MENU ZINFOS
National

Guyane: Le collectif "Pou Lagwiyann dekolé" ne veut parler qu'avec "des ministres"


- Publié le Dimanche 26 Mars 2017 à 13:01 | Lu 5421 fois

Point presse du président de la délégation interministérielle, Jean-François Cordet, ancien préfet de la Guyane, dès son arrivée samedi
Point presse du président de la délégation interministérielle, Jean-François Cordet, ancien préfet de la Guyane, dès son arrivée samedi
Ce lundi, cela fera une semaine que la Guyane est paralysée par un mouvement social d’ampleur. Alors que la mission interministérielle dépêchée par Bernard Cazeneuve est arrivée sur place dans la soirée de samedi, mais avec laquelle les contestataires ne veulent pas discuter,  37 organisations syndicales ont lancé un appel à la grève générale à partir de lundi.

Treize des vingt-deux maires du territoire, réunis à Kourou samedi matin par l'association des maires de Guyane, ont ainsi décidé, à l’unanimité, de ne pas rencontrer cette délégation interministérielle menée par un ancien préfet du département français d’Amérique du sud, tout en réclamant de pouvoir discuter avec "des ministres".

Rappelons que cette grogne sociale traverse l’ensemble des thématiques de société et se regroupe désormais en un collectif Pou Lagwiyann dekolé ("Pour que la Guyane décolle"). Ainsi, le mouvement de protestation regroupe, pêle-mêle, des collectifs contre l'insécurité, un collectif dénonçant l'insuffisance de l'offre de soins ou encore des transporteurs. 

Au micro de France Info ce dimanche 26 mars, la ministre des Outre-mer a assuré suivre la situation "minute par minute" et que le gouvernement a "agi" pour le plus grand département français ultra-marin.

Cet appel à la grève générale à compter de demain va compliquer une situation économique déjà fragilisée depuis jeudi. Les administrations, les écoles, l’université, le port et les commerces seront fermés, tout comme les stations service non ravitaillées puisque de nombreux barrages filtrant compliquent la circulation sur une dizaine de ronds points stratégiques du littoral guyanais. 





1.Posté par PATRICK CEVENNES le 26/03/2017 14:21

fukcd473
Mdr la sous-secrétaire pris en flagrance d'incompétences. Elle n'aurait quelques millions à distribuer à titre exceptionnel, non financés, cela va de soi ?

2.Posté par moi le 26/03/2017 15:32 (depuis mobile)

On veut étre ministre,mais on n'assume pas la fonction! Déplorable

3.Posté par Dolly Prane le 26/03/2017 15:35

ben ou elle est Erika ? banna la besoin a elle la bas ..

4.Posté par Ti Tang le 26/03/2017 16:11 (depuis mobile)

Que la sinistre des outre-mer n'aille pas sur place pour pouvoir continuer à faire campagne tranquillement, devrait ouvrir les yeux à tous sur ses véritables motivations à rester au pouvoir...

5.Posté par KUNTA KINTé le 26/03/2017 16:12

O T éricka bareigts , vu au journal télévisé du 13H00 , sur une chaîne nationale ce dimanche 26 , les grévistes t'attendent sur la situation de la Guyane .

Un p'tit conseil emmène annette gilbert , le stratège de quartiers au PS avec ou et laisse a li définitivement en Guyane , les grévistes seront quoi faire avec cet individu .

6.Posté par RIPOSTE974 le 26/03/2017 16:47

J'entends les Guyanais aujourd'hui, mais je les ai aussi entendu hier, je les entends depuis que je suis sur ce poste et nous avons agi. ( Nous C qui ? )

"D'abord je veux dire que cette situation je la suis minute par minute depuis le départ" ( profite du changement d'horaire ! )

de Ericka Bareigts ;

Et pendanr ce temps en Guyane : les syndicats ont voté une grève générale dès lundi ;

Pôvre Princesse éricka de Sin Dni

7.Posté par Simandèf le 26/03/2017 16:51

En Guyane, il semblerait que le racisme économique est pris des proportions qui soit au delà du supportable a un tel point que toute la population soit d'accord avec la grève générale. Vouloir parler avec des gens qui sont censé comprendre leur revendication est la moindre des choses quand on se sent abandonnés par la République. Vouloir parler avec la ministre des Outre-mer va de soi quand les problèmes sociaux sont aussi graves. La tension est palpable et une étincelle peut tout faire exploser c'est vrai néanmoins, Ericka Bareigts aura t'elle le courage de faire son job et d'aller sur place ?

8.Posté par alcide le 26/03/2017 16:52

Bientôt le tour des réunionnais de se révolter...

9.Posté par KLB le 26/03/2017 16:58

Il est clair que Mme Bareights n'a pas la carrure.
Ce n'est bien entendu pas une question de sexe comme les machos pourraient le penser, il y a bien des femmes qui feraient le job ... et bien des hommes qui ne le feraient pas.
Il se pourrait bien qu'on la mette dans l'avion ...

10.Posté par miro le 26/03/2017 17:12

notre sinistre y moule poivre. Elle a peur de recevoir un galet dans ses guiboles. Pauvre d'elle ! ...

11.Posté par citoyen le 26/03/2017 17:20

Ha lala! le ministre créol l'égalité royale y court cachette; un gouvernement de qualité en France n'aurait jamais désigné de tel portrait à ce poste, y a la même tempe que le ti-pére lors des évènements d'émeutes , le phénomène est introuvable sur la place...a lu barré a diégo.

12.Posté par responsabilité de l''''état le 26/03/2017 17:24

Il va falloir mouiller ta robe à défaut de chemise ! Eh oui , prérogatives obligent , c'est bien beau l'honneur et les avantages qui vont avec. Demande à ton metteur en scène de t'accompagner au cas où .
Surtout là bas band-na lé pas tendre comme ici !

13.Posté par cmoin le 26/03/2017 17:28

Rien pour eux,ils sont masqués,armés et sème le chaos sur cette ile.
Si ils veulent du travail,fallait apprendre à l'école.

14.Posté par cmoin le 26/03/2017 17:43

Rien pour eux,ils sont masqués,armés et sème le chaos sur cette ile.Si ils veulent du travail,fallait apprendre à l'école.

15.Posté par Titi or not Titi le 26/03/2017 17:46 (depuis mobile)

"Le collectif "Pou Lagwiyann dekolé" " 😄😄
C''Est Sure Qu''Avec Ce Nom De Collectif, Ils Vont Pouvoir Négocier !! 😄😄
Ericka Doit S''En Mordre Les Doigts ! 😜
Il Suffit Tout Simplement De Délocaliser Le Centre De Kourou Et Hop ... ! 😜👍

ANouLa©®

16.Posté par Tizoi le 26/03/2017 17:53

Les commentaires font rire ou pleurer, au choix. Si les ministres doivent se déplacer, c'est que les élus sur place n'ont pas fait leur boulot, qu'ils ne sont pas responsables. À quoi ça sert que la ministre aille sur place vu qu'une mission a été mise en place ? La ministre ne sera plus en fonction d'ici 1 mois, mais la mission oui. Donc il vaut mieux passer par eux.

17.Posté par cmoin le 26/03/2017 18:06

Au bout de combien temps le message"quota de message dépassé" s'arrete svp?(répondez)

18.Posté par cmoin le 26/03/2017 18:07

+ce territoire je veut dire,oublié ce que est c'était l guyane

19.Posté par klod le 26/03/2017 18:10

Tiens , aucune remarque sur le créole guyannais , comme on peut le lire des fois su nout kréol ; étonnnant !

20.Posté par Zanzak Lamoresse le 26/03/2017 18:19 (depuis mobile)

C''est la droite qui pille les outremers qui les a délaissé depuis La departementalisation. Les éléments difficiles en Guiyann existent depuis longtemps et la résolution ne viendra pas de manière fictive avec cette même droite.

21.Posté par Jacques Carriti le 26/03/2017 18:28

"Cmoins", la Guyane n'est pas une île ! ! !
Je suis sûr que vous la placez dans les Antilles ! !
Quand on ne sait pas, on dit pas !!!
Jacques Carriti, un guyanais de cœur.

22.Posté par Kreol974 le 26/03/2017 19:43

Une ministre qui se déplace dans certains DOM ou TOM pour des questions futiles , ou des inaugurations pour le buzz; mais qui ne sort pas de son fauteuil pour des problèmes graves....LAMENTABLE, et pourtant c'est une Domienne.... Je suis créole , et j'ai honte de l'image de la Réunion qu'elle renvoit avec ce comportement de dégonflée....

23.Posté par margouillat974 le 26/03/2017 20:12

Guyannais= des gens peinards descendants d'esclaves, de commerçants, de marins, de crapules et d'innocents envoyés au célèbre bagne de Cayenne, sur un territoire déclaré Français, bénéficient des lois de la République Française. La République leur doit la sécurité, l'éducation de leurs enfants, un système de soins performant, en bref, tout ce qu'il est inscrit dans notre constitution. La guyanne est entourée par le Bresil (et c'est pas du tout "Copacobana") et le Surinam, où les plus pauvres fuient en pensant que la République Française leur offrira un meilleur avenir. Il se trouve que le service public en guyanne, comme partout en France, ne peut plus offrir les mêmes prestations qu'il y a 20 ans encore. Les affamés du Brésil , du surinam et du guyanna voisin, croyant encore au pays de cocagne que représente pour eux la Guyanne Française volent, agressent et assassinent, puisqu'ils ne trouvent ni emplois, ni maisons, ni avenir. Les services de l'état sont complètement démunis, sous-équipés et en sous -effectif: il ne peuvent pas faire face aux demandes de soins, de protection réclamés depuis une décennie (ou plusieurs)par les Français de guyanne. Si ce problème ne se cantonnait qu'à la Guyanne, il serait facile de le contenir. Malheureusement, ce cas n'est pas unique: la France entière est gangrénée par cet état de fait.

24.Posté par Nono le 26/03/2017 21:14

Vouloir parler à des ministres à un mois des élections présidentielles ? Il y'en a qui aiment se faire enfumer....

25.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 26/03/2017 22:39

*Incroyable ! "Ils" ont envoyé un ci-devant préfet à moumoute pour "négocier"...

*"Peuple réunionnais", vous avez vu ce que ce trio a en face ??

*Cinq-cents "frères" ! - et dire qu'Ericka n'a pas peur...l'idiote !

26.Posté par question bête le 27/03/2017 00:39

minute par minute..voilà une expression bien bête...

27.Posté par Pierre Balcon le 27/03/2017 08:12

A mourir de rire

Dans l'interview à M6 Macron décrit la Guyane comme une île :

https://youtu.be/Nu_UVfE18cA

Macron parle , comme "cmoin" de “Bloquer le fonctionnement de l’ile “

Et voilà donc ce qui nous attend !

Il est manifestement un peu “dans les vapes” au moment de cet interview et récite sa leçon.
Il a des excuse le pauvre chou après une journée de coupe de cannes et après avoir dû supporter Thierry Robert pendant 24 h

Rappelons nous aussi de Valls qui plaçait La Réunion dans le Pacifique .
décidément ces socialos ont des problèmes avec la géographie !

Ignorance ou " je m'en foutisme " !!!

28.Posté par eve le 27/03/2017 09:00

M macron : la Guyane n'est pas une île !!!!!! ................ Quel mépris pour les guyanais

29.Posté par yabos le 27/03/2017 09:03

Je ne discuterai pas sur le fond du problème, mais dirai plus simplement, qu'on ne discute pas avec des gens masqués et cagoulés. Si ces forcenés veulent vraiment dialoguer avec les autorités, qu'ils commencent par enlever leur cagoule. Un peu de courage!!

30.Posté par citoyen le 27/03/2017 09:12

Pôvre ministre cocote, les contestataires de la Guyane ignorent totalement ce petit portrait de salon et ne la citent même pas comme interlocuteur...et dire qu'Holande pensait que c'était la panacée qui ferait sa propagande socialiste. Mal barré des gestionnaires minables

31.Posté par Oscar DUDULE le 27/03/2017 10:17

Madame Bareigt préfère accuser certains candidats à la Présidentielle d'aggraver les choses

"L'invective, l'outrance et l'approximation dont ils ( certains candidats) ont fait preuve contribuent à attiser les désordres qui perturbent la vie de nos concitoyens guyanais", ont déclaré dans un communiqué commun les ministres Matthias Fekl (Intérieur) et Ericka Bareigts (Outremer),

C'est bien sur plus facile.

32.Posté par Franck de paris le 27/03/2017 17:37

Les métropolitains vous soutiennent, ne lâchez rien, mais faites attention de ne pas vous faire déborder par des agitateurs visant à décrédibiliser votre action.
Les hauts fonctionnaires et les ministres sont des violonistes.... mais vous connaissez déjà comme nous leur partition.
Courage nous sommes avec vous et vous avez le total soutien des métropolitains, vous êtes Guyanais, vous êtes Français...on vous aime :)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes