MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Hommage à un homme bien. Salut et belle route, William...


Par Jules Bénard - Publié le Lundi 16 Avril 2018 à 11:57 | Lu 700 fois

Hommage à un homme bien. Salut et belle route, William...
Notre ami William Childéric nous quitte subitement alors que rien ne l’y prédisposait. Il est décédé à Tananarive où il avait choisi de passer une partie de ses années, ce qui n’a rien d’étonnant : William est né à Madagascar et aimait ce pays et ses habitants, comme tous ceux qui ont eu la chance d’y vivre.

46 ans, vous vous rendez compte ! Penser à ce jeune zanatany me renvoie très loin, dans les années 70, lorsque son papa et moi sévissions à la Sakay, lui en qualité d’instituteur et moi en tant que prof de français/histoire/géo au collège français de Babetville. Une sacrée époque, je vous l’ai déjà dit et j’y reviendrai bientôt dans la suite de mes « Souvenirs… », car il y a encore tant à dire ! Les meilleures années de notre vie, en tout cas.

Childéric (le papa), faisait partie de la bande des copains ravageurs, Zalan, Léo Hermans, Jean-Hugues (qui nous a quittés voici quelques années), Axel Payet, Philippe Baptisto,  Robert Gilardi, Dadou (parti lui aussi), et tant d’autres…

William est parti on ne sait comment ; la justice malgache devra se prononcer.

William est né en ces époques bénies, en 72 je crois, mais ce n’est que bien plus tard que j’ai vraiment fait sa connaissance, alors qu’il était photographe au Réunionnais et moi journaliste à Télé 7 Jours, dans l’immeuble Futura. C’est lui qui, averti par mon copain, son papa, s’est présenté à moi.

Depuis, on se revoyait de temps à autre quand il n’était pas sur les routes du monde, à saisir sur pellicule les gens et les sites. Avides de rencontres et de beau, il avait un talent fou… et délicat également. Il savait fixer ce qu’il y a de mystérieux et de magnifique dans le regard et l’attitude de l’autre, où qu’il fût à travers la Planète.

William était généreux, foncièrement bon, la compassion était sa seconde nature. J’en sais quelque chose : il est venu spontanément vers moi lorsque j’étais SDF, me proposant son aide… mais en ayant peur de me vexer. C’était « ça », William. À l’écoute de l’Autre, des Autres, mais avec la discrétion innée qui « était » lui.

Salut à toi et belle route, William. Ne viens pas m’engueuler si je te dis que j’ai le coeur qui saigne. Et à ton papa, je dis ceci : tu peux être fier de ton garçon. Bien à toi,

JULOT




1.Posté par Dazibao le 16/04/2018 20:41

Vous lui rendez , sous une autre forme, ce qu'il a voulu vous donner (où vous a donné).
Ca change des sans-ker qui sont légion.

2.Posté par Dazibao le 16/04/2018 20:44

lorsque j’étais SDF
.........................................
Ca m'interpelle.Un peu comme l'autre ancien qui vivait dans une barrique. Nous (moi et nombre d'autres), serions heureux de connaitre ce qu'à été cette expérience malheureuse, solitaire, et douloureuse.

3.Posté par Jules Bénard le 17/04/2018 00:24

à Dazibao :

Je vous le dirai peut-être un jour, qui sait ?
Votre sollicitude me touche. Mais faut le temps que ça se décante.
Vous me comprenez, j'espère.
Bien à vous.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes