Courrier des lecteurs

Hommage dédié aux aides soignants ce dimanche

Lundi 27 Novembre 2017 - 09:51

Cette journée de dimanche 26 novembre risque de passer inaperçue voire trop discrète, pourtant cette journée internationale est dédiée spécialement aux aides soignantes et aux aides soignants. Eux qui sont au travail ce matin, cet après-midi et ce soir encore pour la continuité des soins, des services et aussi pendant toute l’année.

Personnellement,  j’ai envie de rendre un hommage particulier aux professions médicales mais surtout aux aides soignants qui consacrent chaque jour, beaucoup de temps au bien être des patients, eux qui exercent un métier exigeant et difficile, qui demande un fort investissement, un engagement humain au quotidien et qui apporte aussi beaucoup de fierté à l’hôpital et aux autres structures.

Profession sensible et à l’écoute qu’ils exercent auprès des patients, les aides soignants ont un parcours, marqué par un grand professionnalisme, à un humanisme inébranlable et à un dévouement exemplaire.

Vraiment, c’est un beau métier, cependant en manque de reconnaissance (toujours en catégorie C) dont il faut donner écho, de leur place dans l’équipe soignante, de parler de leurs compétences, de leurs préoccupations, de leurs problématiques…et ce, bien au-delà d’une seule journée, car ils constituent l’un des premiers maillons de la chaîne des professionnels de santé.

C'est donc avec une profonde considération à cette journée internationale qu’il me soit ici permis de dire ma gratitude aux aides soignants et de mettre à l'honneur, cette fierté d’avoir exercer cette profession avant de devenir éducateur à l'EPSMR.
Jean Claude
Lu 501 fois



1.Posté par L''''Ardéchoise le 27/11/2017 21:06

Vous avez bien raison, les AS font un boulot remarquable, et les IDE leurs délèguent en plus souvent des actes qui viennent alourdir leurs tâches...

2.Posté par Nivet Alain le 28/11/2017 16:42

Vous avez raison, jean-Claude. Il m'est arrivé de subir une lourde opération, et j'ai ainsi pu observer la vie des hospitaliers durant mon séjour dans une clinique . Tout comme vous, j'ai écrit un billet en reconnaissance de leur service, de leur dévouement, de leur abnégation.

A.N.

3.Posté par Lesseps le 29/11/2017 18:14

Ahhhh on en attendait pas moins de NIVET que de parler de lui ... comme dirait dazibao : « l’égotisme de NIVET en tranche bien grasse »

4.Posté par yabos le 30/11/2017 17:58

Travail ingrat, peu reconnu malheureusement. Pour voir l'évolution des carrières, savez vous pourquoi les secrétaires médicales ont été classées en catégorie B ? Tout simplement parce que que la maîtresse du moment de Jacques Ralite , ministre de la République, était une secrétaire médicale. Cela tient à peu de chose , n'est ce pas?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 11:10 Ils nous prennent pour des cons