implanter des usines à biscuits et à limonade (coca surtout).

"Hugues Maillot-yakafokon préconise ... " qu'on ouvre un pont aérien jusqu'au domicile de Nicolas Sarkozy ... .

17.Posté par Zozossi le 22/05/2016 13:37

@12 et 13:

Et comment vous faites pour nettoyer votre maison quand elle est inondée par une fuite d'eau?

1°) Vous colmatez la fuite.
2°) Vous évacuez l'eau.
3°) Vous réparez les dégâts.

Mais comme il faut du concret pour ramener sur terre les idéologues un peu paumés dans le monde réel, voici les chiffres:

-Coût d'un billet de bateau Mayotte-Comores: 100 €.

-Coût d'un rapatriement aérien des 80.000 (au bas mot) clandestins comoriens: 8 millions €.

-8 millions €, c'est le montant de la dette des Comores annulée par la France en 2013 (6,8 M €) plus le million accordé la même année à titre d'aide budgétaire (sans compter des aides d'autre nature, ni celles accordées avant et après cette date, pour un résultat de développement quasi-nul vu la gabegie qui règne dans cet Etat).

Vous commencez à comprendre, les gars fufute?

Non seulement le rapatriement est matériellement simple comme bonjour, mais on le fait payer aux Comores et on leur explique que si le flot de clandestins continue, elles ne recevront plus aucun aide française.
Etant donné qu'en outre 23% de leur PIB est assuré par les transferts de Comoriens vivant en France, je crois que le gouvernement comorien comprendrait vite où est son intérêt, et que l'afflux de clandestins à Mayotte se tarirait comme par miracle.

J'ajoute (et ce n'est pas un gag) que la France met également à la disposition de l’Union des Comores un expert technique international (ETI) spécialisé dans les domaines de la sûreté aéroportuaire et de la Police de l’Air et des Frontières.
Autrement dit, c'est nous qui contribuons à nous faire envahir!
On pourrait peut-être demander à notre expert de faire un vrai boulot en régulant l'émigration clandestine, non?...

Petit rappel historique: 1.000.000 de Français d'Algérie ont gagné la France en quelques mois en 1962.
Je ne sache pas que cela ait posé des problèmes techniques à l'époque.

Et n'oubliez pas qu'on lira (peut-être) vos objections, vous aussi.

18.Posté par Le Corbeau le 22/05/2016 13:55

POINT DE VUE

Il semble que les peuples colonisés ont mis des décennies pour créer une élite et revendiquer leur indépendance.
Cette élite trés politique - à dilapidé les richesses de leur pays - en privant leur peuple d'un certain bien-être.
Dans la situation actuelle de certains pays ex-colonisés il semble qu'il faudra encore des décennies à ces peuples pour retrouver un niveau de vie comparable à celui qui existait avant l'indépendance.
Le Système Colonial - n'était pas parfait - certes - mais il y avait la paix - entre les différentes ethnies du pays.
L'Indépendance n'est pas une panacée et n'a résolu aucun problème.

19.Posté par MDR le 22/05/2016 14:47

@17- Mais bon sang mais c'est bien sûr.
C'est d'un plombier comme vous dont la France aurait besoin. Que dis-je la France ? Le Monde oui !

20.Posté par alain le 22/05/2016 18:40

Quand l'affectif et le politique l'emporte sur la raison et la logique… nous aboutissons aux commentaires imbéciles, et peu documentés (pas tous !) sur la situation réelle. Combien de voyages aux Comores et à Mayotte ont fait tous ces intervenants "documentés" ? Plus gravement un représentant (?) d'un candidat à la plus haute investiture, se permet des analyses à l'emporte pièce, sans recul ni savoir. Parler de la coopération régionale n'est pas l'affaire d'un "pêcheur de voix". Il y a des réalités, des drames et des relations économiques que l'on ne peut ignorer. La COI est un cadeau, fait par la France aux mauriciens pour pénétrer les marchés de l'O.I. en supprimant les taxes douanières. Le marché de la bière, pour exemple, en a été déstabilisé. la THB malgache, est fabriquée à Maurice, avec la phénix… combien de dodo en moins pour ce marché de dupe créé par des irresponsables ? S'il vous plait, m. Maillot, cessez de faire le guignol ! Et laissez la COI pour ce qu'elle est : une institution coûteuse, inutile et pernicieuse.

21.Posté par Aly AHMED le 26/05/2016 18:08

arretez un peu votre racisme contre les comoriens, en france comme à mayotte c'est eux qu'ils font le travail de merde que personne ne veux pas faire, même les diplômés on ne leur donne pas la chance d'avoir un bon job car ils ne sont pas de la bonne couleur. le peuple comorien est unique, il n'existe pas deux archipels des Comores. Un mahorais est un comorien sur un sole colinie française. la plus des gens qu'ils parlent de ce sujet ne savent meme pas où ce trouve les comores. ces gens vivaient sur des terrains et dans des maisons que les mahorais l'ont leur loué. la délinquance à mayotte n'a rien avoir avec ces comoriens comme il dit le (...) fachot de Hugues Maillot. la france a toujours fais en sorte que le mahorais ne soit pas instruit , qu'elle la pourcentage de tout âges des mahorais parlent français? existe t'il une université à mayotte comme tout les colonies françaises? en realité c'est les fachos comme Hugues Maillot, UMP et FN qu'ils manipulent ce conflit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues