MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Histoire de tracts racistes...


Par - Publié le Vendredi 25 Mars 2011 à 17:21 | Lu 1757 fois

Histoire de tracts racistes...
Un tract anonyme à caractère raciste a été distribué ce matin à Saint-Paul. Son titre : "Laisse par Malbar pren le pouvoir, nou va regreté", et il appelle à voter pour Pascaline Némazine, Christian Félicité et Jean-Claude Mélin, tout en insultant Yoland Veleyen et Sandra et Joseph Sinimalé.

Les trois candidats de la mairie "soutenus" par ce tract injurieux, ainsi que Gérald Incana, ont tenu à réagir pour dénoncer cette tentative de manipulation et publié un communiqué dénonçant  "avec force ces propos xénophobes qui sont à l’opposé des valeurs de fraternité, d’égalité, de solidarité et de respect que nous défendons".

Par la même occasion, Pascaline Némazine, Christian Félicité et Jean-Claude Mélin annoncent leur intention de porter plainte auprès du Procureur de la République contre les auteurs de ce tract et réaffirment que "le racisme et le communautarisme doivent être combattus et nous les combattons. Le racisme et le communautarisme n’ont pas leur place dans notre pays"

Pour trouver l'auteur d'un fait délictueux, les gendarmes et les policiers ont l'habitude de se poser la question : "A qui profite le crime". Ici, de façon évidente, trop évidente même, les "bénéficiaires" seraient ceux pour qui on appelle à voter, c'est à dire les candidats proches d'Huguette Bello.

Mais, comme on n'est pas dans la vie "normale", mais en politique, tous les coups sont permis. Même les plus tordus. Et ce qui est trop évident peut immédiatement devenir suspect, surtout en période de campagne électorale.

Quel intérêt aurait la députée-maire de Saint-Paul, et ses candidats, à sortir un tel tract à quelques heures du second tour? Ce serait vraiment "gros doigt"...

Les apparences en politique sont parfois trompeuses...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par mansour le 25/03/2011 17:55

Pas "gros doigt" totalement suicidaire.
Donc reste la question à qui cela peut profiter?
En tout cas il a pas besoin de faire de grandes études pour comprendre par contre à qu'il cela ne peut pas profiter: les candidats soutenus par la municipalité.

2.Posté par alain BLED le 25/03/2011 18:47

A qui profite le crime,? plutôt à la victime, non ?

3.Posté par mansour le 25/03/2011 19:38

Et qui est la victime post 2?
Les candidats de la municipalité incontestablement car assignés avant que la justice se prononce dans le rôle de l'agresseur raciste et imbécile par contre qui est l'auteur de ce coup nul le sait ce soir.

4.Posté par FRANCOIS le 25/03/2011 19:55

SANS DOUTE quelqu'un originaire de La Réunion ?

5.Posté par timagnola le 25/03/2011 21:53

...Et la tromperie en politique (de caniveau) est plus qu'apparente et souvent évidente !

6.Posté par Dératisons la classe politique le 26/03/2011 12:32

Pas plus tard qu'il y a pas très longtemps, un minibus scotché de partout d'affiche avec la tronche d'un de ces gugusses politicard-roublard faisait un petit tour par mon quartier et récupérait les joyeux poseurs d'affiches largués au bar du coin.....bien bourrés....
L'argent du contribuable par en vapeur.........
je ne dirais pas le nom de l'élu qui affichait son sourire hypocrite sur l'affiche en question....
ça ferait des jaloux....mais il y a des témoins....

7.Posté par eponyme le 27/03/2011 23:34

très grave qu'à la réunion on arrive encore à être raciste
Choquant, écoeurant
Rien à dire

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes