MENU ZINFOS
Société

Hélicoptères, ULM... Les nouvelles règles de survol du Parc national soumises à l'avis du public


Un nouvel arrêté viendra remplacer les deux actuellement en vigueur en matière de survol du parc. La consultation du public se tiendra du 11 juillet 2022 au 15 août inclus.

Par N.P - Publié le Lundi 11 Juillet 2022 à 15:06

Une mise à disposition du public s'est ouverte aujourd'hui et jusqu'au 15 août inclus concernant l'évolution de la réglementation du survol motorisé en cœur du Parc national.

En effet,

  • D’une part, la réglementation actuelle semble difficilement lisible dans le langage aéronautique. Il est donc nécessaire de la simplifier pour la rendre plus accessible aux personnes susceptibles de l'appliquer.
  • D'autre part, les deux arrêtés existants visent uniquement les impacts des nuisances liés au survol sur l'avifaune. Or, l'activité de survol peut également avoir un impact sur le « Caractère » du Parc et plus précisément sur sa dimension de quiétude et de ressourcement.
Pour ces raisons, il a été décidé de prendre un nouvel arrêté en lieu et place des deux arrêtés actuellement en vigueur. Le projet de nouvelle réglementation du Parc national comporte trois points principaux :
  1. Dans certaines zones du cœur du Parc national où se trouvent des oiseaux endémiques en danger (Tuit-tuit, Pétrel de Barau, Pétrel noir de Bourbon), le survol motorisé (ainsi que les déposes et reprises en hélicoptère) est interdit en dessous d’une certaine hauteur, sauf autorisation dérogatoire pour certains motifs expressément énumérés par la Charte du Parc.
  2. Dans tous le cœur du Parc national de La Réunion, le survol et les déposes en hélicoptère liés aux besoins des manifestations publiques sont soumis à autorisation préalable du Directeur du Parc national.  
  3. Sur 25 secteurs, le survol en drone (aéronef sans équipage à bord), qu’elle que soit la catégorie (ouverte ou spécifique) à titre professionnel ou de loisir est interdit dans un rayon de 200 mètres à partir de chacun des points géographiques, sauf autorisation dérogatoire pour certains motifs expressément énumérés par la Charte du Parc.
 
La consultation du public se tiendra du 11 juillet 2022 au 15 août inclus.
 
Le projet de texte, ses annexes, ainsi qu'une note de présentation synthétique sont disponibles sous ce lien :
 
Chacun peut, à titre personnel, exprimer son un avis sur ce projet de réglementation (sous le même lien).

Les observations et propositions reçues après le 15 aout 2022 ne seront pas analysées. Ces documents sont également consultables sur support papier sur demande au siège du Parc national et en Préfecture.




1.Posté par Fundisantim le 11/07/2022 18:03

Mis à part les services de secours , d'entretien des sites, d'acheminement de matériel et les forces de l'ordre PERSONNE ne survole le parc.
Il a été créé pour préserver le patrimoine environnemental alors arrêtons de faire ch...les oiseaux et toutes les bestioles qui y vivent.
C'est l'une d'entre elles qui le demande.

2.Posté par Collomboyo le 11/07/2022 19:42

Arreteuh même pour la fille ou le fils d'ancien directeur de parc. Mr Gonthier "on est resté au temps des Colonies, ou on en est jamais sortie?"that is a quouestionne🤣🤣🤣🤣👍👌

3.Posté par Jean Thevenet le 11/07/2022 20:04

Pour les nuisances sonores dans les zones de ressourcement, aucun changement n'est à attendre de cette réglementation: ça résonnera tout autant dans les cirques même en évitant ces zones si des horaires ne sont pas appliqués.
Il n'y a pas que le tuit tuit ou pétrels à préserver, les oiseaux la vierge aussi habitant des forêts de piémont sont particulièrement touché par le bruit et les préserver implique de changer réellement quelque chose dans le global. Ici on repousse un peu les trajectoires mais aux pieds des remparts, dans la forêt, ça ne change rien si hélicos et ULM tournent en rond dans Cilaos en évitant ces zones d'exclusion mentionnées.

Faire des pastilles de 200m autour des belvédère pour les drones est la seule mesure qui pourrait freiner la pratique en évitant aux belvédères de devenir les bases de départ de drone comme actuellement le bevédère de la Roche Merveilleuse et "La découverte" (qui eux, ne sont pas mentionnés). Ça peut faire quelque chose quand il est difficile de faire décoller le drone d'ailleurs que depuis le belvédère, sinon rien, car les dronistes essaient déjà de s'écarter de la foule en partant d'un peu plus loin pour envahir tout autant les zones de tranquillité autour de la pastille car ils s'éloignent habituellement 500m à 3 kilomètres de leur point de départ, par exemple, si ils partent de la route forestière ou même carrément du centre ville ils vont survoler les cascades du petit matarum.

Si on se tient à cette réglementation pour les ULM et hélicos, on n'entendra absolument pas de différence, pas à Cilaos en tout cas. Déjà que les trajectoires habituelles n'entrent quasi jamais dans ces zones à part les ULM qui étaient adeptes du survol rapproché du sommet, mais déplacer un peu les trajectoires ne change quasi rien à la distribution du bruit quand les aéronefs sont entré dans le cirque, quelque soit l'altitude: les hélicos et ULM traversant les cirques en évitant ce qui est interdit sur la carte écraserons pareillement qu'actuellement le paysage sonore, et ça signifiera tout pareillement qu'avant ne pas pouvoir écouter les oiseaux par beau temps si il y a des touristes qui volent à toute heure de la journée, ou déjà toute la matinée c'est beaucoup sacrifié.

4.Posté par Marie le 11/07/2022 20:18

des dates particulièrement bien choisies, on reconnaît bien là les méthodes classiques pour éviter les avis
Etrange, on dirait qu'il n'y a pas d'habitants à protéger du bruit dans l'île, il n'y a que des animaux

5.Posté par jojo le 11/07/2022 22:11

Voici la méthode à employer pour faire cesser ces abus .... tir ... sur objectif "autorisé "et "recommandé" .

6.Posté par Ti-Tang le 11/07/2022 22:24

En accord avec le post @ - 1 .
Hormis les nécessités administratives et logistiques , aucun survol du parc à but commercial ou touristique ne devrait être autorisé !
Exceptionnellement pour le volcan , décollage de l'ouest directement vers la mer , survol de l'océan à distance respectable de la côte et reprise de vue au Grand Brûlé pour un seul survol ; retour par le même chemin ( on peut imaginer que celà se fasse par l'est pour un tour complet ) . C'est tout .
Ces hélicos qui déchirent le calme de notre île à longueur de temps sont une vraie plaie .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes