Faits-divers

Harcèlement moral : Six mois avec sursis requis contre une administrative de la Préfecture

Lundi 11 Décembre 2017 - 11:38

Six mois de prison avec sursis ont été requis vendredi à l’encontre d’une secrétaire administrative de la Préfecture de La Réunion. Elle était accusée par une employée de harcèlement moral.

Selon la plaignante, les faits remontent "entre 2006 et 2011", mais le magistrat a estimé que ces faits étaient confirmés entre 2010 et 2011. La plainte a été déposée en janvier 2012. Une confrontation avait eu lieu en mars 2016 où la plaignante et la prévenue ont été interrogées par le juge d'instruction. La plaignante a indiqué qu'elle n'était pas la seule à être harcelée par sa responsable.

La prévenue a été mise en examen pour "harcèlement moral, agissements répétés ayant pour objet ou causé une dégradation de travail mettant en péril la santé des employés".  

Lors de l’audience vendredi, la prévenue a indiqué qu’elle avait désormais "un petit clignotant dans sa tête pour lui empêcher de dépasser les bornes" . L'avocat de la plaignante "lui a rétorqué qu’il lui manquait un feu rouge". Le magistrat a en effet estimé que les propos et les agissements répétés de la prévenue "ont eu une dégradation des conditions de travail de la plaignante, susceptibles de porter atteinte à ses droits, à sa dignité mais aussi d’altérer sa santé physique ou mental et de compromettre son avenir professionnel".

L’affaire a été mise en délibéré le 23 février prochain.
NP
Lu 4659 fois



1.Posté par Marie le 11/12/2017 14:55

Bravo, une première malgré proche du bon dieu.
En effet, je ne comprends pas le tribunal, justice de notre pays comment se fait il que des plaintes ont été déposés par des plaignants d'une collectivité bien connu par ces agissements .
Aucune des personnes n'ont été vu ni entendu par la justice même si une commission rogatoire a été diligentée.
Est ce parce que cette personne est un haut fonctionnaire? est ce parce qu'i fréquente la franc maçonnerie?
Monsieur le Procureur on attend de vous un geste honorable.

Affaire à suivre

2.Posté par cmoin le 11/12/2017 15:29

Il faudrait aussi la virer.

3.Posté par Lafilafe le 12/12/2017 00:48 (depuis mobile)

Ben heureusement la secrétaire l’a avouer que li la dépasse les bornes car li t foutue ( enquête téléphonique, vidéos , médecins , e-mails, message, viber, whatapps .... même ou efface i trape à ou)

T obliger monte son qé avant gagne baisement

4.Posté par roro 61 le 12/12/2017 14:38

Ces chefaillons ne savent plus quoi faire pour avoir la bénédiction du grand gourou , mais lorsqu'ils sont dans la merde : le gourou s'en lave les mains . IL faut qu'elle rajoute au petit clignotant dans sa tête pour lui empêcher de dépasser les bornes" un rabot pour ses dents longues afin de ne pas rayer le parquet .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 17:53 Disparition inquiétante depuis le 13 novembre