MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Hommage à Philippe Baptisto !


Par Jules Bénard - Publié le Mardi 30 Septembre 2014 à 12:01 | Lu 689 fois

Il y a quelques minutes, ton neveu Christian Baptisto, talentueux ami, musicien irréprochable et appréciable collaborateur, m’appelait pour me dire que tu nous tirais ta révérence. Comme ça ! Sans prévenir.

Toute l’île connaît ton neveu et son « Z’enfant les hauts ». Personne ne te connaît, hormis ceux qui ont vécu à La Sakay, dont tu étais l’incontestable figure de proue.
C’est là que nous nous sommes connus. La sympathie fut immédiate. Mêmes amoureux de la vie, mêmes fous de ce merveilleux pays malgache, mêmes gourmands, mêmes gourmets…
Il ne m’étonne pas que Christian soit un musicien génial. Ce doit être de famille.

Lorsque je repris l’orchestre de Babetville, en 1970, tu t’es immédiatement lové dans la structure. D’abord à la batterie. Tu étais un percussionniste de premier plan ; ton roulement de caisse claire m’est resté dans le coco. Ensuite comme crooner. « Une rose pour Sandra »… « La nuit »… « J’ai tant besoin de toi »… Tu entraînais les danseurs sur la piste par ta voix chaude, prenante.
Nous avons ainsi assuré un bal au Cercle ou un mariage, chaque semaine.
Un autre ami disparu, Jean-Hugues, chantait et jouait avec nous. Lui aussi a fichu le camp sans prévenir, il y a un peu plus d’un an. Il chantait « Une petite fille » de Nougaro et tu le suivais sur tes caisses claires, avec les balais pour donner de la tendresse à ta rythmique.

Tu étais (nous étions) amoureux de la bonne bouffe. Nous comparions nos recettes de cuisine. Evidemment, la diététique n’était pas de nos préoccupations premières.
Etions-nous heureux, Philippe ? L’avons-nous été après la catastrophe de La Sakay ? Je ne le saurais dire, ami. Sans doute la nostalgie nous a-t-elle bouffé l’âme…
Avons-nous vécu comme nous l’aurions souhaité ? Je ne saurais le dire. Mais là où tu es, tu sais au moins que l’on continue de t’aimer, Philippe.

Que les Muses de la musique, de l’amitié, de la tendresse et de la bonne bouffe te tissent une route semée de roses.

JULES




1.Posté par PSH Lepret le 30/09/2014 23:45

Jolis mots, Jules. Tes nécrologies sont de véritables hymnes à l'homme et à l'amité. Si j'étais sur de faire partie de tes "clients", cela me donnerait presque l'envie de mourir.

2.Posté par Jules Bénard le 01/10/2014 07:19

à posté 1 : J'adore l'humour noir, qui est un pied de nez au destin.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes