Social

Hospitaliers : La CFDT répond aux attaques des trois autres syndicats

Mercredi 24 Octobre 2018 - 22:19

Hospitaliers : La CFDT répond aux attaques des trois autres syndicats
Les élections professionnelles approchent et tous les coups sont permis.

Ce matin, une intersyndicale des personnels hospitaliers composée de la CFTC, de FO et de l'UNSA avait appelé à manifester demain matin à l'occasion de l'arrivée de la ministre des Outremers Annick Girardin. Et elle annonçait au passage qu'elle engageait un recours devant le conseil d'Etat contre l'arrêté supprimant l'indexation de vie chère des fonctionnaires de la fonction hospitalière.

Le communiqué -sous forme de tract- aurait pu s'en tenir là. Mais campagne électorale oblige, les trois syndicats n'ont pu s'empêcher de donner un coup de patte au 4ème, la CFDT, qui a elle choisi la voie d'une multitude de recours individuels regroupés au sein d'une action collective.

Bien évidemment, Expédit Lock Fat, le secrétaire de la CFDT, ne pouvait laisser passer une telle attaque perfide et il a répondu en fin de soirée, lui aussi via un communiqué.

Selon lui, les trois autres syndicats n'ont qu'un objectif en tête : sauver la tête du directeur, quitte à faire courir de fausses rumeurs quant à un retrait de l'arrêté.

Et effectivement, comme l'avait immédiatement déclaré la CFDT, "l’application du décret n’est pas reportée au 1er janvier 2019, contrairement aux informations qui circulent encore aujourd’hui sur un média", à savoir Réunion 1ère.

Et la CFDT révèle qu'avec son avocat Alain Antoine, elle monte "les dossiers juridiques avec des arguments clairs et parfaitement énoncés. A ce jour, plus de 250 dossiers de personnels hospitaliers sont prévus pour une action juridique collective contre les conséquences de ce décret. Et ce n’est que le début !"

"Parce que c’est chaque hospitalier qui va être impacté directement sur sa fiche de paye, dans sa carrière, la CFDT a choisi de les accompagner un à un dans un même combat pour se défendre, c’est moins médiatique, c’est un combat de fond, devant les tribunaux, sans tambours ni fumée mais avec sérieux et persévérance", conclut Expédit Lock Fat.

Pierrot Dupuy
Lu 1612 fois



1.Posté par comprendrien le 25/10/2018 06:59

Pourquoi faire signer une délégation pour une action juridique, si ce n'est pour forcer la main aux hospitaliers d'adhérer à la CFDT !!!??? Un syndicat n'a pas besoin de faire signer une délégation pour défendre les travailleurs, car c'est son rôle !!!

2.Posté par Sindikalisme vré le 25/10/2018 11:13 (depuis mobile)

Lontan, pou défand'' zintérè travayièr ! ek son band'' drwa !! lavé boug'' kapab dovan band'' désidèr, dovan politik !!!
Pou rapel'' : Zan Batist'' Ponama ! Lo vré sindikalisme.
Pou sa i fo ké tout'' band'' sindika lé kapab antand'' a zot !!!

3.Posté par Manu le 25/10/2018 11:23 (depuis mobile)

Il s attaque entre eux a quoi sert un Sindicat ?? De nos jour a rien du tout ...a leur intérêts perso bien mangé bien boire le compte en Banque plein les travailleurs eux rien toujours rien a poil

4.Posté par Frigidaire le 25/10/2018 11:56

L'un n'empêche pas l'autre. Il peut y avoir une action collective au Tribunal et manifester devant la Ministre des Outre-mers qui fait par ailleurs des coups dans le dos (vote de suppression défiscalisation et confirme la suppression de l'abattement fiscal DOM) Pour ce dernier point, comme l'a fort justement démontré Pierrot DUPUIS, je pense que beaucoup de foyers fiscaux ne savent pas la future "tonte" à laquelle ils seront soumis, nous sommes loin des 4% de très hauts revenus.

5.Posté par jean-richard bennala@ le 25/10/2018 12:27

poste 1 pour être défendu il faut adhérer à un syndicat un point c'est tout une carte à l'année, la force d'un syndicat ce sont les adhérents et certaines mentalités voudraient du gratuit à vie pour tous , je suis désolé l'union c'est une force, un avocat est toujours utile surtout un qui connait bien les droits administratifs

6.Posté par jean-richard bennala@ le 25/10/2018 12:28

poste 1 pour être défendu il faut adhérer à un syndicat un point c'est tout une carte à l'année, la force d'un syndicat ce sont les adhérents et certaines mentalités voudraient du gratuit à vie pour tous , je suis désolé l'union c'est une force, un avocat est toujours utile surtout un qui connait bien les droits administratifs

7.Posté par GIRONDIN le 25/10/2018 12:50

La cfdt ? La cfdt ?

Le machin qui signe tous contre les employés du privé ?

Je suis allergique au jaune !

8.Posté par Jp POPAUL54 le 25/10/2018 13:11

Les associations syndicales se délitent au fil du temps...
Leurs membres, hier pourtant fidèles, n'adhèrent plus.
Pensez vous que les leaders de ces syndicats se remettent en cause ??
Que nenni; ils cherchent juste à se mettre en lumière dans de petits débats, et ce dans le seul but de récupération d'adhérents.

9.Posté par La vérité vraie... le 25/10/2018 21:24

N'importe quoi la CFDT il faut assumer !
Hé les hospitaliers, faites simplement une recherche sur google : CFDT, Macron, loi travail sur la période 2014-2017...vous verrez ce qu'ils ont soutenu ! Ce sont des suppôts de En Marche ennemis des travailleurs. Point final. Assumez vos prises de position.

Voici même ce que disait Le Point en 2016

"La CFDT a signé toutes les réformes du quinquennat [Hollande, avec Macron et El Kohmri dedans], au risque d'être taxée par ses détracteurs de "syndicat gouvernemental". Son ralliement à la loi travail paraît primordial pour l'exécutif".

IL EST TEMPS DE RENDRE DES COMPTES AUX TRAVAILLEURS !

A LIRE PAR TOUS ! Et il y a des milliers d'articles comme ça. Cherchez, trouvez et sanctionnez !

https://www.lepoint.fr/politique/la-cfdt-syndicat-reformiste-allie-precieux-du-gouvernement-12-03-2016-2024874_20.php

http://www.leparisien.fr/economie/loi-travail-le-patron-de-la-cfdt-ne-descendra-pas-dans-la-rue-04-10-2017-7306539.php

https://www.lesechos.fr/03/11/2017/lesechos.fr/030822008786_la-cfdt-ebranlee-par-emmanuel-macron.htm

https://www.lepoint.fr/politique/la-cfdt-syndicat-reformiste-allie-precieux-du-gouvernement-12-03-2016-2024874_20.php

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie