MENU ZINFOS
National

Hénin-Beaumont: La municipalité FN empêchée d'installer sa crèche de Noël à la mairie


- Publié le Samedi 3 Décembre 2016 à 11:41 | Lu 745 fois

Hénin-Beaumont: La municipalité FN empêchée d'installer sa crèche de Noël à la mairie
Le tribunal administratif de Lille a rendu son verdict jeudi. La municipalité FN de Hénin-Beaumont est empêchée d’installer sa crèche de Noël à la mairie. Une décision prise au nom de la laïcité de l’Etat. Un an après le début de cette bataille juridique, la mairie de cette localité a perdu devant la justice. Elle devra donc installer pour la première fois sa crèche au marché de Noël, et non plus dans le hall de l'hôtel de ville. 
 
A titre de rappel, la municipalité avait toujours mis en exergue le respect de la tradition pour l’installation de la crèche. Mais les juges administratifs ont estimé qu’il s’agit d’un symbole religieux installé par une personne publique, d’où le non-respect de la laïcité de l’Etat, suivant la loi de 1905. La municipalité projetterait de faire appel.




1.Posté par Zozossi le 03/12/2016 12:30

Exactement ce qui était prévu : les faux culs du Conseil d'Etat (chiens de garde du pouvoir) ont décrété légale la crèche publique "si elle présente un caractère culturel, artistique ou festif, mais non si elle exprime la reconnaissance d’un culte ou une préférence religieuse", propos d'une rare idiotie, puisqu'il une crèche est évidemment cultuelle autant que culturelle.

Ne restait plus à la "Justice" taubiresque qu'à décréter "culturelles" les crèches des "bonnes" municipalités, et "cultuelles" les crèches des "mauvaises" municipalités (en clair: les municipalités FN).

Evidemment, Briois, le maire d'Hénin-Beaumont, fait appel de cette parodie de "justice" rendue en 24 heures par le tribunal de Lille, le plus politisé de France.

Après l'interdiction des sites anti-avortement, l'interdiction des crèches.
La dictature se fait de plus en plus pressante.

Vivement mai !

2.Posté par th le 03/12/2016 15:10 (depuis mobile)

allez crèche dehors dans la neige

3.Posté par A mon avis le 03/12/2016 16:10

@ 1 Zozossi : dans la crèche : une femme qui porte le voile et un barbu en djellaba, c'est pas religieux ça ?

4.Posté par Vieux Créole le 03/12/2016 19:55

Monsieur Zozossi ( post 1)) ,j'ai écouté trés récemment l’émission de France-inter ,"le téléphone sonne " des sommités médicales connues ,ont démonté totalement les arguments de ceux qui, proches des catholiques fondamentalistes, multiplieraient des informations mensongères sur certains sites : (décès de femmes qui se font avorter : il n'y en aurait plus depuis l'application de la Loi Veil de 1975 ; risques de stérilité : ce serait totalement faux etc., etc....Par ailleurs, des brochures anti-IVG seraient distribuées dans certains lycées privées ... Ce serait une vaste "campagne de manipulation "pour susciter la peur ,menée par les mêmes qui ont dirigé les marches contre "le mariage pour tous" !!! Au moment où le Pape François demande aux curés et aux Évêques de "pardonner les femmes qui se sont fait avorter " (et il explique pourquoi ) , il est curieux de constater le développement de cette campagne appuyée par les milieux intégristes connus depuis longtemps !!!Les FEMMES QUI VEULENT SE FAIRE AVORTER ,POUR DES RAISONS QUI LEUR SONT PERSONNELLES, VONT-ELLES ÊTRE OBLIGÉES ( COMME AVANT 1975 ) D'ALLER A L' ÉTRANGER POUR UN I.V.G.???

5.Posté par A mon avis le 03/12/2016 21:41

@ Vieux Créole : vous utilisez le conditionnel. Mais vous pouvez sans risque utiliser l'indicatif : la propagande anti-IVG que vous citez est parfaitement avérée !

6.Posté par Zozossi le 03/12/2016 23:38

@4.Posté par Vieux Créole

Je vous sais gré d'engager un débat généralement fermé par des gens qui, persuadés de détenir le "progrès", préfèrent assener des slogans définitifs.

Je crains que nos sources d'information ne soient pas les mêmes, ou plutôt qu'elles ne soient pas aussi diverses chez vous que chez moi.

J'écoute les média officiels, mais je mets en doute la "vérité" unique qu'ils prétendent véhiculer sur tout, et suis très à l'écoute de média alternatifs (sérieux!) qu'offre internet.

Vous semblez admettre sans discussion ce que vous disent les média officiels, contrôlés par l'Etat ou subventionnés.

Je considère pour ma part qu'ils nous imposent une version unique suspecte sur tous les sujets: politique intérieure, politique étrangère, morale, religion, science, etc.

Le sujet de l'avortement fait l'objet de cette "information" à sens unique dans les média du système.
Or une "information" unique qui n'admet pas la contradiction s'appelle de la propagande.

Je suppose qu'il n'y avait pas un seul oppsoant à l'avortement dans votre émission de "France Inter": il en va toujours ainsi.

Les arguments des opposants à l'avortement sont pourtant très sérieux, sur de multiples plans.
A supposer que l'argument moral ou religieux ne vous atteigne pas, l'argument scientifique est "incontournable".

Le problème est que les scientifiques, médecins hostiles à l'avortement, ne sont JAMAIS invités sur les média officiels (dont France Inter).
Pire: on va jusqu'à nier leur compétence, ou même leur existence.

A un niveau plus politique, il est troublant de constater que ceux qui prônent l'ouverture des frontières aux clandestins de toute la terre en prétextant notre faible natalité, sont les mêmes qui promeuvent l'avortement en en niant effrontément les traumatismes, et en allant maintenant jusqu'à interdire les sites proposant une alternative aux femmes.

Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une coïncidence.

Je conçois la détresse des femmes enceintes malgré elles, mais je crois qu'elles portent en elles une vie en gestation qu'on ne peut ignorer comme si elle n'existait pas.
A défaut d'imposer, il faut au minimum permettre la discussion sur ce sujet brûlant et capital pour notre avenir en tant que peuple et que pays: sans enfants, pas d'avenir.

Le véritable acharnement des propagandistes de l'avortement me semble répondre à des motifs souvent bien autres qu'altruistes et "moraux", et les manifestants pacifiques, défenseurs de la vie des enfants non nés, doivent affronter une véritable haine d'opposants violents, ce qui n'est jamais le cas dans l'autre sens.

La moindre des choses serait de débattre du sujet librement.

Au lieu de cela, le pouvoir en est à interdire toujours plus: interdire l'objection de conscience des médecins, interdire de manifester, et maintenant interdire de simples sites LIBREMENT consultables par ceux qui le veulent !
C'est tout bonnement insupportable.

Je pense très sérieusement que, derrière des slogans de façade sur la "démocratie" et les "droits de l'homme", la France subit une dictature feutrée, peut-être invisible pour ceux qui partagent les idées du pouvoir, mais de plus en plus répressive pour les autres -dont je suis.

7.Posté par L'Ardéchoise le 04/12/2016 11:26

Vieux créole, je vous lis toujours avec autant de plaisir, je suis souvent assez d'accord avec vos arguments, mais là, il y a un "truc" qui me dérange : "risques de stérilité, ce serait totalement faux..."
Trop de jeunes (et moins jeunes) femmes prennent l'avortement pour une contraception, avortent 2 ou 3 fois par an et trouvent que c'est plus "confortable" que d'avaler une pilule tous les soirs ou d'utiliser des préservatifs.
Du latin "contra" : contre.
Donc non, ce n'est pas une contraception puisque cet acte intervient APRES la conception.
Des moyens de contraception, il en existe des tas, dont pas mal ont fait leurs preuves, et qui sont aisément à la portée de chacune, ou de chacun (les hommes aussi, en tant que géniteurs, sont concernés).
Et pour avoir côtoyé en détresse complète des femmes devenues stériles suite à de trop nombreux avortements, et parfois pas effectués en milieu médical, car cela existe encore et toujours, hélas, je me permets donc de vous dire que ce n'est pas faux.
J'ai des souvenirs dérangeants : l'accueil de patientes en urgence après un avortement clandestin, la récupération du bébé mort dans un haricot (j'ai vomi souvent), l'indifférence de certaines devant ce petit garçon, cette petite fille qu'elles avaient éjecté de leur corps...

Soyons clairs : je ne suis pas ABSOLUMENT contre l'avortement, il y a des cas où c'est un mal nécessaire et je n'ai à ce sujet aucun état d'âme d'ordre religieux, les simagrées des religions n'étant pas du tout ma tasse de thé, mais que diable, que certaines femmes se responsabilisent un peu si elles veulent être maîtresses de leur corps, c'est tellement simple !

8.Posté par A mon avis le 04/12/2016 14:06

@ 7 L'Ardéchoise : c'est bien de préciser que l'AVORTEMENT CLANDESTIN présente des risques, parfois (sinon souvent dans certains pays) MORTELS.
Raison de plus pour promouvoir une information objective : ce qu'assurent les centres de planning familial et l'information gouvernementale.

La contre information diffusée par les commandos anti-IVG, contre-information, orientée, souvent mensongère, mais toujours culpabilisante est tout à fait condamnable.
Même la "pilule du lendemain" RU 486 est combattue par les fanatiques anti IVG.

L'avortement n'est pas un fait anodin, comme l'exprime votre avant dernier paragraphe. Mais raison de plus pour diffuser une information, sur l'emploi des contraceptifs et promouvoir une éducation sexuelle trop négligée des les programmes scolaires : l'enseignement de SVT ne figure pas dans le programme de toutes les classes (notamment en lycée professionnel).

Mais là encore, ces programmes d'information sont contestés par les mêmes milieux toutes religions confondues !

PS ; commentaires appropriés à propos d'un article sur la crèche de la nativité !

9.Posté par PATRICK CEVENNES le 04/12/2016 14:46

fukcd473
3.Posté par A mon avis le 03/12/2016 16:10
Ah bon, il y a une femme voilée dans la crèche et un barbu avec un turban ? Et cela pose problème au nom de la laïcité ?

10.Posté par A mon avis le 04/12/2016 16:31

@ 9 PATRICK CEVENNES : l'humour vous connaissez ?
Il ne semble pas !

A propos de laïcité :
La crèche symbole religieux s'il en est évoque le fondement même des religions chrétiennes !
Les crèche sont belles dans les églises !
De plus la crèche est une tradition principalement provençale !
Alors, pourquoi, à Hénin-Beaumont, vouloir imposer une crèche dans une mairie, (ce qui est contraire au principe de la loi de 1905), sinon par provocation.

11.Posté par PATRICK CEVENNES le 04/12/2016 17:56

fukcd473
10.Posté par A mon avis le 04/12/2016 16:31
Je pensais que la femme avait un burkini sous sa tenue et que le barbu enturbané avait une AK47 sous la sienne.
Si je reviens 50 ans en arrière, avec les catholiques, les protestants, les judo-chrétiens il n'y a jamais eu de problème avec la laïcité. Il aura suffit d'un barbu pour que l'on vienne nous casser les roustons.

Pour ma part, placer une crèche de la nativité dans une marie ou un lieu public n'est pas de la provocation.

Par contre, une Bareigts qui a voulu modifier le calendrier des jours fériés en France, ça c'est de la provocation.

Donc si je pousse le bouchon dans cette direction, il faut interdire le voile; les AK47 sur les campus universitaires de France, de Navarre, des O-M ?

12.Posté par A mon avis le 04/12/2016 18:22

@ 10 PATRICK CEVENNES : vous pensez trop !
Raisonner serait préférable !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes