Politique

Guerre ouverte à Saint-Louis: Quelques élus de la majorité prennent les devants

Mercredi 16 Janvier 2019 - 11:51

La majorité saint-louisienne semble se fissurer au fur et à mesure que les élections municipales de 2020 approchent. Après Julianna M’Doihoma, démise de ses fonctions d’adjointe en juin dernier, les tensions au sein de la majorité prennent de plus en plus d’ampleur. 

En guise de voeux pour cette nouvelle année, un courrier a ainsi été envoyé aux employés municipaux, promettant de "commencer à réduire les impôts sans remettre en cause l’équilibre budgétaire" et de "titulariser tous les agents en CDD et CDI afin de lutter contre la précarité". Des promesses surprenantes dans un contexte où le préfet continue à garder un oeil sur les comptes de la ville. Le courrier a été signé par les élus délégués aux ressources humaines, Emmanuelle Sinacouty, également vice-présidente du CCAS, Louis Thémot, adjoint aux RH, Nathalie Coupaye, également en charge de la lutte contre l’échec scolaire et l’illettrisme et Elodie Boisvilliers, 14e adjointe déléguée à l’hygiène et sécurité des bâtiments recevant le public. 

Fin d’année dernière, cette dernière s’est d’ailleurs ouvertement attaquée au maire, fustigeant sa capacité et sa détermination à gérer la commune. Par le biais d’un mail envoyé en copie à l’ensemble des élus,  Elodie Boisvilliers a remis en question la décision de l’édile de lui retirer sa délégation ressources humaines qu’elle occupait avec Léonus Thémot.  "Ma délégation RH ne correspondait pas car je ne faisais pas suffisamment de tâches car nous étions deux sur le poste". Deux, voire trois, compte même l’élue en colère qui ajoute également le maire Patrick Malet "car c'est vous qui vous occupiez des embauches et des déplacements de personnels", affirme le courrier distribué à la population.

Le ton est donné, on entre de plain-pied dans la campagne électorale. Face à l’incurie du maire, Elodie Boivilliers, par provocation sans doute, se propose même de prendre la tête du navire. "Et je pense ne pas être la seule à penser qu'à un moment donné, il faut savoir dire stop quand on n'arrive plus à gérer."

Pour Julianna M ‘Doihoma, qui a donc été la première à quitter ce "navire", "la démagogie et les calculs politiciens sont déjà de retour à Saint-Louis."  (voir son communiqué ici)

Pour certains observateurs, les rênes de la collectivité échappent de plus en plus aux mains de Patrick Malet, pourtant transmises par Cyrille Hamilcaro quelques mois après l'élection victorieuse de 2014. Les deux camps seraient ainsi entrés en guerre ouverte.

---
Le fameux courrier de la discorde :


Le courrier incendiaire de l'adjointe Elodie Boisvilliers adressé au maire, avec en copie les élus de la majorité : 

Prisca Bigot
Lu 6830 fois



1.Posté par Manu le 16/01/2019 12:57 (depuis mobile)

Je suis heureux est pressé que vous titularisé les CDD CDI les 12 handicapé foutu à la porte voilà 1 ans de ça pas de budget ..prioritaire à l emploi sois disant ..j attend la suite ..attend de voir intégration de quel agent .

2.Posté par Sisi le 16/01/2019 13:04

Les prochains mois s' annoncent bien mouvementés. ...... on va bien rigoler 😂😂😂

3.Posté par Radinasse le 16/01/2019 13:10 (depuis mobile)

Hors sujet :


Benalla est de nouveau entendu au Sénat au sujet de ses passeports diplomatiques....

4.Posté par Bataye po la po graton le 16/01/2019 13:15 (depuis mobile)

Si zot y balaye komsa c pas po la po patate . Mive ma part po voter . Di a moins combien zot i donne po tout SAC zot i sava prendre . Mi vote pi po la po patate . No MONNAIE NO VOTE . C moins ki fait la promesse , moins lé pi couillon

5.Posté par hubert le 16/01/2019 13:22

si j'etais patrick malet ,j'aurais dit aux autres ,vous voulez la place prenez la, démerdez vous avec

6.Posté par Condor le 16/01/2019 13:36 (depuis mobile)

Vite sous tutelle et curatelle

7.Posté par 97421 le 16/01/2019 14:03 (depuis mobile)

faudrait peut etre regarder les travailleur titulaire a 50% avant apres voir d autre embauche

8.Posté par GIRONDIN le 16/01/2019 14:21

Tous Colistier d'hamilcaro c'est dire...... 🤔

9.Posté par Sacrée p'tite Marie-Éloïse le 16/01/2019 14:51

" Depuis 2014, nous nous sommes efforcés... "

Pourquoi utilisez-vous le passé composé de l'indicatif alors qu'il exprime une action ou un fait qui a déjà eu lieu au moment où vous vous exprimez.
Et aujourd'hui, qu'en est-il de votre " efforcement " avorté ? Ah ! ça ne se dit pas ? Jê sais, jê sais... jê sais. Alors tant pis pour M. Larousse.

10.Posté par klod le 16/01/2019 16:45

post 8 a tout dit ..............................

11.Posté par reese le 16/01/2019 17:33 (depuis mobile)

Après des gilets jaunes y’a un réel besoin de « titulariser » ? Emploi à vie après déjà qu’il y en a c’est pas des fusées. On veut des services publiques oui mais efficaces par pitié !

12.Posté par Question bete le 16/01/2019 17:37 (depuis mobile)

Et cyril..à mayotte..il devient quoi?? Il prend le frais comme.juppé à l'epoque au Canada..?

13.Posté par mandelamarley le 16/01/2019 17:45

3 charlatans! Colistiers de 1000 caro. La 4éme est déjà partie avec Robert. St-louisien méfiez-vous de ces donneurs de leçon et de belles paroles. Des budgets et projets non aboutis, retournés car c't eux même qui s'y opposaient. Attention aux chargeurs de l'eau qui dénigrent leurs collègues et qui mangent bien sur le dos des citoyens. Ils préparent les futures élections pour leur marabout qui va ruiner nos espoirs de voir st-louis lever la tête un jour. Observons bien et prenons conscience car le combat ne fait que commencer.

14.Posté par Sisi le 16/01/2019 18:32

Je me demande qui tirent les ficelles de ces 3 marionnettes. Vous avez une idée ?😂😂😂😂

15.Posté par bakoko le 16/01/2019 21:05

ehh oui, il a, prêté le serment d' hypocrite sous la botte d' amilcaro .... Saint louis, quand nous rendras tu la justice sous ton chêne???
un riviérois désabusé mais encore vivant ...

16.Posté par ti fred le 17/01/2019 09:15

Arrange chemin la rivière, fait travail tout les employés même passe balai dans chemin, sanctionne les gros cochons qui déposes tout zot ordures partout AVANT TOUTE TITULARISATION SACHANT QUE LE BUTGET DE LA COMMUNE LES ABSORBE PAR LES SALAIRES. MERDE QU'ELLE FOUTAISE !!!!!
QUE DES TROU DU CU AU SERVICE DU PEUPLE

17.Posté par Bleu outre mer le 17/01/2019 11:38

Mr Malet et son nombril......

18.Posté par 49.3 le 17/01/2019 10:42

Ah mais ce sont les mêmes signataires de refus de partager la commune Riviere et Saint Louis ...on commence le rappel...de ce ke vous avez refusé de faire ...

19.Posté par Phil le 17/01/2019 19:28 (depuis mobile)

Ça va encore chauffer pour les rivierois. Si le maire met tout le monde en CDI les impôts vont flamber. A quand un bon balayage à Saint Louis ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >