MENU ZINFOS
Faits-divers

Holcim attaquée en justice par 11 anciens salariés : Le délibéré fixé au 28 avril


Dans l'affaire opposant la société Holcim à une dizaine de ses salariés devenus auto-entrepreneurs suite à une modification de leur contrat de travail, le délibéré a été renvoyé au 28 avril prochain. Après l'audience qui s'est déroulée ce matin, l'avocat de la partie civile, Me Iqbal Akhoun, reste serein quant à l'issue de cette affaire, certain que la cour relèvera le motif de rupture abusive de ces contrats.

Par SI - Publié le Jeudi 17 Février 2022 à 15:15

Pour rappel, la société Holcim avait décidé de rompre les contrats de travail de certains de ses salariés en les incitant à se mettre à leur propre compte en tant que transporteurs indépendants tout en ayant un contrat d'exclusivité avec ces derniers.
 
Ubérisation : Holcim attaqué en justice par 11 anciens salariés
Comme lors du passage de ses clients devant le bureau des conciliations en mai 2021, Me Iqbal Akhoun n'a pas manqué de rappeler aux juges le caractère irrégulier de la requalification des contrats de ses clients. "Nous ne sommes plus dans un lien de subordination mais bien dans un lien de domination, ce sont des gens qui sont sous tutelle, qui n'avaient aucune possibilité d'organiser leur travail", lance la robe noire, n'hésitant pas à parler de rupture abusive du contrat.

L'avocate de la défense, Me Laëtitia Rigault, en fait une toute autre lecture. Elle voit dans la démarche des transporteurs une volonté d'être mieux rémunérés en passant par la voie judiciaire. "En 2019, lorsqu'Holcim lance un appel d'offres aux transporteurs, ces derniers décident de ne pas y répondre : on ne répond pas à l'appel d'offres mais on pense tout de suite à l'indemnisation qui sera supérieure à ce qu'ils auraient perçu en effectuant le travail. On se dit qu'il est beaucoup plus rentable de saisir la justice", indique-t-elle, demandant le renvoi de cette affaire devant la cour d'appel du tribunal de commerce de Paris.

Une demande qui ne sera pas suivie par le conseil qui a fixé le délibéré au 28 avril prochain.





1.Posté par Vince le 17/02/2022 15:43

Salut,

Des salariés défendent leurs droits et le patronat parle de salariés qui veulent de l'argent?
Mais les patrons nous utilisent pourquoi? Pas pour l'argent? Et quand on ne sert plus à rien, on nous jette comme des outils qui ne fonctionne plus!
Justice soyez juste avec les faits réels et non avec les catégories car chaque homme sur terre à droit à la justice et non à l'injustice qui favorise souvent ceux qui ont plus d'argent!

Merci

2.Posté par LAMPION le 17/02/2022 15:49

Zot nana enkor po atend', si Holcim y perd , lu va fé appel , et après nora la kour de cassation . Mé au fèt Holcim lé pas devenu Cementi : Kréol y apel sa kour dèrier .

3.Posté par Squid le 17/02/2022 15:53

Sérieux?
La défense à que ça comme argument ?

Holcim à clairement abusé et l'avocate voit que c'est pas défendable loool

4.Posté par Jonhy le 17/02/2022 15:56

Oté c'est pas cet avocat qui est dans le dossier de la Cité des Dirigeants .. te le for

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes