MENU ZINFOS
Culture

Hommage à Tiloun: "Un zarboutan de notre culture réunionnaise" s'en est allé


Jean-Michel Ramoune est décédé hier à l’âge de 53 ans. Tiloun, à la voix puissante et au timbre chaud, a fait vibrer le maloya et les coeurs. La pluie d’hommages qui arrive depuis l’annonce de son décès témoigne du manque qu’il va laisser. La veillée se tiendra au centre funéraire de Prima à compter de 11H.

Par Christelle Boyer - Publié le Lundi 6 Juillet 2020 à 07:29 | Lu 4599 fois

Crédit photo :  Didier Vuagnoux
Crédit photo : Didier Vuagnoux
C'est avec une immense tristesse que la CGTR a appris aujourd'hui le décès de Tiloun.
Nous perdons un"zarboutan" de notre culture réunionnaise. Son oeuvre et son combat continueront à vivre, nous y veillerons. La CGTR apporte tout son soutien le plus fraternel à la famille et aux proches de Tiloun. 
A Corine, son épouse qui est membre de la direction confédérale CGTR, bon courage dans cette dure épreuve. Repose en paix cher ami, cher camarade.
 

Didier Robert, président de la Région Réunion : "La musique réunionnaise vient de perdre un de ses plus fervents défenseurs. Chanteur et musicien de grand talent, Tiloun laisse une empreinte solide et indélébile dans l’histoire culturelle et musicale de La Réunion. Que ce soit sur les scènes du Sakifo ou d’ailleurs, chacune de ses prestations était un moment unique de générosité. Son charisme et sa présence scénique resteront dans les mémoires au même titre que celles d’autres chanteurs dionysiens disparus, comme Maxime Laope ou Jules Arlanda. J’adresse mes sincères condoléances à ses proches, mais également à toute la grande famille musicale réunionnaise". 

Huguette Bello, maire de St-Paul : "La Réunion perd un Grand Coeur, le Maloya perd une grande et belle voix généreuse. Nous perdons un poète, un musicien qui aimait plus que tout notre terre réunionnaise, notre langue créole. Nous perdons un frère de lutte, exemplaire dans ses engagements. La mort de Tiloun me touche profondément. Tiloun était un ami, un compagnon sur le chemin de l’émancipation, un combattant de la liberté qui portait haut l’Homme réunionnais. Il s’en est allé mais la musique est vie et tant qu’elle résonne, rien ne meurt. Le souffle poétique de Tiloun est inscrit dans l’âme réunionnaise.
Au nom des Saint-Paulois et en mon nom propre, je présente à sa femme Corine, leur enfant, à ses proches, mes condoléances attristées".


Olivier Hoarau, maire du Port : "Tiloun s'en est allé comme une romance s'éteint, comme toutes celles qu'il a su si bien composer. Artiste reconnu, il a été également un talentueux médiateur socio culturel. Grand-frère de nombreux jeunes dionysiens il aura lutté inlassablement contre l'exclusion, le décrochage scolaire et social. Pétri de la fibre de notre maloya, il en a été un passeur émérite, et nous lui en serons toujours reconnaissants. La Réunion perd trop tôt l'un de ses acteurs culturels majeurs. À ses proches et à tous ses amis artistes, j'adresse mes condoléances les plus sincères et les plus attristées".

 
Yvette Duchemann : "C’est avec beaucoup de stupeur et de tristesse que j’apprends aujourd’hui le décès de Tiloun, mon dalon, notre dalon. Un artiste qui nous manquera par sa gentillesse, ses valeurs. Il partageait le même amour de son péi, des gens, et il se battait en chantant. Tiloun, tu es un est un homme que nous n’oublierons pas. À toute sa famille, à tous ses amis, mes sincères condoléances. Merci" 

Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis : "C'est avec étonnement et tristesse que je viens d'apprendre le décès de Jean-Michel Ramoune, connu de tous les Réunionnais sous le nom de Tiloun. A la mairie de Saint-Denis, Jean-Michel Ramoune exerçait ses fonctions au sein de la Direction Centrale des Mairies Annexes. Il assumait ses missions avec rigueur, sérieux et était très apprécié de ses collègues.
 
Mais pour tous les Réunionnais, Jean-Michel Ramoune était avant tout Tiloun, maloyèr de talent, posant ses pas dans le chemin tracé de Firmin Viry, son inspiration et son modèle.
De ce maloya traditionnel de la kour Viry à la Ligne Paradis jusqu'aux podiums les plus prestigieux, Tiloun avait lui-même fondé sa propre personnalité qui le distingue aujourd'hui des autres musiciens de la scène Réunionnaise. Il inspirait de jeunes talents à travers l'île et en particulier dans son quartier de La Source dont il était une figure emblématique. La communauté du maloya a perdu l'un de ses tenants et la culture Réunionnaise l'un de ses fils. A toute la famille, à ses proches, à ses amis musiciens et artistes, à ses collègues de travail, je présente mes plus sincères condoléances".
 
   
Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne : "C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès de Jean-Michel Ramoune dit 'Tiloun'. Fondkézèr, maloyèr, fervent défenseur de notre Culture Réunionnaise, il était une figure incontournable de notre patrimoine musical. La Réunion perd un grand artiste, un poète, un musicien, qui a su teinter notre héritage Maloya de douceur et de délicatesse. Grâce à lui et à tous les artistes engagés, notre histoire et notre langue créole a été portée, avec fierté, sur scène et dans les médias. Merci Tiloun pour ta poésie. Mes plus sincères condoléances à sa famille et à toute la communauté artistique. Adieu Tiloun. Pou ou, nou va kontinué nout Maloya". 


Le Collectif Citoyen Cimendef : " Tiloun nous faisait vibrer par sa voix si singulière, qui restera gravée en nous, mais cette voix était aussi celle des combats humanistes pour son péï pour lequel il se donnait si généreusement en respect d’idéaux qu’il savait si bien défendre. Le Collectif Citoyen Cimendef sait combien il doit à ce grand Monsieur qui répondait toujours présent pour la défense de la culture en s’engageant en toute modestie, sans retour, en ouvrant largement son cœur. Pour chaque kabar, chaque mobilisation culturelle en faveur de la Médiathèque Cimendef de Saint-Paul il était là. Nous n’oublierons pas tout ce qu’il a donné pour la cause de la culture pour tous, et pour l’émancipation dont il parlait si bien. Sa présence et ces mots emprunts de sincérité et de force résonnent encore en nous. Merci Tiloun, merci pour tout ce que tu as su nous faire partager".
 

Jean Hugues Ratenon, député de la Réunion : "C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le départ de ce monde de Tiloun. Un ami, un frère qui nous quitte. Un vrai Réunionnais qui appréciait la vie artistique, culinaire ; qui appréciait la vie tout simplement. 
Il m’a souvent donné des conseils. Des mots qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire et qui me guideront  pour les combats futurs.  Il n’hésitait pas non plus à pousser ses coups de gueule mais c’était toujours avec justesse.
La Réunion perd un grand artiste. Sa femme, Corinne, perd un mari adorable. Son enfant et petit enfant, perdent un père et un grand père exemplaire qui aimait câliner. 
Un artiste engagé dans la lutte contre le diabète, l’obésité, l’hypertension et l’insuffisance rénale chronique.
Merci pour tout Tiloun. Repose en paix. A Corinne, à son enfant et petit enfant, à ses proches, à ses très nombreux amis, au monde artistique, je présente mes sincères condoléances".

 
 




1.Posté par ZembroKaf le 06/07/2020 09:04

RIP

2.Posté par C'est quoi un zarboutan ? le 06/07/2020 09:41

C'est quoi un zarboutan ?

3.Posté par zarzuela le 06/07/2020 07:49

Bel ex de la distanciation sociale!!aucun masque dansez dansez braves gens et la penderie ici arrive !!!

4.Posté par Dudule974 le 06/07/2020 11:15

j'ai eu l'occasion de le côtoyer il y a quelques années.

Bien sur c'était un artiste. Mais au delà du Maloya , il s'est beaucoup investit dans les actions de jeunesse pour son quartier. il en a aidé beaucoup.
je ne l'ai pas vu depuis longtemps; mais sa mort me touche.

5.Posté par Roberto le 06/07/2020 11:38

deuxième tentative....
@ post 3: remarque déplacée, idiote même compte tenu du contexte: la photo est de mars 2018, manif devant la médiathèque Cimendef bradée à la Région...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes