MENU ZINFOS
Economie

Hausse scandaleuse des prix: Frédéric Vienne défend les agriculteurs péi face aux importateurs


Le président de la Chambre d'agriculture veut couper court aux prises de position faisant passer les producteurs locaux pour des profiteurs en temps de crise. Dans un message publié sur la page Facebook de l'institution, Frédéric Vienne prend l'exemple de l'oignon péi qui, déjà en temps normal, ne peut rivaliser avec les produits importés de Chine. Selon le président de la chambre verte, ceux qui essaient de tirer profit de la période de confinement ne sont pas à chercher du côté des agriculteurs péi. Son explication avec des comparaisons à l'appui :

Par Zinfos974 - Publié le Lundi 30 Mars 2020 à 15:42 | Lu 10162 fois

Le président de la Chambre d'agriculture invite les consommateurs réunionnais à faire la différence entre agriculteurs péi et importateurs
Le président de la Chambre d'agriculture invite les consommateurs réunionnais à faire la différence entre agriculteurs péi et importateurs
"Ne stigmatisons pas nos producteurs !

La Chambre d’agriculture de La Réunion a un regard quotidien sur chaque filière de production végétale et tient à informer au mieux les consommateurs sur la réalité des prix pratiqués sur certaines catégories de fruits et de légumes.

Depuis plusieurs jours, les attaques ciblées et infondées en direction de nos productrices et producteurs se multiplient ça et là. Une situation particulièrement inadmissible surtout lorsque ces attaques sont en total décalage avec la réalité du terrain.

L’exemple le plus concret concerne certains prix actuellement fixés en matière d'oignons sur le territoire. Des oignons dont on rappelle qu’ils sont importés à 90% en provenance de Madagascar, de Chine et d’Inde et sur lesquels les agriculteurs réunionnais n’ont aucune responsabilité. Dans ces pays, les productions d’oignons mais aussi d’ail sont en retard en raison de problèmes climatiques majeurs mais aussi du Covid-19 qui a occasionné un ralentissement des échanges.

A La Réunion, les importations d’oignons représentent 8.000 tonnes et 8 millions d'euros contre 800 tonnes produites localement. Ces oignons d’importation sont négociés à 0,35 centimes d’euros le kilo au départ du pays d’origine alors que nos producteurs d’oignons péi ne peuvent pas s’en sortir avec un prix inférieur à 1 euro 50 du kilo au regard, par exemple, du coût de main d'oeuvre.

Dans ce contexte, certains revendeurs n’hésitent pas à spéculer et faire gonfler les prix parfois de manière totalement abusive. Cela occasionne des attaques multiples contre les producteurs locaux qui doivent par ailleurs composer avec des volumes massifs d’importation en pleine période de production locale. Cela démontre une volonté directe ou indirecte de freiner le développement de la filière réunionnaise qui, nous tenons à le rappeler, avait proposé il y a une quinzaine d'années un oignon péi de variété « Rose Bourbon » qui avait été vivement critiqué localement, notamment, pour sa trop grande taille.

Lorsque la production d’oignons et d’ail péï bat son plein, c’est au même moment que les prix pratiqués sur les importations deviennent étonnamment promotionnels, ce qui interpelle sur la volonté de ne pas valoriser les productions péï.

La Chambre d’agriculture ne laissera pas les fausses informations et les amalgames se multiplier dans un contexte déjà sensible et encore moins nos producteurs être stigmatisés sur des productions importées à l’image des carottes, pommes de terre ou autres produits issus de l'extérieur. Et nous ne parlons pas ici des amalgames entre marchés forains et les nouveaux marchés de producteurs à effectif réduit.

La relance de la production locale passe par une augmentation de la production par la réduction des coûts grâce à la mécanisation et le développement du stockage pour réguler l'offre au moins sur les 4 premiers mois de l'année.

Un plan de relance est actuellement en cours d’élaboration par les producteurs et les équipes de la Chambre d'Agriculture.

Les consommateurs ne doivent pas être dupés et se tromper de cibles. Les producteurs d'oignons et d'ail pays font tout ce qu'ils peuvent pour exister et faire en sorte qu'il y ait toujours une production locale. Ils ne sont en rien responsables de ces abus et ils appellent les consommateurs à continuer à faire vivre la production locale."





1.Posté par nono le 30/03/2020 16:51

Bann Volèr !!!

2.Posté par Diktator le 30/03/2020 16:54 (depuis mobile)

Qu'attend le sgar pour remonter au préfet et à Fabrice Thibier, du cabinet de girardin et ancien du sgar 975, la nécessité d e l'application du 410-2 du code de commerce.. Allez Pascal.. Un effort que diable !!

3.Posté par nono le 30/03/2020 16:56

Coronavirus : la pollution de l’air est un « facteur aggravant », alertent médecins et chercheurs
Les épandages agricoles ont été à l’origine de pics de pollution en Ile-de-France et dans le Grand-Est ce week-end. Un collectif appelle l’Etat à les « limiter drastiquement ».

4.Posté par Ti coq le 30/03/2020 17:06 (depuis mobile)

Monsieur faut être réaliste si l'avez point l'importation oignons les trois quarts créole te y mange pu oignon le oignon pays n'aurais était à 20 euros le kg si ce n'est plus alors ferme ou gueule

5.Posté par Coopérative le 30/03/2020 17:08

Oui je suis d'accord avec vous et elles sont 2 coopératives en s'en mettre plein les poches : LM distribution, et URCOOPA. Mettez de l'ordre. C'est important. 80% de la production locale ne passe pas par elle. C'est le moment de développer les circuits courts. Producteurs aux consommateurs, dans les quartiers avec des paniers au juste de prix et des livraisons. Merci.

6.Posté par miss le 30/03/2020 17:12 (depuis mobile)

les bazadier i abus quand voir 1kg l ail 15 e z oignon 9e dimanche sur le marché de la plaine des PALMISTES il y a 15jours n avait paie 3e surtout quoi le problème des prix mi pense par nana virus sur les légumes l

7.Posté par Charetterhum le 30/03/2020 17:12

Je confirme que les agriculteurs pays font du n'importe quoi en matière de prix inadmissible de voir les prix pratiqués actuellement de toute façons sans subvention de l'ETAT vous êtes mort abusé tant que vous pouvez agriculteurs irresponsables

8.Posté par klod le 30/03/2020 17:14

en cette crise mondiale , "nos cols blancs" à la frédéric vienne ou d'autres continuent leurs mêmes discours ! rien de nouveau !


concrètement :

la France est le troisième vendeurs d'armes au monde ……………. et a la "bombe nucléaire" ……………la plupart applaudissent , les mêmes depuis 400 ans .................... en ce moment crucial.

qu'est ce qui est important ? :

- prise en compte des salariés avec l'Intéressement de Chaque Salariés aux Bénéfices de leur "patron" ...............….
- santé gratuite avec , en attendant la fin du productivisme avec frontière, la recentralisation des production indispensable à la santé en France : masque , test , hospital sans contrainte financière à la rgb ………

- production d'oignons locaux au lieu des oignons made in "ailleurs" ……….. ? hin , vienne ?


et j'en passe ,


le monde comme il va , avec la "oui , je suis d'accord" de chacun , à privilégier le profit face aux biens êtres.





le covid suffira t'il à une prise de conscience que le fait d'être le troisième vendeur d'armes pour la France ne suffit pas à être la nation dont on peut être fier ????????????????????


la covid permettra t'il à une prise de conscience mondiale et faire en sorte que l'on est des "oignons" locaux" ????????????????????? hin , vienne ?


le covid , crise mondiale, suffira 't'il à changer le monde égoiste , pro ultra libéral ? j'en doute .


que chacun prennent soin de lui et de ses proches , le reste , le monde changera t'il en mieux ?
esprit civique et respectueux de chacun ? j'en doute

le monde changera t'il enfin ? où la puissance nucléaire qui tue sur plusieurs générations passera après " la puissance sanitaire" ?

Mankind ?

9.Posté par tantine le 30/03/2020 17:24

ce qui nous intéresse c'est le prix qu'on paye.

c'est immonde de profiter du fait que les gens sont confinés et limités dans leurs déplacements comme dans leurs achats et alors que les marchés ferment pour augmenter les prix qui sont déjà bien trop haut dans le nord et l'est par rapport au sud et à l'ouest.

si on n'alerte pas les médias on va devoir faire quoi ? se laisser mourir de faim ou se ruiner sans rien dire ?

que fout l'observatoire des prix ? on a eu une grève gilets jaunes record à cause de la vie chère, et on a eu des promesses et engagements, aux acteurs responsables du contrôle de la concurrence, aux élus et journalistes de faire le nécessaire.

c'est pas le moment de jouer à "c'est pas moi c'est lui".

10.Posté par pat le 30/03/2020 18:02

J'ai déjà planter des oignons, variété locale Véronique,1000 plants pour ma consommation personnelle qui se conservent plusieurs mois, mais quel boulot! aroser , desherber à la main, alors imaginez 1 ou plusieurs hectares à la réunion avec le coup de main d'oeuvre on peut pas lutter contre l'importation.
j'ai rencontré un jour par hasard un importateur qui me disait avoir des terres à mada, des dizaines d'hectares d'oignons, on desherbe avec des produits interdits à la réunion et les travailleurs sont payés 2,5€par jour, c'est idem pour le Pakistan et l'Inde, on a des produits de qualité chez nous et on s'empoisone avec la merde des autres! !!!

11.Posté par zekompranpa le 30/03/2020 18:04

Ne pas oublier que pour plucher 1 tête d'ail péï, il faut pas loin de 20 mn, et encore si on a la patience avec ces microscopiques gousses, pour l'oignon péï, nos agriculteurs hypers subventionnés, produisent même pas 10% de la consommation locale, , Il augmentent leur production d'un peu moins de 100 tonnes par an, dans 100 ans, ils vont arriver à satisfaire la demande actuelle. Mais dans 100 ans la population aura doublée, ils seront encore en retard de 100 ans.
Pour ce qui est des manoeuvres anti-concurrentielles, les vrais français, ceux qui ont une bien grosse paires, c'est des trains entiers venant surtout d'Espagne qu'ils déversent pour montrer leur mécontentement et opposition.
Je veux bien que vous augmentez vos prix, mais n'allez pas exiger des aides dans la mesure où ces hausses compensent largement les pertes et où en pleine production, vous laissez pourrir au champs ou au pieds pour ne pas faire bénéficier aux consommateurs un petit répit pour compenser les prix exorbitants en période de manque..
Expliquez aux consommateurs pourquoi en pleine saison pourquoi les prix ne baissent pas et pourquoi dans les serres les tomates ne sont pas ramassées.

12.Posté par ti coq le 30/03/2020 18:10 (depuis mobile)

Il ment comme il respire. Les producteurs font exprès de raréfie le produit ou emmène très peu au marché afin de faire monter les enchères. Offre < à la demande.

Chercher l''erreur. Lol

13.Posté par GIRONDIN le 30/03/2020 18:12

Plussssse lu cose plussssse lé pire!!

Le syndicaliste se contente de:
d’oignons d'importations représentent 8.000 tonnes et 8 millions d'euros contre 800 tonnes produites localement.


Bravo et i demande subvention pour exporte letchis et zanana !

14.Posté par Li Chiang Yao Mich le 30/03/2020 18:16 (depuis mobile)

Dommage zot y publie mon. Message c'c'est un vrai moucate et un bon maquereau ce boug là moin le un ancien agriculteur

15.Posté par Ti créole le 30/03/2020 18:22 (depuis mobile)

Créole créole arrêt koze en pliss ,prend un pioche ou va connaître douleur la production ,ou va connaître c koï planter.le malheureux zot i moukate tout et n''a aucun sens ,cette i demande a zot la favorise band ti planteur pas trop loin zot case.

16.Posté par Ti créole le 30/03/2020 18:26 (depuis mobile)

Arrêt fait polémique fait vive le ti voisin i plante ti légumes dans la cours ou sinon plante zot même,zot va voir comment lé doux travail là terre.et surtout respect un peux le band ti malheureux i plante nena i gagné pas subvention(desindépendant).

17.Posté par clic en vadrouille le 30/03/2020 18:35

après cette crise, je privilégiai les oignons et ail pays, et tous les autres produits pays d'ailleurs... tant pis pour le prix, j'en mangerai moins.

18.Posté par Mougeon le 30/03/2020 18:40 (depuis mobile)

Moi j''achète les fruits, légumes et épices importés
Je boycotte les produits des agriculteurs de la réunion, trop profiteurs sur les prix.

19.Posté par Kiki le 30/03/2020 18:50 (depuis mobile)

C''est vrai que manger mieux maintenant ns coûte la peau des fesses ! Et dire qu''avant, on consommait local uniquement sans en mesurer sa valeur. Ça ns prends + de tps pr "éplucher un l''ail peï" mais la saveur n''a rien voir avec le "gros ki cume"

20.Posté par Nuage le 30/03/2020 18:54 (depuis mobile)

Moi mi dit zot c''''est un peu de voleurs... bourre zot fruits et légumes zot même étouffe dedans

21.Posté par Flamboyant le 30/03/2020 19:00 (depuis mobile)

Produits pays trop cher même les produits importés en ce moment difficile certains abusent de prix c'est horrible et inadmissible de l'arnaque et c'est triste réalité pour les personnes âgées, diabétiques pour manger des fruits et légumes impossible

22.Posté par Zorro le 30/03/2020 19:05 (depuis mobile)

Band profiter faire sa avec zot propre peuple ma honte parfois être reunnionais soit disant nous doit être solidaire mais band moukat rôde rien ke profit...voleur

23.Posté par Comparali le 30/03/2020 19:29 (depuis mobile)

9.
L'opmr ne dispose pas d'outil pour surveiller l'évolution des prix.
Mais ça va venir.. Très vite.

24.Posté par klod le 30/03/2020 19:31

qu'à fait vienne de la "fdsea" pour promouvoir la production locale d'oignons et d'ail ?????????????

je ne parlerais de nout "Minatchy" régional, lu la pa fé plus pour le zogion local……………. mais vienne , kossa lu cri ??????????????????


a kan une production locale en dehors de la canne subventionnée par l'état français et européens ?


ces élus , autant qu'ils sont , les complices d'un système inique ???????????????

le covid changera t'il quelque chose pour une prise de conscience de la relocalisation nationale , ou , à l'échelle locale , une production agricole endémique , hors les exportions superficielles de cannes ………………….


je crains que non , le système perdurera , avec ses pleureurs et supplétifs depuis si longtemps ……………….. ou pas ?

25.Posté par OREO974 le 30/03/2020 19:33

Ils font pareil depuis toujours.
Dès qu'il y a un cyclone, il triple les prix, dès qu'il y a trop de pluie, les tomates passent à 10€, san parler du prix des pommes de terre et des carottes et de tous les fruits tout au long de l'année.

Ils nous demandent d'être solidaires avec eux, mais eux en profitent pour nous assassiner au niveau des prix.
De toute façon, tout ce qui perde en vendant moins, ils le récupéreront sur notre dos en augmentant les prix.
De toute façon, ils auront sûrement une subvention comme d'habitude.

Par exemple, ce matin au marché, 3,50€ le kg de courgette, çà vaut 1,39€ chez carrefour en France. Quasiment 3 fois le prix normal, et après on nous dit qu'il faut être solidaires?

Nous aussi on perd de l'argent en restant chez nous, soyez solidaires baissez vos prix.

26.Posté par martin lane le 30/03/2020 19:39

Si on arête d'acheter, les prix baissent.....

27.Posté par Veridik le 30/03/2020 19:43 (depuis mobile)

@16
Si lé trop dur faut change métier

28.Posté par Contribuable le 30/03/2020 19:46 (depuis mobile)

Le pire dans l affaire le département à distribuer de l argent aux commune
QUEL était ma surprise de voir dans le colis de la commune de ste Suzanne même pas 1kg de tomate
Une tête d ail 3 chouchou
QUEL HONTE ET grosse économie pour leur campag

29.Posté par Léon le 30/03/2020 19:52

Il faudra peut être arrêter la culture inutile et subventionnée de la canne et penser à planter quelques oignons par exemple!

30.Posté par Anne Mangue le 30/03/2020 19:55

Pour la santé, on nous dit qu'il faut manger des légumes et des fruits chaque jour, soit, mais je trouve que les légumes et fruits pays (et même ceux importés comme les pommes et les poires infâmes qui viennent d'Afrique du Sud) sont de moins en moins bons et bourrés de des pesticides et autres..... Concernant le BIO à la Réunion,les fruits et légumes BIO frais sont rares et sont très chers. Pour l'instant, il y a urgence à faire venir des légumes et fruits frais BIO de métropole et cultivés dans des régions de métropole, à des prix raisonnables, maisne pas faire venir des fruits et légumes BIO qui viennent d'ailleurs (qui sont très cher et insipides et on ne sait pas comment ils sont cultivés réellement, le plus souvent sous serre, etc...) comme par exemple des citrons BIO d'Espagne (infâmes), des pommes BIO d'Argentine, de l'ail BIO d'Espagne, etc, etc..... Pour terminer, il y a urgence à cultiver et développer des fruits et légumes BIO à la Réunion, à des prix raisonnables, il y a une grosse demande et cela créerait de très nombreux emplois, c'est l'avenir.

31.Posté par papi le 30/03/2020 20:24

Créole, arrête pleurer quand prix tomate ou oignons i monte. Rappel à ou temps cyclone, lété pas mieux.
Donc mange cari zoeuf, ek tomate en boîte, ou mange pâtes ek fromage, ou mange tout simplement
comme z'oreils.. mais ça trop de moun i connait donc, donc i veut pas goûter.. Dommage, car ça lé bon
aussi, ou peut toujours rajouter un bon paquet piment...

32.Posté par Igard PAZOT le 30/03/2020 20:39

t be les gars, fait pouss zot patat alors si zot les pas content le bann,

zot les bann mauve langi alors ke en smoment na rien ke banna pou serv a nous, ban malol?

a part contre quand letchi y arrive 1 euro zot dann ber!

n'a le bann chiffre dans zot figure par apport au tonnage,
mais zot lé obligé pléré?

ban voler c pas sat i produit, pess lignoran!
c sat i fai le ber dessi tout, mais sa zot i voie pas,
alors zot i per,

fait pete zot chouchou don!!!

33.Posté par Isis le 30/03/2020 21:21

S'il y avait moins d'épandages de pesticides aux nanoparticules, cela ferait grandement baisser les prix de revient dans le domaine agricole.

Pour info, quand ça a été la fin des letchis, tout d'un coup ils sont montés à 6 € le kilo alors qu'auparavant j'en trouvais à 2 € le kilo. Pareil pour le fruit de la passion. J'en ai trouvé à 2 € le kilo sur un marché forain, et ailleurs il tourne autour de 5 à 7 € le kilo ! Qu'on ne vienne pas me dire qu'on ajoute le prix du transport au prix du fruit ou du légume ?!

34.Posté par Bazardiers profiteurs le 30/03/2020 21:36 (depuis mobile)

https://www.facebook.com/Bazardiers-profiteurs-100754978255184/

35.Posté par Gio le 30/03/2020 22:05 (depuis mobile)

Soit disant y fo être solidaire, band zagricultèr et bazadié la touzour profite dési consomatèr, ke se soit intempéri ou épidémi ou grève zilé zaune.

36.Posté par Joel le 30/03/2020 22:16

Moi mon voisin bazardiez me dit clairement et sans honte qu’il triple le prix de ses légumes, qu’apres tout il est en droit de pratiquer les prix qu’il veut.....

37.Posté par Les bouffons le 30/03/2020 22:17

Ca me fait marrer les blaireaux qui parlent de subventions. Allez y, sortez les nous en détail les subventions aux maraichers et fruitiers !!! Allez qu'on rigole ! Etalez vos pseudos savoirs ou fermez là quand vous ne savez pas de quoi vous parlez ! Le pire c'est qu'il y a des cons qui commentent et qui font encore l'amalgame entre importateur, revendeur, forain et bazardier d'un coté et le producteur de l'autre... Et ceux qui parlent solidaires mais gros loool alors quand zot i travaille zot i pourrait refuse zot salaire non ? Allé chargé don

38.Posté par klod le 30/03/2020 22:22

heu vienne et ses suiveurs ou autres élus de la "chambre d'agri…." , tout comme minatchy avant …………

kan sa la RUn y arrive produire sak nous mange ????

le reste : la canne reste une culture d'exportation ………….. HIN ? pas "endémique" , la seule culture "endémique" étant celle qui "donne mangé", comme pour toutes les "ex colonies" devenus pays d'exportation ………………. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


merci pour les "consommateurs péis" qui attendent depuis 75 ans de départementalisation de consommer "Péi" ????? §§§§§§§§§§§§§§§§§§§


mon Grand Papa té y attende sa : mangé péi ............… lu la pas vu , paix à son "âme" ............….

39.Posté par Nmr le 31/03/2020 07:15 (depuis mobile)

C bande voler meme,subventions zot coné, travail 0,

40.Posté par CITOYEN le 31/03/2020 07:21

QUE FONT LES SERVICES DE L ÉTAT POUR CONTRÔLER ET ENCADRER LES PRIX ET PRENDRE DES SANCTIONS SUR LES TICKETS DE CAISSE ON DEVRAIT INDIQUER LE PRIX D ACHAT CAR LES OIGNONS IMPORTES SONT ACHETÉS A UN PRIX DERISOIRE APRÈS TOUT CA CES MÊMES AGRICULTEURS SERONT INDEMNISES PAR NOS IMPÔTS DEPUIS QUAND LES PRODUITS IMPORTES FONT PARTIE DES ETAT DES MARCHES DE PRODUCTEURS DES SANCTIONS DES SANCTIONS ET LES RECALCITRANTS SUPPRESSIONS DES AIDES DE L ÉTAT L ÉTAT C EST LE PORTE MONNAIE DU CITOYEN .?

41.Posté par @ klod le 31/03/2020 08:03

Toujours du n'importe quoi ! Je me demande bien ce que la vente d'armes, la bombe nucléaire et j'en passe des délires, viennent faire dans cette galère ?
Votre haine de la France vous fait dire n'importe quoi, heureusement que la France possède l'arme nucléaire, elle a bien servi pour la dissuasion à l'époque de la guerre froide !
La vente d'arme fait gagner de l'argent à la France dont vous profitez bien, arrêtez de vomir sur notre pays.
Pour les oignons ou autre, n'ayant pas de gros moyens comme vous semblez avoir, ma petite retraite ne me permet d'acheter que ce qui est le moins cher, ne vous en déplaise !
Quand la production péï sera au même niveau ou moins chère, ou que j'aurai gagné le gros lot au Loto, ce sera avec grand plaisir que j'achèterai local.
En attendant, comme tous les petits, j'achète le MOINS CHER !

42.Posté par Donne le fric au non bouffons le 31/03/2020 08:19

- CO Û T D E P R O D U C T I O N D ’ U N H E C T A R E D ’ A N A N A S V I C T O R I A CIRAD


intrants 4182€
MAIN-D’OEUVRE: 12322€
COUT TOTAL = 16504€
Coût de production/kg (pour 50 t récoltées) 0,33€



- La Région Réunion a assuré cet après-midi son soutien financier aux agriculteurs par une aide exceptionnelle de 150.000 euros. Les fruits pourront s'envoler vers l'Europe d'ici début décembre.






- Estimant le coût du fret trop élevé, les agriculteurs demandent une prise en charge par l'Etat et la Région des taxes liées au transport, à l'image de ce qui se fait en Espagne.

"Incontestablement, c'est le coût d'acheminement de l'ananas ou du letchi qui constitue un frein au développement de l'exportation". Pour la chambre d’agriculture, le coût du fret est dissuasif pour les producteurs locaux, d'autant plus que "la concurrence [est] de plus en plus forte avec les fruits des pays africains et de la zone euro", pour qui "les coûts d’acheminement sont moindres".



- Un soutien régional de 200 000 euros et une demande d’état de catastrophe naturelle

A la mi-novembre, les agriculteurs ont demandé que soit décrété l’état de catastrophe naturelle. Une demande qui a également reçu le soutien du député de la Réunion, Jean-Hugues Ratenon qui a adressé un courrier en ce sens au Ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert.

Les planteurs se sont entretenus également avec la Région Réunion en début de semaine. L’institution régionale a prévu une aide de 200 000 euros pour la filière. Elle sera reversée à 40 producteurs. A noter que ce phénomène de pénurie pour les letchis concerne également la

43.Posté par St Paulois le 31/03/2020 09:04

Post 28

jamais content , i donne pas i plèr , i donne i plèr.
Com dit douvin , assé fé chié do moun dont.

44.Posté par Mehdi BOUACHRA le 31/03/2020 09:38

Il faut couler l'agriculture local et acheter tout importé. Localement ce sont une bande de profiteur qui font grimper les prix sous n'importe qu'elle prétexte bidon.

45.Posté par OREO974 le 31/03/2020 10:03

à POST 37.

Tu sais les bazardiers n'ont pas besoin de subventions vu qu'ils fixent eux memes les prix pour nous voler.
Quand on parle de solidarité, on dit pas de faire les choses gratuitement mais au moins de ne pas payer ses tomates 10€ le kg ou 50€ le kg d'oignons.

Pour les subventions, il faut juste aller voir sur www.departement974.fr, section "agriculture et eau" et tu trouveras toute tes subventions dans le "guide des aides agricoles". Mais y en a plein en bonus comme pour encourager à produire des oignons, on file 3000€. Apparement çà à pas marché.
Tu pourrais fermer ta bouche avant d'étaler ton pseudo savoir.

46.Posté par Didier le 31/03/2020 11:00

On est en guerre, les vieux réflexes marchés noirs de 40 aussi ?

47.Posté par Luiggi Huet le 31/03/2020 12:24 (depuis mobile)

Zot i aime profiter,i dit pas combien tonne i fé à l''hectare, environ 21 tonnes, fé le calcul, à 1€50 le kilos prix moyen.
Í fé pitié bande planteur oignons, sans compter les aides que zot i reçoit.

48.Posté par klod le 31/03/2020 16:36

post 41: bien le bonjour chez vous ,


et sinon sa ? kriré kraké , kosa un chose ? ,

comme y dit mes compères , frères et soeurs Créoles ,
tien bo mon band Fra et mon band Syster ! …...


aucune "haine" de la Framce de de ma part, que nenni ……………..

la "haine " je laisse ca au fn , nouveau rn , coutumier du fait …………. Hin mon bon ???????????????????

la haine est mauvaise pour le karma …………… LordS mercy Me .

en ces temps de "confinement" , humblement, une seule "maxime" ultime : "ne jamais faire aux autres ce que l'on ne ferait pas à soi même" ………

le seul cap à avoir en nos vies terrestres …………. ben .



c'est une maxime christique , certes , mais je ne doute pas que Chaque Religion ou Chaque Philosophie est la même ^


en ces temps de "crise mondiale" , sincèrement , le minimum "syndical" ( respect à mes camarades syndiqués par le fait ……….. , ben !) : Ne pas faire aux Autres ce que l'on ne ferait pas à soi même

un minimum dans la vie , HIN ?

49.Posté par Stef974 le 04/04/2020 09:22 (depuis mobile)

Ôté Mr Vienne ou sà i lé les oignons à 1€50 le kg comme ou dit la dans l''article ? Mi peu savoir ?
Arrêt vol créole t

50.Posté par ravineboncoin le 04/04/2020 12:19

Vous avez un EXEMPLE FRAPPANT DU COMMERCE DES FRUITS ET LEGUMES!!!!!!

De supprimer les intermédiaires LE CONSOMMATEUR NE GAGNERA A B S O L U M E N T R I E N !!!!!
Les intermédiaires petits commerçants,transporteurs, grossites etc.............. emploient et paient, reversent à l'état la T.V.A. salaires etc...........
le producteur ALIGNE SON PRIX DE VENTE SUR CELUI DU BAZARDIER , même des fois plus cher!!!!
Ils travaillent généralement en famille,peu de déclarations sociales et peu de charges !!!!!tout le monde travaille même les SENIORS. Souhaitez garder longtemps les intermédiaires car ceux-ci disparus VS ALLEZ COMPRENDRE VOTRE FACTURE!!!!

VOUS AVEZ ACTUELLEMENT DEVANT VOS YEUX ET VOTRE PORTE MONNAIE, LA TRISTE REALITE! DU COMPORTEMENT DE NOTRE AGRICULTURE!!!!! qui à une certaine période n'a pas été vraiment exemplaire!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes