Education

Hell-Bourg: Les parents mobilisés contre la suppression d'un poste d'enseignant

Jeudi 3 Mai 2018 - 09:17

Hell-Bourg: Les parents mobilisés contre la suppression d'un poste d'enseignant
Les représentants de parents d'élèves de l'école Notre Dame de Lourdes d'hell-Bourg à Salazie se mobilisent ce matin suite à la décision de suppression de poste d'un enseignant pour la rentrée prochaine.

Cette décision provoquera la fermeture d'une classe à niveau unique et donc des classes à double ou triple niveau.

"Cette décison a été prise par le CODIEC sans que les parents et l'école soient informés. Les parents en colères comptent se faire entendre afin que cette décision soit revue" précisent les parents.

Des affiches et banderoles sont installés au portail de l'école. "Dès la rentrée de vacances de mai, si aucune réponse n'est apportée, nous continuerons nos revendications. Nous considéront que les valeurs de l'enseignements catholiques sont les mêmes pour tous les enfants. Nou lé pas plus , nou lé pa moins" concluent les parents en colère.

L.G
Lu 3000 fois



1.Posté par jlr le 03/05/2018 11:46

Pas clair : on nous rabache qu'il y a trop de fonctionnaires , que les enseignants sont des fainéants ( donc qu'ils ne servent à rien ) , et , dans le même temps , les mêmes manifestent contre la suppression d'un poste de fonctionnaire et d'enseignant fainéant . Contradictoire .

2.Posté par JanK le 03/05/2018 12:50 (depuis mobile)

jlr peut être a cause d'une mauvaise répartition des enseignants ? Vous y avez réfléchi ? Vous connaissez votre géographie ? Hell Bourg ce n'est pas Saint Denis 97400 encore moins Saint Denis 93. C'est peut être ça non ?

3.Posté par jlr le 03/05/2018 15:38

@Jank : mon commentaire très ironique n'a visiblement pas été bien compris .

4.Posté par MARIE le 03/05/2018 16:08

il faudrait connaitre le nombre d eleves que cela va impacter??

S'il n y a que dix marmailles, ont peut comprendre qu'un prof indexe a 53 pour cent

ce n est pas rentable

De nos jours il y a toujours le prix de revient au depend de la qualite

5.Posté par A Marie le 03/05/2018 20:26 (depuis mobile)

A Marie :

Vous, votre prix de révient ne doit pas être très élevé.


6.Posté par JanK le 04/05/2018 00:47

@jlr désolé je n'avais pas vu le second degré :)

7.Posté par Nicole le 05/05/2018 23:09 (depuis mobile)

Prendre à Hell Bourg pour donner à une école de l''ouest. Quand ça va arrête mette le paquet dans l''ouest et fait passe les autres régions en dernier. Marmailles les hauts c''est pas ban paillassons pour marmaille ban richards.

8.Posté par youssef boutrefas le 06/05/2018 21:30

dans une démocratie en principe le budget de la commune qui issus de la recette fiscal est discuté par les partis politique en assemblé plénière.donc il fracture si les gens disent ''eux'' c'est eux qui ferment les classes qui sont ces gens 'eux'' si on dit au gens venez intégré les partis et faite vous valoir vos droit personne ne vient. c'est normal les gens sont entrain de profiter de la recette fiscale..donc integrer les partie politique et demander la discussion du budget en plénière devant tout le monde. ce qui est valable pour une commune est aussi valable dans ltous les secteurs dite du publique qui appartienne au publique le privé fait ce qu'il voudra c'est son propre argent. donc le budget des ecole des lycées des université des école des hôpitaux doivent etre discuter en plénière devant tous les travailleurs. maintenant si le gouvernement de paris veux une autre démocratie taillé sur mesure il le dit ouvertement et les gens vont prendre en charge eux même la gestion. si au contraire l’État dit qu'il démission des gens ils ne veulent pas participer a la gestion de leurs patrimoine la c'est une décision du juge. donc un maire ou un directeur d’Hôpital ou d'université ou d’École dépose plainte contre les gens pour abandon des biens le juge va les appeler a la barre. si il ya destruction d'un bien collectif c'est la collectivité qui sera responsable.
donc les maires sont autorisé et tenu de déposer une plainte contre leurs concitoyens

9.Posté par Hummm le 11/05/2018 08:57

Bravo aux parents qui bougent pour leur enfant, je ne dirai pas la meme chose aux parents d une école de Saint André, où une instit est absente pendant 2 jours, quand ce n est plus chaque semaine , et les parents ne disent rien, ni la hiérarchie d ailleurs. Sachant que cette personne sévit dans un CM2, classe charnière, on se demande quelle suite de scolarité auront ces enfants

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter