Courrier des lecteurs

Hourrah ! Braves gens : notre eau de mer est "européenne" selon l’ARS !

Samedi 24 Février 2018 - 11:00

Hourrah ! Braves gens : notre eau de mer est "européenne" selon l’ARS !

Je pensais qu’avec « cette » connerie-là au moins, on en avait terminé. Ben non, les enfants !

L’ARS (agence régionale de santé), qui n’en rate jamais une dans le domaine de la stupidité sans limites, est en charge de la surveillance de nos eaux de baignade. C’est donc elle qui VOUS dit si NOTRE eau de mer est bonne, moins bonne, saumâtre, pisseuse, merdique (aux sens propres), à peu près etc.

Pour ça, elle a un critère : « AUX NORMES EUROPÉENNES ».

Vous avez compris. Pour que notre eau indianocéanique soit déclarée « baignable », il faut qu’elle soit analogue à celles de Nice, Saint-Jean-de-Luz, Cherbourg, Saint-Malo, Hambourg, Rotterdam, and so on. C’est-à-dire là où elle n’est absolument pas polluée, ça va de soi. Surtout dans les grands ports maritimes que je viens de citer, là où il y a plus de poêles à mazout (aaaarrrggg !) que sur celles d’un mâle chihuahua.

Parce que, pour ces ahuris qui savent très bien s’en mettre de côté selon mon pote Tillier, la seule norme valable ne peut être qu’européenne, sans laquelle point de salut, et afbao si ou lé pas d’accord !

L’os, c’est qu’on est à plus de 10.000 kilomètres de ces paradis maritimes aux eaux plus pures que celles de votre bénitier favori… là où s’épanouissent les larves de la dengue.

Mais ça peut s’arranger. Je l’avais proposé il y a un sacré bail mais vous savez ce qu’il en est des bonnes idées : classement « américain » (au panier).

Je re-propose donc la création d’un énorme pipe-line allant de Pointe-des-Galets à Marseille pour y déposer nos eaux pas européennes. Un pipe-line parallèle, dans le même temps, nous apporterait l’eau salvatrice de la Manche, là où il passe des centaines de tankers chaque jour que Diable fait. Une eau très européenne celle-là, pure, et même buvable susurre quelqu’ARS de mauvais aloi..

Entendre ça et mourir enveloppé dans une peau de banane (banane… européenne, elle aussi ?)

Il y a bien longtemps que « l’encre bleue du Golfe du Lion », chère à Jojo n’est plus si bleue que ça.

Sinon, je propose de raser le Piton-des-Neiges parce que ne respectant pas les normes « européennes » du Mont-Blanc. Déjà que notre charcuterie est aux normes étrangères (mais pas qu’européenne, hélas et snif !) parce qu’à base de viande cochon importée…

Tant qu’on y est : exterminons nos tangues, différents des hérissons européens ; interdisons notre quadrille, très peu semblable à l’européenne bourrée auvergnate ; supprimons sous peine de mort notre cari la tripe bèf, à mille lieues de l’européenne à-la-mode-de-quand-vous-voulez ; haro su not’ rougail la morue akoz lé pas comm’ la brandade lusitano-européenne…

Réflexion subsidiaire : quand va-t-on arrêter de nous prendre si ouvertement pour des cons ?

Jules Bénard
Lu 942 fois



1.Posté par jules2 le 24/02/2018 12:45

niveau 0 de la réflexion... quel est le problème d'avoir une norme européenne? il faudrait une norme réunionnaise?? en quoi serait elle meilleure?
la Réunion suit les normes européennes, comme tous les départements français, DOM ou non... en échange on a le droit a pleins d'avantage européens, et ce largement plus que les autres départements français!

Question subsidiaire: qu'est ce qu'une larve de dengue?

2.Posté par jules2 le 24/02/2018 12:45

Monsieur Bénard, je crois que vous vous êtes fait dépassé par le monde d'aujourd'hui!

3.Posté par A mon avis le 24/02/2018 12:59

Avant de hurler (pour suivre semble-t-il Tillier-le-bavard) sur les "normes européennes" applicables à la Réunion, il serait bon de préciser quelles sont ces normes européennes.

C'est tout simplement malhonnête de dénigrer sans justifier, sans prouver vos affirmations.
Alors, prouvez que l'application de ces "normes européennes" sont absurdes pour justifier vos hurlements !
Ensuite on pourra commenter raisonnablement.

4.Posté par Dazibao le 24/02/2018 14:04

Les condescendants (du nord au sud), ont toujours raison.

5.Posté par Jules Bénard le 24/02/2018 15:21

à propos des postés 1, 2 et 3 :

Pourrait-n ouvrir les fenêtres ? Il y a des relents suspects par ici...

6.Posté par A mon avis le 24/02/2018 16:58

@ ce sont sans doute les relents de votre mauvaise foi qui vous incommodent !

7.Posté par klod le 24/02/2018 18:51

M. Bénard Jules , c'est toujours un plaisir de vous lire ................. mais des fois , de rare fois, vous donnez le bâton pour vous faire battre .

mais c'est fun , même si on est pas d'accord , une certaine "facilité" pour l'écriture on dira ..........................

8.Posté par JORI le 24/02/2018 19:14

5.Posté par Jules Bénard le 24/02/2018 15:21
C'est ça vos réponses à vos contradicteurs???. Tout le monde n'est pas obligé d'être de votre avis mais vous avez l'air de souffrir de la contestation!!. Dans ce cas, peut être que vous n'êtes pas obligé de faire paraître des articles qui ne vous conviennent qu'à vous!!.

9.Posté par A mon avis le 24/02/2018 21:40

Alors Monsieur Bénard, vous les donnez ces normes européennes que vous contestez !
Et dites nous pourquoi elles ne seraient pas valables pour la Réunion !

Ce serait préférable à votre délire sur les tangues et le Piton des neiges !

10.Posté par Richard Zoreil de sin dni le 26/02/2018 09:31

Pour Jules, sur les contrôles effectués par l'ARS :
Exemples d’anomalies :
 Pollution microbiologique : débordement d’un poste de relèvement d’eaux usées, casse
d’un réseau d’assainissement, dysfonctionnement d’une station d’épuration des eaux
usées, présence d’eaux usées dans le réseau d’eaux pluviales ;
 Pollution chimique : hydrocarbures,… ;
 Prolifération d’algues microscopiques ;
 Aspect anormal de l’eau de baignade : couleur, odeur ;
 Arrivées massives d’algues vertes ;
 Mortalité de poissons et de crustacées ;
 Arrivées de méduses ;
 Plaintes des baigneurs
SIC

11.Posté par La paille et la poutre occulaire le 28/02/2018 14:39

Désolé M. Jules Bénard... je vous lis régulièrement. Je ne suis pas toujours d'accord avec vous. Mais J'espère que vous avez compris qu'exprimer une opinion, une idée, une théorie, de l'ironie, ou quelque soit le sujet, la méthode ou le ton utilisé, qui irait à l'encontre des dogmes en vigueur vous confrontera au bûcher dressé par les trolls et autres inquisiteurs lobotomisés, mandatés ou pas... Ce qui me choque, c'est qu'à la lecture d'une diarrhée nerveuse, écrite par un psychoJORIpathe quelconque, vous reprochant de ne pas argumenter, de ne pas souffrir la contradiction, de faire dans l'autosatisfaction... c'est que c'est un peu le chien galeux qui se moque du chien à puces (sans offense... ce n'est qu'une image)... On touche au sublime... On dirait qu'il parle de lui même! Je pense sincèrement que c'est de la jalousie... Vous lui piquez ses manières de faire, vilain Jules! Et sachez que la paille qui vous obscurci l’œil sera toujours plus visible et critiquable que la poutre en baobab hypertrophiée que les mêmes portent comme un monocle correcteur! Vous avez raison... Ça pue... grave!

12.Posté par A. HOARAU le 02/03/2018 14:27

Désolé Post 5 - M. Benard - Mais à mon tour, je me fais 'relents' en vous priant de me traduire la phrase : "Surtout dans les grands ports maritimes que je viens de citer, là où il y a plus de poêles à mazout (aaaarrrggg !) que sur celles d’un mâle chihuahua."

Et surtout, c'est quoi ou qui ' CELLES' ?

Je l'avoue, ma petite culture ne me permet pas de saisir le sens de votre propos.
Merci de m'éclairer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?