Communiqué

Hommage à Jean-René Balbine, "un homme au service du peuple"

Mardi 24 Juillet 2018 - 20:22

Patricia Coutandy, adjointe au maire de Sainte-Suzanne, rend hommage à Jean-René Balbine, son "ami et candidat suppléant" aux élections législatives, décédé ce lundi.


Hommage à Jean-René Balbine, "un homme au service du peuple"
Jean-René s’en est allé au terme d’un long combat pour la vie. Une vie qu’il voulait rendre plus belle pour le bien-être de tous. C’est le sens de son engagement, à mes côtés, dans la campagne des élections législatives de 2017, un prolongement de ses actions déjà  accomplies dans le milieu associatif et sportif.
 
L’association, une ouverture sur la vie

Jean-René faisait de la cohésion sociale le pilier du développement humain.
Pour lui, il n’y avait pas d’approche sectorielle, les parents, la famille, l’Education Nationale, tous nous avions la responsabilité de travailler main dans la main pour « encadrer et répondre aux attentes des jeunes dans cette société en perpétuel mouvement ». Loin de culpabiliser qui que ce soit, Jean-René expliquait que les perspectives d’épanouissement ne sont pas forcément visibles, palpables, seule l’analyse et la réflexion peuvent faire émerger des solutions.

En attendant, il était persuadé que « le monde associatif doit rester un refuge d’éducation complémentaire, une ouverture sur la vie et un lieu de développement de la cohésion ». Il écrira dans sa présentation « dans les associations, les jeunes et les moins jeunes se retrouvent, s’écoutent, se respectent, partagent et échangent les mêmes valeurs ».

C’est fort de ces convictions que Jean-René et moi sommes allés sur le terrain, faire les portes l’une après l’autre, les marchés forains…Le sourire toujours au rendez-vous, organisé, d’une grande vivacité d’esprit  c’est avec beaucoup d’émotion que je revois Jean-René me dire « le devoir du suppléant ce n’est pas seulement réfléchir, rencontrer, porter un projet, réaliser un programme d’actions, mais c’est aussi de veiller sur la candidate ».

Loyal et fidèle, il répondait aux tentatives de déstabilisation en disant lorsqu’il s’engage auprès d’une personne, il n’a qu’une parole. Qu’il me soit permis de remercier la vie d’avoir connu une personne si intègre, vrai avec des idéaux très élevés.

Comment rendre  hommage à mon ami Jean-René avec éclat, beauté, grandeur, avec cette simplicité qu’il aimait tant  ?

Le témoignage

Je pourrais déjà rappeler que Jean-René Balbine était cadre dans la gestion locative sociale pendant 21 ans. Bénévole œuvrant depuis plus de 30 ans dans le milieu associatif, il est élu au Comité Régional Olympique et Sportif, Vice-Président de la Ligue Réunionnaise de Tennis de Table, Président et Entraîneur  diplômé du Club de Sainte-Marie Tennis de Table.

Et puis dans la veillée, je suis allée voir Elodie, une jeune fille en pleurs, elle est pongiste au Club. Elle est cette jeunesse que Jean-René aimait tant, alors j’ai pensé qu’il aurait aimé entendre son témoignage :

« Jean- René est un homme exceptionnel, bienveillant, au grand cœur. Engagé, il est optimiste, toujours en train d’encourager au ping-pong, comme un papa il a été présent pour toutes les étapes de la vie. Il a forgé mon mental, il m’a toujours soutenu et se rendait disponible. Président de l’association Sainte-Marie Tennis de Table, c’était un Président transparent dans le sens de franc, vrai, quand il fallait dire quelque chose pour le bien du club il savait le faire. C’est un homme de parole, innovant avec toujours pleins d’idées en tête. Je me souviens d’un grand pique-nique qu’il avait organisé avec le club, il recherchait la  convivialité, il avait ce talent inné pour créer cette atmosphère, il prônait des valeurs de respect et de partage. C’était dans sa personnalité de vouloir instaurer ce climat de bienveillance. Il donnait de sa personne pour entraîner les jeunes, pas question d’avoir une sélection faite d’élite. Non ! Il voulait former des jeunes pour leur apporter un équilibre. Il acceptait sans condition certains cocos-durs ; pour lui c’était un challenge.

En venant taper la balle, le jeune venait « s’en sortir » avec le sport.
Quand les parents voyaient un entraînement avec la rigueur et le respect, ils étaient satisfaits.

Jean-René arrivait à maintenir les jeunes, il leur avait transmis le plaisir de jouer et ils revenaient, nous sommes passés de 4 joueurs au début à 12.

Pour les personnes âgées le club organisait le championnat Régional des vétérans au mois de janvier. Jean-René était investi dans la Ligue Réunionnaise de Tennis de Table, impliqué dans les actions, les 4 derniers jeux des îles en tant qu’Encadrant et Entraîneurs. Il œuvrait aussi pour que les femmes trouvent leur place dans le milieu sportif. Il organisait bénévolement des stages pour les jeunes pendant les vacances. Il a endossé très tôt le rôle d'entraîneur ayant en responsabilité des pongistes à peine plus âgés que lui, il aura formé plusieurs générations de pongistes dans différents clubs. Il ne mettait aucune barrière entres les différentes associations, ce qui compte c’est la passion pour le sport. »

Repose en paix mon ami avec le sentiment du devoir accompli.
Pour l’équipe de campagne « Pas de devoir sans droit »

Patricia COUTANDY,
La militante,
3ème Adjointe déléguée à l’agenda 21 et Communication
Commune de Sainte-Suzanne
Zinfos974
Lu 3894 fois



1.Posté par nuages le 25/07/2018 13:23

J'ai eu la chance de connaître ce garçon,oui je dis bien chance car c'était vraiment une belle personne.
Il avait toujours le sourire et il était à l'écoute des autres.Tout petit il était déjà attachant ,poli,et il a grandi avec cette étincelle dans les yeux qui disait toute la bienveillance qu'i portait aux autres.
Je tiens à présenter mes condoléances a toute sa famille.

2.Posté par antonin le 25/07/2018 22:06

je partage ton point de vue Patricia et je rends hommage également à Jean René. nous avons pu échanger à plusieurs reprises sur différents sujets et j'aimais bien sa façon de voir les choses, de voir la vie. je suis triste moi aussi d'avoir perdu un ami, un camarade de lutte pour un monde meilleur. aujourd'hui tu es parti mais le combat continu. j'espère juste que là où tu es, tu trouves le repos et que tu puisses contempler ce que tu as pu changer en bien ici bas. le temps n'a pas d'importance, ce qui compte c'est la franchise et la profondeur des amitiés qui naissent et qui s'accomplissent. Repose en paix mon ami.................

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter