Courrier des lecteurs

Hermitage ou ermitage?

Jeudi 3 Août 2017 - 09:47

La polémique fait rage  depuis que la station balnéaire a perdu son « h », après l’ouverture de la route des Tamarins. Le tribunal a même été saisi. Ainsi que le conseil municipal . Et justice sera peut être rendue, ou pas , à ceux qui se sentent  lésés à cause de cette ablation orthographique.

Hermitage ou ermitage ? Les puristes de la langue française ont certainement  un avis très clair sur la question et diront toujours que l’une des formes est apparue après l’autre et a fini par entrer dans l’usage courant . Pour ma part , volontairement, je ne me prononcerai pas sur la suprématie d’un mot par rapport à l’autre.

Par contre, je ressens un trouble à propos de ces deux toponymes locaux et cela n’a rien à voir, ou beaucoup moins,  avec l’orthographe. En effet, à une  certaine époque , la carte IGN et les panneaux sur la  route donnaient : « Ermitage les Hauts » et « Hermitage les Bains » pour indiquer les deux agglomérations bien connues à Saint Paul.

Cette étrange différence n’avait pas manqué de m ’interpeller . Etait-ce due à une ignorance manifeste ou à une erreur matérielle d’impression ?. Allez savoir !  J’ai eu, par la  suite l’occasion, de par mon métier, d’amener à faire réfléchir, sans  grande  prétention , sur l’origine de cette anomalie. Je ne peux aujourd’hui  passer sous silence l’explication qui m’avait été fournie par une personne des hauts, pour plaisanter peut-être  : le « h » qu’on a attribué à la station balnéaire est fait pour montrer que là-bas, ils auront toujours un plus  par rapport à nous, qui sommes ici , peu ou prou dans la misère. A eux , les villas pieds dans l’eau , les piscines et autres signes extérieurs de richesse, et ce « h » ajouté pour bien se démarquer…

Alors, monsieur le Maire de Saint Paul, je pense qu’il est temps pour vous de mettre fin à ce clivage humiliant. L’heure est à l’harmonisation toponymique. A défaut d’une concertation auprès de l’Académie, pour  arbitrer cette polémique , vous avez le choix entre deux  solutions : un « h » pour tout le monde ou alors pour personne ! Gageons que cette harmonisation soit une petite preuve  de votre volonté de mener une politique basée sur une  gestion équilibrée de votre territoire .
Axel Payet
Lu 1457 fois



1.Posté par Jules Bénard le 03/08/2017 10:40

Ouaf-ouaf !
Axel, mon camarade, i fé encor in' noce èk in' queue la morue coméla ?
Si j'en crois mon Larousse, ouvrage généralement bien informé, l'ermitage est le lieu d'habitation d'un ermite.
Y en eut-il un au lieu susnommé ? Quelque pirate en rupture de larcin peut-être ?
Quelqu'un a sans doute écrit "Hermitage" sans que quiconque y trouve à redire et la faute d'orthographe s'est perpétuée.
Mais la répétition d'une erreur n'en fait jamais une vérité, mon pote Axel.
Je te console : ce n'est pas la seule.
Ainsi les Grands-Bois prennent le "s" d'un côté du village et pas de "s" de l'autre.
De toute façon, tout le monde s'en contrefout : l'écriture des noms de lieu est de plus en plus malmenée.
Par exemple, aucune municipalité n'utilise le trait-d'union. On écrit Rue Jules-Aubert.
Mais qui sait encore ce qu'est l'orthographe d'usage, sinon quelque dinosaure de NOTRE espèce ?
Bien à toi, ami cher, JULOT.

2.Posté par Gérard Jeanneau le 03/08/2017 12:28

ermite et ermitage viennent du grec ἔρημος, qui est frappé d'un esprit doux à l'initiale, et donc, étymologiquement parlant, notre vilain h à l'initiale est une faute.Le latin médiéval a inventé le terme hermitagium; c'est du latin cuisiné qu'ont jeté aux oubliettes les bons latinistes de cette époque; j'ai jugé bon de faire de même.

Il faut bien se mettre en tête que le latin vient en grande partie du grec qu'on a latinisé sans vergogne, mais en respectant la grammaire grecque. Ainsi l'aspiration des Hellènes est indiquée par un h, parfois par la sifflante s, qu'on retrouve dans notre serpent.

Chaudenson a fait de même avec son grand lexique créole : le français est habillé en créole. Il y a comme une petite tromperie sur la marchandise; mais Armand Gunet n'a pas suivi le maître; il n'y a pas plagiat de sa part : le vocabulaire gunéen est du pur créole.

3.Posté par li le 03/08/2017 18:04

L hermitage la reynion s écrit avec un h. Pa besoin rode français ou creol la dan. La mi comme sa,point. Sa comme certains de nos noms de famille, la écrit comme la compri.
Touss pa nou't h!

4.Posté par li le 03/08/2017 18:18

Si le h de l hermitage chagrine tant lé bon Francois, qu ils se rabattent sur les communes de Maitropole ayant aussi ce nom Hermitage ( composé ou pas )
Tain, bana sra content, la polémique va égayé zot quotidien dodo travail didine.

5.Posté par y.féry le 04/08/2017 07:16

à post 4: Je me disais aussi que j'avais vu ce nom écrit avec un H, ailleurs qu'à la Réunion. En effet, Tain l'Hermitage entre Lyon et Valence.

6.Posté par li le 04/08/2017 13:38

Tain-l hermitage
Chateau - l hermitage
Croze-Hermitage
L hermitage
Communes, hôtels, bistrots, vins, belvédère, fondations, cités..

Ils seraient nombreux à devoir revoir leur orthographe
Et en plus ris kap in incident diplomatique avec les États-Unis et le Canada hi hi hi

Allez remettez notre H

7.Posté par y.féry le 04/08/2017 21:39

Jules a raison: y a pas d'quoi faire un festin ec un' queue d' morue mais comme le dit Li, pourquoi enlever ce H, puisque la même chose se retrouve en maints endroits en France hexagonale. Gardons notre H. On s'en fout du latin et des règles orthographiques dans ce cas précis.Respectons l'histoire. Et puis, qui nous dit que l'orthographe a quelque chose à voir avec l'origine de ce nom?
Zot y veut , zot y veut pas ,moin quand mi sava la plage, c'est à l'Hermitage. Pour l'occasion, Li, moin l'a acheté un Croze l'Hermitage à soir. Hic, santé!
Santé, mon camarade Jules, mon Croze l'Hermitage y vaut bien out rhum la paille la semaine dernière. A mon tour pou fait bave à toué.

8.Posté par Axel Payet le 05/08/2017 06:18

Soyons clairs! Ce n'est pas moi qui fais une noce avec une queue de morue.Voyez plutôt du côté de ceux qui ont porté l'affaire devant le tribunal . Je n'ai fait que constater à l'époque la différence d'écriture du même nom pour deux endroits situés à peu de lieues de distance, et rapporter l'interprétation d'un quidam des hauts . Renseignements pris, les auteurs de la suppression du "h", face à deux graphies possibles, ont, par les temps qui courent, et dans l'intérêt du contribuable , fait le choix de l'économie. Un ajout du "h", majuscule qui plus est , demandait plus de temps et de peinture ...
Reste à savoir si les tenants du"h", en tant que plus gros contribuables, auront gain de cause!

9.Posté par Jules Bénard le 05/08/2017 07:41

à posté 7 :
ignoble picoleur... je t'approuve, l'ami. Y'a pas de mal à se faire du bien.
Quant à le z'affaire "mitage là", ben qu'est-ce qu'on s'en fout, mais alors là, qu'est-ce qu'on s'en fout qu'il ait un "H" ou une queue, ou un zendette !
En classe d'orthographe, les professeurs ne comptaient pas faute pour une écriture de nom propre un peu tarabiscotée.
"H" ou pas "H" ? Allez coupe gros bois don ! Ouaf-ouaf !
A la tienne, Etienne, hips !

10.Posté par Jean Roch BOYER le 11/08/2017 14:06

A Axel, mon pote, c'est moi Jean Roch, ton pote comme tu vois qui fais un festin avec une queue de morue.
A Jules Bénard qui en a fait un avec " nout patrimoine le bouchon."
Je n'ai pas été plus loin que la 3° des collèges, et Axel est témoin que j'étais parmi les derniers et au fond de la salle avec mes pieds qui puaient, mais cela m'a suffit pour apprendre que pour son village, Milly, Lamartine a interrogé les rues, les maisons, les arbres et si s'il y avait aussi des panneaux de signalisation il leur aurait aussi posé sa question "Objets inanimés avez -vous donc une âme qui s'attache à notre âme et la force d'aimer?" L'Hermitage en avait une. Qui est encore attachée à la mienne. Celle de l'Ermitage non.
A l'heure où on nous taxe sur le moindre garage ou cagibi au titre des recherches archéologie pour faire des fouilles afin de trouver le moindre bout d'os ou d'ustensiles, vous acceptez d'enfouir sous une couche de béton non taxé ce qui est connu. De la part de deux intellectuels c'est étonnant.
Mais vos réactions me font malgré tout plaisir Amitiés.

11.Posté par Laude Pascal le 03/10/2017 21:55

Il y a toujours eu un H ! Dans le monde vous avez beaucoup d'endroit, de villes, de vins, de musées qui portent ce nom avec un H ou parfois sans H. Ici à la Réunion L'Hermitage a toujours été avec un H. Je peux vous montrer une myriade de cartes historiques et d'extrait de littérature où l'on voit Le "H" dans le mot.

"Hermitage" sur la carte de Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville datant de 1750 (une des plus anciennes !)
"Hermitage" sur la carte de Bory de Saint-Vincent de 1804 et encore après.
"Hermitage" sur la carte de Jean-Baptiste Lislet Geoffroy de 1819.
"Hermitage" sur la carte de Alexandre Baudoin de 1832.
"Hermitage" sur la carte de Levasseur de 1850.
"Hermitage" sur les cartes de Louis Maillard de 1852 et 1884.
"Hermitage" sur la carte de Artère Fayard de 1878.
"Hermitage" sur la carte de Régnauld de Lannoy de Bissy de 1895.
"Hermitage" sur la carte de Le Pervanche de 1906.

Notez aussi qu'il existe 5 villes ou quartier peut-être plus en métropole et ils ont tous .... devinez ? ... un H.

Je pense que nous avons perdu le H à cause toujours de la mode politiquement correct (à La Réunion) de vouloir absolument créoliser les noms de lieux. Pire encore on enlève des termes trop Français : ex. de Pointe de Bourgogne et Pointe de Berry qui ont disparu des cartes.

Je reste à votre disposition pour vous montrer toutes ces cartes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Mai 2019 - 17:30 Mieux comprendre pour mieux voter

Vendredi 24 Mai 2019 - 16:16 La haine ou la peur