MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Hommage à Yves Drouhet: le "monsieur Hoareau" de Belmondo et Truffaut


- Publié le Samedi 28 Janvier 2017 à 14:13 | Lu 3312 fois

Hommage à Yves Drouhet: le "monsieur Hoareau" de Belmondo et Truffaut
Yves Drouhet restera à jamais de ces grands intellectuels humanistes créoles qui nous font honneur. Directeur de la Bibliothèque départementale de prêt, toujours à l’écoute et à la disposition de ceux qui le sollicitaient, il ne fut jamais avare de renseignements ni de conseils.

"Vax" et moi nous portâmes fort bien de son aide à l’époque glorieuse du Mémorial. Mais c’est à une tout autre occasion que j’eus le plaisir de faire sa connaissance. C’était en 1968 je crois, j’étais étudiant en Droit et le soir, comme beaucoup de badauds, plutôt que de réviser des cours barbants, j’allais assister au tournage de "La Sirène du Mississippi" de François Truffaut. Pas son meilleur film mais pas non plus son plus mauvais comme trop souvent dit
.
Nous étions tous fous de ciné; Truffaut et Bébel étaient nos idoles; nous rêvions de les approcher. Ce fut chose faite, un soir devant l’ancien Conseil régional de la rue Rontaunay.

Nous savions que Yves Drouhet était plus ou moins le factotum de Truffaut, tentant de tout son possible de faciliter la tâche du grand cinéaste. Belmondo avait garé sa 403 cabriolet le long des grilles du Palais-Rontonay. Me reconnaissant car ami de mamie Françia, M. Drouhet me conduisit jusqu’à Belmondo qui attendait sans impatience. Il nous présenta mais plutôt que d’avoir les yeux fixés sur le sourire de l’acteur, je les avais plutôt braqués sur la généreuse poitrine de sa compagne d’alors, Ursula Andress. Ce dont Bébel se rendit compte et au lieu de me foutre un pain dans la tronche, éclata franchement de rire.

Grâce à M. Drouhet, je pus bavarder à loisir avec Bébel, très sympa, pendant que "monsieur Hoareau" (Yves) allait s’installer car choisi lui aussi comme acteur. Il incarnait un "monsieur Hoareau", directeur de la BR. Un nom qui semblait amuser fort le grand acteur, lequel ne cessait de le répéter en ricanant, "monsieur Ouaro… monsieur Ouaro…"
La prise dut être refaite plusieurs fois, Belmondo oubliant régulièrement de tirer le frein  à main de la 403…

Grâce à Yves Drouhet, une autre figure locale, homme que j’estime plus que tout autre, Albert Ramassamy, devint acteur le temps de quelques secondes, en incarnant le curé de Sainte-Anne, curé plus vrai que nature. C’est à lui que revint d’unir Belmondo et Deneuve, surtout pour le pire.

Je me souviens, pour avoir osé discuter littérature avec lui quelques fois, que M. Yves Drouhet était d’une culture fabuleuse… sans ostentation aucune ! Parlant toujours à voix feutrée, il était d’une modestie, d’une discrétion sans égales. Une image de l’honnête homme comme on n’en fait plus.

Salut, "monsieur Ouaro !"

Jules Bénard




1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 29/01/2017 13:26

*Oui, Jules:"...sans ostentation aucune." - Certains (ils sont rares, ICI ) n'ont pas besoin de se faire mettre "en l'air" pour exister...

*Ça s'appelle "la classe..."

2.Posté par VIEUX CREOLE le 02/02/2017 10:47



_Entièrement d'accord avec la remarque de Madame CARANTA-PAVARD ( post 1) !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes