MENU ZINFOS
Culture

Hommage à Jean-Paul Volnay, artiste complet mais atypique


Par - Publié le Samedi 26 Décembre 2020 à 14:29 | Lu 1332 fois

J’ai attendu quelques jours avant d’ajouter mes louanges et ma peine à tout ce qui a été dit (à juste titre) à propos de l’ami Jean-Paul. Je rejoins largement Gaby dont l’émotion m’a serré la gorge.

Dans des registres essentiellement différents, Jean-Paul était comme Anny Cordy ou Carlos, des chanteurs ayant décidé une fois pour toutes de semer la bonne humeur autour d’eux. Pour ce faire, Jean-Paul Volnay avait décidé de mettre tous les atouts de son côté. Il avait ainsi tout assimilé de ce qui peut faire la force d’un artiste : il était musicien, ça on le sait ; auteur, compositeur, interprète, et quel auteur, L’assassin, bien sûr, Le rhum la pas bon, mais il y a une autre petite merveille, qui a ma préférence et dont on parle moins, Okilé mon savate ? Chanson à la conclusion débridée : « Papa, maman la jette out’ savate dans la poubelle et la verse les ordures dessus ! »… « Ah le kit sa mère ! »

Multi-instrumentiste de talent, Volnay jouait en virtuose de la batterie et du sax. Exilé à Paris au milieu des années 70 (ici, les orchestres de bal battaient sérieusement de l’aile avant de disparaître définitivement), Jean-Paul avait fondé son propre orchestre, les Tropics de Paris, afin de poursuivre sa passion de la musique et de populariser en Hexagone le séga. Il suivait en cela la même démarche que Claude Vinh-San qui jouait aux quatre coins de la capitale dans les bals du 14-Juillet. Jean-Paul avait su réunir autour de lui quelques-uns des meilleurs musiciens réunionnais de Paris, dont le grand Hassen Sulliman, réputé meilleur guitariste-accompagnateur de Paris, qui a conforté de son savoir-faire de grands chanteurs français. Car Volnay, avec tout son talent et sa bonhommie, ne tirait jamais la couverture à lui. « La musique i fé ensemble, ça ; i fé pas tout seul ! »

Les Tropics de Paris ont enregistré quelques titres célèbres, dont Madame Fin Mizo, l’histoire d’un gueuleton homérique entre amis, et l’archi-connu L’assassin, entre autres.

Volnay, homme de spectacle complet, s’était forgé aussi un talent de comédien accompli, toujours dans le louable dessein de dérider ses spectateurs, de foutre un grand coup de pied au cul de la morosité. Ses déguisements sont là pour en témoigner.

Dans les années 2000, sévèrement atteint par le mal du pays, Jean-Paul parvient à se faire muter à La Réunion… où il va tomber de très haut, c’est lui-même qui me l’a expliqué, un dimanche où j’étais à La Soucoupe volante à animer un bal rétro en compagnie d’Harry Pitou et des frères Régis et Aniel Lacaille : il avait été très mal accepté par le milieu musical local (essentiellement la jeune génération musicale) où les égos sont surdimensionnés ; sa popularité était telle, sa cote si poussée, que ces soi-disant musiciens professionnels concevaient à son égard une jalousie écoeurante.

Il a alors demandé sa (re)mutation en métropole. Mais n’a jamais cessé de prouver son amour pour la musique et le public créoles.

Le voir évoluer sur la scène du théâtre de Champ-Fleuri, l’an dernier, a été une incomparable cure de Jouvence.

Son inventivité, sa jovialité, son sens de l’amitié vont nous manquer. 

Salut à toi, Jean-Paul.


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par André POUCHET le 27/12/2020 06:47

Condoléances pour votre copain musicien, M. Bénard.

Je vous ai écrit directement, à deux reprises (il y a quelques mois et la semaine dernière encore), sans jamais obtenir quelque réponse que ce soit de votre part.

Pourriez-vous avoir l'amabilité de me dire s'il faut que je n'en espère aucune et si je dois par conséquent renoncer à établir un contact personnel avec vous ?

Merci d'avance.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes