MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Hommage au grand syndicaliste Gabriel Garcia


Par Paul Junot - Publié le Dimanche 14 Février 2016 à 23:34 | Lu 5886 fois

Hommage au grand syndicaliste Gabriel Garcia
Ce lundi 8 février 2016, Gabriel Garcia a quitté notre monde pour retourner à son monde originel, le monde de l’esprit qui l’a en fait toujours habité réellement.

De Gabriel, le souvenir qui nous marquera à jamais, c’est sa grande simplicité qui faisait sa grandeur. Grandeur d’âme d’abord et avant tout. 

Syndicaliste épris d’humanité, toujours soucieux du bien être de son  prochain, Gabriel s’est toujours engagé corps et âme dans tous ses combats.

Par ses actions engagées à l’aube de sa carrière dans une grande banque nationale, il a su imposer l’application de la Convention Collective des banques à la Réunion à la fin des années 60.  Après plus d’un mois de grève le patronat bancaire finit par concéder cette avancée sociale significative pour l’ensemble des salariés de la profession qui ont vu leurs salaires doublés d’un mois à l’autre par l’application de la convention.

Ce qui lui avait couté très cher pour la suite de sa carrière. Quelques temps après cette brillante victoire, la direction pour reprendre la main sur la situation sociale, par une alliance contre nature avec quelques syndicalistes maison plus intéressés qu’intéressants. Ce qui avait valu à Gabriel d’être poursuivi devant les tribunaux de façon injuste puisqu’au bout de 5 ans de procédure il avait été relaxé et la banque condamnée à  payer ses salaires retenus lors de sa mise à pieds conservatoire tout le temps de la procédure.

Son besoin de justice l’avait amené à siéger au Conseil des prudhommes, d’abord assesseur, avant de présider cette instance

De ces combats sur tous les fronts Gabriel ne retirait aucun avantage, ni intérêt ni célébrité. Juste accomplir un devoir envers tous ceux qui lui accordaient leur confiance. Toujours en toute simplicité, en toute intégrité, il était présent actif et efficace.

De Gabriel, l’Histoire retiendra la marque d’un grand syndicaliste, peut être même le plus grand syndicaliste de sa génération.

C’est en tout cas ce que pensent aujourd’hui encore tous ceux qui dans les banques en particulier ou à la Réunion en général continuent de bénéficier des retombées de ses combats et actions.

Avec cette classe  que tu avais,  de ton vivant tu n’aurais jamais voulu la moindre reconnaissance, mais  aujourd’hui détaché de toute attente matérialiste nous nous autorisons à exprimer  simplement notre gratitude.

Pour les générations futures, l’humanité a besoin de repères, de valeurs, et d’éclairage.

Gabriel tu étais une de ces lumières et tu continueras d’éclairer et d ‘inspirer tous ceux qui t’ont connu.

Paul Junot
 




1.Posté par kld le 15/02/2016 13:59

ben !

2.Posté par MICKAEL le 15/02/2016 19:49

Je salut son courage et devouement
courage à sa famille et merci pour sa presence utile aupres de nos camarades.
un ancien de la CFDT

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes