MENU ZINFOS
Société

Handicap : Les "trucs bêtes" qui rendent la vie encore plus difficile pour certains


Alertés par un internaute, nous avons ouvert les yeux et remarqué les nombreux manquements dans l'accès à la voie publique pour les personnes porteuses de handicap.

Par - Publié le Lundi 7 Juin 2021 à 08:57

Une bouche d'incendie rue Emile Hugot à la Technopole
Une bouche d'incendie rue Emile Hugot à la Technopole
Ce sont des choses que l’on ne remarque pas lorsque l’on possède des jambes pour marcher, des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. Mais pour les personnes porteuses de handicap, le quotidien n’est pas évident. Et il n’est malheureusement pas facilité sur la voie publique lorsque des obstacles rendent leur but parfois inatteignable.
 
Des chaussées trop étroites, des poteaux plantés en plein milieu du trottoir, l’absence de rampe ou d’ascenseur… Nombreuses sont les erreurs commises qui forcent les personnes en chaise roulante, par exemple, à trouver un autre chemin souvent bien plus long ou dangereux. Parfois même, il est question d'abandonner.
 
À La Réunion, ces erreurs se trouveraient en nombre dans toutes les communes de l’île. À titre d’exemple, des photos ont été prises à Saint-Denis, pour la plupart en centre-ville, afin de montrer en quoi les voies sont inadaptées aux personnes porteuses de handicap et l’accès parfois impossible, notamment en chaise roulante.
 
Le plus flagrant reste les trottoirs déjà très étroits de la ville, trop souvent rétrécis par des poteaux, poubelles ou encore bouches d’incendie. La loi prévoit pourtant que la largeur minimale d’un trottoir doit être de 1,20 mètre libre de tout obstacle. Un "rétrécissement ponctuel", comme un poteau électrique par exemple, est permis, mais la largeur minimale doit être, à cet endroit-là, de 90 cm.

Un trottoir neuf doit quant à lui mesurer 1,40 mètre de large minimum avec un rétrécissement ponctuel de 1,20 mètre maximum. Sans quoi, il est nécessaire de traverser si possible ou rebrousser chemin, parfois en marche arrière si le trottoir ne permet pas de faire demi-tour. 
 

Un passage impossible en chaise roulante rue de Paris
Un passage impossible en chaise roulante rue de Paris
Les manquements sont aussi nombreux concernant l’accès à la voie publique pour les personnes non-voyantes et malvoyantes. Jean-Philippe, non-voyant et ayant vécu à Saint-Denis pendant 24 ans avant de déménager à la Rivière Saint-Louis il y a plus d’un an, dénonce notamment le peu de feux tricolores sonores (une télécommande fournie par la mairie indique le nom de la rue et si le feu est rouge ou vert), pourtant obligatoires. Les rues principales du carré d’or en seraient équipées mais pas les autres quartiers de la commune.  
 
Les gestes citoyens ont aussi leur importance
 
Jean-Philippe mentionne aussi d’autres "trucs bêtes", comme les boitiers électriques en bas des murs contre lesquels ils se cogne, ou les trous dans les grillages d’égout "dans lesquels se coince la canne", par exemple. "On y pense pas mais les poubelles, les voitures mal stationnées, les camions de livraison… Ça m’a valu plus d’une paire de lunettes solaires cassées", raconte-t-il.

Les voitures souvent mal stationnées rue Jean Chatel
Les voitures souvent mal stationnées rue Jean Chatel
Ce sont d’ailleurs des citoyens comme Jean-Philippe qui se réunissent le 26 juin prochain avec les instructeurs en locomotion du SAMSAHDV (Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés Déficients Visuels) pour tenter d’interpeller "une fois de plus" les élus de Saint-Louis.

Un des points qu’il souhaite aborder : la gare routière refaite à neuf sans que le trait au sol ne soit lisible avec la canne ou que les bus qui arrivent soient annoncés. "Heureusement qu’il y a le SAMSAH qui nous apprend à nous déplacer, reconnaître notre trajet et tout ce dont on a besoin au quotidien, explique-t-il. Certains y sont en formation pendant plusieurs années avant de pouvoir être autonomes. On va essayer de trouver des solutions concernant les trottoirs, bus, magasins et envoyer des courriers ou pétitions. Parce que même quand on arrive à entrer dans une commission communale d’accessibilité, on ne tient pas compte de notre avis".

Car malheureusement, "le seul moment où des gens, qui me voyaient pourtant tous les jours dans les rues de Saint-Denis, ont proposé de m’accompagner jusqu’à chez moi, c’était des candidats juste avant les élections". "Pour arriver ensuite à des bureaux non accessibles et aucun bulletin de vote en braille", ajoute-t-il. Jean-Philippe ne devrait donc pas avoir de mal à trouver d'aide pour traverser la rue, en cette période électorale. 

Des poubelles bloquent constamment le chemin, rue Felix Guyon
Des poubelles bloquent constamment le chemin, rue Felix Guyon

Le seul accès possible vers le parking rue Felix Guyon est par la cage d'escalier
Le seul accès possible vers le parking rue Felix Guyon est par la cage d'escalier

Il faut emprunter des escaliers pour accéder à la Halle depuis le parking et vis versa
Il faut emprunter des escaliers pour accéder à la Halle depuis le parking et vis versa


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Puf le 07/06/2021 09:15

Saint Denis, c'est partout comme cela, rue bois de nèfles essayez de circuler avec une poussette des voitures partout sur le moindre recoin de trottoirs.
Un chantier qui dépasse largement sur la voie publique.
Score vauban les camions de livraison garés sur les trottoirs la mairie de Saint Denis ne fait rien!

2.Posté par bruce le 07/06/2021 09:32

le problème n'est pas que pour les handicapés, tout cela est également très "handicapant" quand on a une poussette. De manière générale, on a une île construite pour les bagnoles, il n'y a pas assez de trottoirs ni de pistes cyclables et quand elles existent elles sont très loin d'être aux normes. La plupart des gens ne s'en rendent pas compte parce qu'ils sont toujours dans leur bagnole ou qu'ils ne sont ni handicapés ni avec une poussette. Mais par manque de vision, personne ne se rend compte des dégâts que cela provoque, entre les accidents de la route (dont les piétons et cyclistes sont majoritairement les victimes), l'obésité rampante (faute d'exercice et de dépendance à la bagnole) et l'impraticabilité de la ville pour les non-automobilistes. Rajoutez à cela les industriels du BTP qui ne pensent qu'à bétonner et les politiques qui ne sont pas à la hauteur, s'en foutent complètement, voire sont complices de ces multinationales. Et voilà comment la Réunion est devenue ce qu'elle est aujourd'hui : l'île aux bagnoles, saturée du matin au soir, où l'on ne peut plus se déplacer à pied.

3.Posté par le planteur le 07/06/2021 09:43

les bornes a verres ??? impossible pour les handicapés sauf pour les handisport qui s'entraine au jet de bouteilles

4.Posté par Mwin la pa di le 07/06/2021 09:44

Au Tampon c'est pareil voire pire ! non seulement pour le passage des fauteuils roulants mais même pour les piétons !

5.Posté par MT CRISTO le 07/06/2021 10:29

Devant certains médecins et spécialistes impossible de stationner ou difficile d'accès. Il faut arriver en ambulance et être transporté en brancard.

6.Posté par Romain le 07/06/2021 11:12

Post 4 Mwin...

Alors en revanche "Le Tampon" c'est pire que tout dans tous les domaines, mais bon y a quand même un indice dans le nom ridicule de la ville....

Vous allez jusqu'à élire "Miss Tampon" tellement vous avez peur de rien...

7.Posté par Pamoinlotèr le 07/06/2021 11:51

Et les voitures garées sur les trottoirs partout sur l'île.
La police municipale de Bras Panon qui t'envoie vers les gendarmes qui te renvoie vers la police municipale dont le chef te renvoie vers la préfecture qui t'envoie vers la DEAL qui t'envoie vers bla bla bla..... vers le maire.
Enfin, le bon interlocuteur, le maire qui des réclamations de beaucoup d'handicapés, des parents d'élèves près des écoles et autres usagers de la route, comme il se présente aux départementales, ne veut pas perdre des voix. ( Les usagers des trottoirs votent quand même.)

8.Posté par DLTs le 07/06/2021 12:02

A St Denis, depuis des années on doit faire un écart sur la route entre les voitures pour ne pas se prendre une douche à chaque fois que l’on passe sur certains trottoirs. Les voitures sont obligées de freiner et cela crée un ralentissement. L’eau des climatiseurs ou d’arrosage des plantes des balcons, coule directement sur le trottoir et sur la tête des passants. Ce qui rend ces trottoirs doublement dangereux car très glissants. De plus dans ces zones toujours mouillées près des grilles d’égouts ressortent des cancrelats et autres habitants d’égouts 🐀 🐀. Aucun passant n’est à l’abri sur ces trottoirs «douches.»

9.Posté par geenec le 07/06/2021 12:14

et les voitures garées sur les emplacement réservé les agressions aux caisses réservées et j'en passe

10.Posté par geenec le 07/06/2021 12:14

et les voitures garées sur les emplacement réservé les agressions aux caisses réservées et j'en passe

11.Posté par Existentialiste le 07/06/2021 12:19

Hé oui, c'est petit rien de la vie ordinaire qui sont si souvent monstrueux pour les plus sensibles de notre société ; à forte raison pour les personnes en situations et porteurs de Handicap ce qui est affreusement honteux pour une partie des "gens" dit "ordinaire". La conscience collective n'a malheureusement pas réalisé que nous sommes tous porteurs d'un handicap quelconque pour améliorer le quotidien de celles et ceux qui le sont réellement.

12.Posté par M. Du Puit le 07/06/2021 13:20

En plus ce n’est pas comme si qu’il n’y avait pas de place sur le bas côté …

13.Posté par Doumé le 07/06/2021 11:21

C’est un problème global Réunion sur la capacité des élus réunionnais à prendre en considération l’espace commun POUR TOUS avec le partage qui va avec. Toute une famille d’incompétent aux services de l’urbanisme qui laisse faire les constructions illégales et qui ensuite régularise après 6 ans d’occupation sans prendre en compte des voiries dignes de ce nom pour la voiture, mais aussi les bus, les piétons, les vélos, les handicapés moteur. Des villes avec de vrais parking pour les voitures ou le covoiturage pourraient aider à la fluidité et le partage des parties communes d’une ville.

14.Posté par ZembroKaf le 07/06/2021 14:40

@5 " MT CRISTO"
Chemin casabona st pierre devant "sos médecins" ... c'est le "top" !!!
Sinon Jean Philippe.S (que je connait très bien) ... tu connais beaucoup de "brailliste" à La Réunion et qui vont voter ???
En tout cas bravo aux structures qui s'occupent des PH et des Déficients Visuels ( AVH OI, SAMSAH-DV, Centre de rééducation HORUS et une mention particulière à La Cécibase du Conseil Départemental ...)

15.Posté par mac974 le 07/06/2021 13:56

Qui valide la fin et la reception des travaux ???? un gars ou un service qui connait pas son travail, et de plus incompétent.

16.Posté par PP974 le 07/06/2021 14:26

Et les voitures qui se garent sur les trottoirs en toute impunité… moi qui pensais que les trottoirs étaient réservés au piétons et la route aux véhicules motorisés… quand on voit une maman avec une poussette obligée de passer sur la route pour éviter la voiture garée sur le trottoir…

17.Posté par DE MANIÈRE GROTESK le 07/06/2021 18:00

Une grille d'évacuation d'eau placée au plus haut d'une route communale, le chef de chantier m'a expliqué qu'il n'avait pas besoin de moi pour savoir quoi faire et que LUI connaissait le métier.

18.Posté par Nicolas le 07/06/2021 18:21

Pendant ce temps l'élu de St Denis délégué aux handicaps est sur le terrain pour la compagne d'élection départemental occupe les réreaux sociaux à fond pour se élire, il n'a pas le temps de recevoirs les adminitrés et ne fait rien pour l'améloriation de la commune, ex: tout chemin lory les bas à ste clotilde pour l'élu du secteur la priorité est ailleurs (son slogan st denis bougue bien) il aurait du complèter le dimanche aprés midi sur le mail du chaudron.

19.Posté par klod le 07/06/2021 18:28

pour améliorer la "vie de tous les jours pour tous ", il y en a des choses à faire

…………………………………. et nos "élus" s'y intéressent ils, de droite ou de gauche ?????????????????????? j'en doute .

20.Posté par TICOQ le 07/06/2021 18:35

Question bête : Avez-vous déjà vu un maire arpenter les rues de sa ville pour se rendre compte du parcours du combattant quotidien pour le déplacement des personnes âgées ou à mobilité réduite.... et y remédier ?

21.Posté par Paul Hubert le 07/06/2021 18:36

Depuit plus de 17 ans que j'habite au centre ville de ste suzanne non accéssible, mes cources, mes suivies médicaux et ma vie social se passe hors de cette commune, un maire que j'ai contacter a mettre reprise sans aucune réponse à ce jour.

22.Posté par Arnaud H le 07/06/2021 19:58

Mme La Maire au lieu de se présenter aux Régionales elle devrait revoir sa copie sur l'accéssibilité de sa commune et de respecter sa parole d'êtres Maire et rien d'autres.

23.Posté par MOUTAMA Julien le 07/06/2021 20:18

Merci à Soe Hitchon pour cet article concernant les personnes porteuses d'handicaps très beau sujet, c'est vrais qu'il faut êtres sencibilisé pour comprendre les difficultés de ses personnes. Combien de batîments, lieux de cultes, commerces, transports, médias télésivuels, réseaux sociaux etc, etc qui ne sont pas accéssibles, ka attendent tout nos Députées pour mettre à jour la loi 2005 et la rendre obligatoire avec des amandes et obligations de mettre tout aux normes une fois pour tout.

24.Posté par karim le 08/06/2021 09:33

Mon fils est fauteuil roulant, j'invite Mme La Maire de faire un tour avec nous en ville de St Denis, pour qu'elle se rendre compte de ce qu'ont vie tjr les jours

25.Posté par coudeurk clodine le 10/06/2021 06:46

j'ai une malade du dos (qui se courbe》 avec des douleurs atroce quand je vais voir mon médecin, faire mes courses c'est l'enfer pour moi entre les trottoirs abîmés, les ralentisseur auto qui font plus de 30 cm, les routes défoncés manquent d'entretien, et les que les sociétés coupe la route pour faire les raccordement 《eau, EDF, télévision, internet, égouts etc etc) ex rue de bois nèfles St Denis. quel est le regard de la mairie sur ces fin travaux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes