Société

Hommages touchants à Maximin Boyer

Vendredi 27 Juillet 2018 - 16:39

Les personnalités politiques de l'île rendent hommage ce vendredi à Maximin Boyer, décédé hier:


Didier Robert, président de la Région Réunion:

J’ai appris ce matin avec beaucoup de tristesse le décès de Maximin Boyer, grande figure de la musique réunionnaise et véritable militant culturel.

Initié très jeune à la musique et passionné par le chant et la composition, il a commencé sa carrière artistique en 1989 au sein du groupe « Kayambé » et restera l'interprète de "Kaskavel", l'une des plus belles chansons réunionnaises.

Maximin Boyer compte parmi ceux qui auront, par leur talent et leur engagement, contribué de façon active au rayonnement de La Réunion à travers le monde, ainsi qu'à la sauvegarde du patrimoine culturel réunionnais et au dialogue inter-religieux, élément majeur de notre vivre-ensemble.

Un vivre-ensemble exemplaire qu'il aura eu à coeur de défendre avec fierté et auquel il a rendu un dernier hommage magnifique au travers de son album, "Hymne à La Réunion".

J’adresse mes sincères condoléances à sa famille et à tous ses proches, en mon nom personnel et celui du Conseil Régional de La Réunion.

 
Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne et conseiller départemental:

C’est avec une vive émotion et une grande tristesse que j’ai appris le décès de notre dalon Maximin Boyer, jeudi dernier.
 
Homme de passion, j’ai eu plaisir à faire sa connaissance grâce au groupe "Renessens" de Sainte-Suzanne.
 
Homme de principes, passionné et de valeurs, il a été un fervent défenseur de la musique réunionnaise ; qu’il n’a eu de cesse de promouvoir et valoriser pendant toute sa carrière.
 
Maximin Boyer a utilisé son don pour la chanson et la musique pour que notre culture réunionnaise illumine chacun des endroits qu’il aura visités.
 
Nous perdons, aujourd’hui encore, un grand défenseur de notre "réunionnaiseté", de notre culture réunionnaise.

Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre:
 
C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Maximin BOYER, immense artiste Réunionnais qui savait trouver les mots justes pour parler des beautés de son île et la faire aimer par sa musique à travers le monde.

Maximin Boyer résidait à Saint-Pierre dans le quartier de basse terre, il a su toucher le cœur de chacun d'entre nous avec sa voix, sa musique, ses chansons, il savait raconter La Réunion.

Parmi ses nombreux succès, Kaskavel restera gravée à jamais dans nos mémoires, elle appartient au patrimoine de notre île, nous exprimons nos sincères condoléances à la famille et aux amis de Maximin, La Réunion perd l'un de ses plus grands artistes."

Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul:

C’est avec une profonde émotion que nous apprenons la disparition de Maximin Boyer. La Réunion perd aujourd’hui un ami, un frère, un artiste de la culture réunionnaise. Cet ambassadeur de notre réunionnité a su faire
vibrer tous les coeurs. Qui n’a pas fredonné des plus petits aux plus grands « Dann la ravinn dann ker soley » ? Ce grand homme, passeur de mémoire de notre patrimoine musical, était reconnu parmi les siens, comme étant un
véritable militant culturel.

Son amour pour notre Ile, notre langue créole, a su dépasser les frontières. Son enregistrement de Kaskavel en mandarin, est l’exemple même, de la contribution de nos artistes réunionnais à
travers le monde.

Au nom de tous les Saint-Paulois, nous adressons nos plus sincères condoléances à sa
famille, ses proches, et à ses amis.

 
NP
Lu 2872 fois



1.Posté par Loulou le 27/07/2018 17:33

J'espère que les crocodiles qui me précèdent ont versé des larmes sincères...

2.Posté par Kadabave le 27/07/2018 17:40 (depuis mobile)

Alligator 🐊

3.Posté par Kadabave le 27/07/2018 17:43 (depuis mobile)

(erreur de tape le précédent) post 1 pas tout monde lé comme ou

4.Posté par wan le 27/07/2018 22:34

de quoi est t il dcd si jeune (infractus ?)

5.Posté par Zenesrebel le 27/07/2018 23:13 (depuis mobile)

Rienk in bann lipokryt se bann politisyin...kisa la mont o kréno pou pren son défens kan li té boykoté par bann radio ek bann média? Allé marshé foutor!

6.Posté par microipi le 28/07/2018 11:50

l'hommage des politiciens de la foutaise à l'époque il était avec sa guitare à st denis il chantait et il vendait ces cds plusieurs fois il s'est fait mal traité par la police municipale monsieur le maire ne veut pas vous voir sur st denis belle hypocrisie c'est vrai après la mort nous sommes des bons une petite valse pour les faux culs

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter